Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le vieux de mon village    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



MC Oran: Amrani pose ses conditions
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 06 - 2022

Le MC Oran a réussi une remarquable phase-retour en détenant le record d'invincibilité, atteignant la bagatelle de 14 matches sans défaite, après avoir résisté au MCA, avant-hier, à Dar El-Beida. Un record que même le champion d'Algérie, le CRB, n'a pas enregistré. C'est donc une performance de taille qui est venue illuminer la saison inquiétante des Oranais. Après un parcours, jugé catastrophique lors de la phase-aller, nombreux étaient ceux qui ont croisé les doigts après avoir été envahis par le spectre de 2008. Mais le changement du staff technique opéré durant la trêve hivernale s'est avéré payant. L'arrivée du coach Abdelkader Amrani a été salutaire, puisque sous sa houlette, les «Rouge et Blanc» ont signé sept victoires, neuf nuls et une seule défaite à domicile contre l'OM. Tous les observateurs estiment que le mérite revient au coach tlemcenien, surtout parce que ce dernier a hérité d'une équipe en pleine crise de résultats et d'un effectif limité sur le plan technique, sans oublier les interminables problèmes administratifs et financiers du club.
En dépit de ces impondérables, l'entraineur en question est parvenu à donner une âme à son équipe pour reconstruire un groupe homogène, misant notamment sur l'esprit de combativité et la rigueur tactique pour combler le déficit technique de ses joueurs. A présent, c'est l'heure des bilans afin de préparer la saison prochaine. Si le MCO a réussi cette saison son maintien, il lui sera très difficile de rééditer cet exploit, car la vérité d'aujourd'hui n'est pas celle de demain. Encore plus, la philosophie du Mouloudia d'Oran n'est pas de se contenter du maintien à chaque exercice mais de viser le podium. Aujourd'hui, la priorité sera donnée à la tenue de l'assemblée générale du CSA et celle des actionnaires pour que la situation s'éclaircisse afin de pouvoir tracer une feuille de route à la mesure de la grandeur du MCO, et que ceux qui ne peuvent rien apporter à ce mythique club doivent être écartés. L'assainissement de l'environnement est plus que nécessaire. Trouver les ressources financières pour résoudre le problème des dettes, avoisinant près de 30 milliards de centimes pour lever l'interdiction du recrutement demeure l'autre priorité. Il est urgent de mettre en place une cellule de recrutement sous la direction de l'entraineur en chef, et suivant un bilan technique pour déterminer les besoins de l'équipe. Là, tous les supporters sont unanimes pour le maintien d'Abdelkader Amrani, mais ce dernier a ses conditions. « Il est temps de remettre de l'ordre dans ce club. Une équipe de l'envergure du MCO ne mérite pas de lutter éternellement pour son maintien. La mise en place d'une direction compétente et forte est inéluctable », nous a-t-il déclaré hier. « Franchement, je n'écarte pas l'idée de rempiler avec le MCO, mais il va falloir changer de mentalité et régler la situation financière des joueurs. Sincèrement, pour l'instant je ne peux pas travailler dans un tel climat », a-t-il ajouté. En somme, l'heure des grands changements a sonné au Mouloudia d'Oran.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.