AZZEDINE MIHOUBI AFFIRME : Le Hirak a rebattu les cartes politiques en Algérie    TELEVISION : Belhimer souligne "l'urgence" de réguler les chaînes privées    MINISTERE DU COMMERCE : Rezig reçoit une délégation du FMI    LAGHOUAT : Deux sœurs meurent asphyxiées    DEMANTELEMENT D'UN IMPORTANT RESEAU DE TRAFIC DE DROGUE : La police saisit plus d'un kilo de kif à Mostaganem    Plus de 356 kg de cannabis et plus de 162.000 comprimés psychotropes saisis à Alger en 2019    L'Algérie présente au Salon international de l'Agriculture de Paris    Ajax : Le successeur de Ziyech a signé    Actes racistes en Europe, inquiétude face à la montée de l'extrême droite    Aviron: le président de la Fédération internationale en visite de travail à Alger    Ligue 1 (Classement des buteurs): Abid revient à un but de Belhoucini    Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Sidi Bel-Abbes    Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Révolution Le nouvel élan    L'angoisse monte en Italie    La Chine progresse dans le traitement des patients atteints du nouveau coronavirus «Covid-19»    De Yalta au monde unipolaire et à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire -1re partie-    Gros risques sur les banques    Des potentialités inexploitées    Rencontre algéro-française à Alger    Le Chabab, un leader bien fragile    Le Targui    À tout jamais…    Un samedi sur un air de vendredi à Tizi Ouzou    Le chef rebelle Riek Machar investi vice-président du Soudan du Sud    Les discussions sur la Libye reprendront mercredi à Genève    Burkina Faso : plus de 700 000 déplacés en 2019    Le saviez-vous… ?    L'Algérie en quatrième position    ...sortir ...sortir ...sortir ...    "La poésie d'Anna Gréki répond à notre actualité"    Amour et oppression dans la Chine du VIIIe siècle    Un bon, devenu une brute et un truand !    Mes fausses notes    Le Nigeria réaffirme sa position constante sur la juste cause du peuple sahraoui    Coronavirus: la propagation du virus inquiète l'OMS, l'Europe menacée    Une exposition collective d'arts plastiques sur le patrimoine historique algérien à Alger    Ligue 2 : Pas de boycott de la 20e journée    Agriculture: une convention de soutien et d'accompagnement des startups dans le Secteur    Mouvements de grèves sauvages: Le ministère de l'Education met en garde    Le Hirak boucle sa première année    Regards opposés    Tébessa: Un mort dans une collision    BARRICADES INOPERANTES    "C'est le peuple qui a sauvé le pays"    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    Victoire impérative des Verts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TROIS CHEFS D'ACCUSATION PESENT CONTRE LUI : Rebrab embarqué par la gendarmerie
Publié dans Réflexion le 22 - 04 - 2019

L'homme d'affaires Issad Rebrab a été présenté, hier, par devant le procureur de la République près tribunal de Sidi M'hamed à Alger, dans le cadre d'une enquête relative à des surfacturations de matériels et de produits importés par le magnat de l'agroalimentaire. Rebrab a été transféré au tribunal Abane Ramdane après avoir terminé les auditions auxquelles il était soumis à la brigade de recherches de la Gendarmerie Nationale de Bab Jedid.
En effet, l'homme qui pèse 3 milliards de dollars, est accusé, d'après plusieurs sources, d'avoir surfacturé délibérément les prix des importations de ses équipements industriels pour transférer illicitement des devises vers l'étranger. Des devises qui ont servi à enrichir ses affaires réalisées en France, Italie, Brésil ou Hong Kong. Le richissime homme d'affaires avait expliqué dans un message posté sur son compte Twitter qu'il avait été entendu au sujet du blocage de ses projets au profit d'autres hommes d'affaires et que lui aussi était «victime du système et de sa mafia économique». En réponse aux blocages dont il affirme faire l'objet, Issad Rebrab s'est tourné vers la France où il a inauguré une usine en présence du président français Emmanuel Macron. Le richissime homme d'affaires a fait carrière dans l'importation du rond à béton dans le milieu des années 1980, avant de se convertir dans l'agroalimentaire jusqu'à dominer le marché algérien du sucre et de l'huile. Issad Rebrab a également prospéré dans le secteur automobile avant que la marque sud-coréenne dont il était le représentant exclusif en Algérie ne s'allie avec son rival Mahieddine Tahkout, lui aussi concerné par les enquêtes en cours. Il est à souligner enfin que même la télévision publique nationale l'ENTV a confirmé officiellement l'arrestation de Rebrab par les enquêteurs de la gendarmerie nationale. La même source a confirmé que Rebrab est également accusé de « fausses déclarations » et de violations à la réglementation des changes en Algérie. Dans ce contexte, les frères Kouninef ont aussi été arrêtés, ce lundi 22 avril, par la gendarmerie nationale, avait annoncé la télévision publique A3. Les frères Kouninef ont été arrêtés par la brigade de recherche de la gendarmerie d'Algérie dans le cadre d'une enquête sur la conclusion de marchés publics avec l'Etat, trafic d'influence avec des fonctionnaires publics, détournement de foncier, selon la même source qui évoque des contrats avec l'Etat qui n'ont pas été honorés. Ils seront présentés devant le procureur de la République dès la fin de l'enquête, selon l'ENTV. Les frères Kouninef sont connus pour leur proximité avec Said Bouteflika.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.