Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 07 - 2022

Le festival culturel international de danse populaire dans sa 12ème édition semble tenir toutes ses promesses en attendant la soirée de clôture prévue le 5 juillet prochain à Oran. Pour la soirée d'ouverture, qui a eu lieu au théâtre régional de Sidi Bel Abbès en présence du wali Mustapha Limani, le pari en matière d'organisation a été gagné. Lors de la première soirée, dispositions protocolaires obligent, les allocutions de la ministre de la culture Soria Mouloudji et du commissaire du festival Sabrina Natouri ont été lues à l'adresse d'un public en guise de reconnaissance de l'authenticité de la cité de la Mekerra à se prévaloir d'une culture et d'un art populaire dont la mythique danse « El Alaoui ». On s'accorde à souligner que le festival en question qui constitue un patrimoine immatériel demeurera la propriété de la wilaya de Sidi Bel Abbès et le ministère de la culture ne ménagera aucun effort, a souligné la ministre dans son message lu par son représentant, pour promouvoir le festival pour lui garder sa dimension internationale. En soirée d'ouverture, les danseurs italiens et turcs ont ouvert le bal aux côtés de la troupe folklorique Ahl El bled » de Sidi Bel Abbès ainsi que des danseurs de Bouira et de Tamanrasset. Pour la seconde soirée, le public très appréciateur de l'expression corporelle et de l'art de la danse, avait rendez vous avec la danse traditionnelle Kolo de Serbie avec le concours des troupes de Ghardaïa, de Batna et de Sidi Bel Abbès. Pour ces deux premiers jours, le public a eu droit à la richesse des couleurs, des harmonies des chorégraphies et du rythme cadencé de la percussion et des instruments de musique à vent.
A noter que la place publique du premier novembre « ex-Carnot » était vivement animée comme entrée en matière à la déclaration officielle de l'ouverture du festival faite par la ministre de la culture. Pour samedi, c'est la ville d'Oran qui recevait sa part du festival, des spectacles de danse folklorique étaient programmés au théâtre de verdure « Hasni Chekroun». C'est en guise de contribution à la richesse des jeux méditerranéens que des soirées de danse folklorique sont programmées à Oran.
Le sport et les arts en osmose avec les danses folkloriques et la chanson Rai. Samedi, le programme du festival prévoyait pour la cité de la Mekerra une conférence sur « la lecture anthropologique et la beauté des danses folkloriques populaires algériennes», ainsi que l'animation de la place publique « El Wiam » par des troupes folkloriques locales, en attendant la reprise pour les 3 soirées restantes. Il convient de signaler que le festival a choisi comme slogan «l'empreinte», comme pour passer un message fort en vue de consolider les acquis de l'Algérie nouvelle. La coïncidence avec la commémoration du 60ème anniversaire du 5 juillet, n'est pas fortuite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.