APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PROJET DU TRAMWAY DE MOSTAGANEM : Nouvelle promesse : la réception pour le 2ème semestre 2020
Publié dans Réflexion le 06 - 10 - 2019

D'abord, rappelons que le projet du tramway de Mostaganem a été suspendu suite au retrait de la société espagnole qui prenait en charge les travaux (2013-2017) et dont le contrat a été résilié à cause des problèmes financiers et du retard dans la livraison du projet dont le coût global avait atteint alors, 26,5 milliards DA.
Selon les dernières estimations, déclarées à la presse par le responsable du projet « Tramway » de Mostaganem », le taux d'avancement des travaux serait d'environ 60%.Il a déclaré par ailleurs que les essais techniques devront avoir lieu au courant du mois de novembre prochain et ce, après l'acquisition d'une partie des voitures et leur installation au parc, situé au niveau de la cité du 5 juillet, a-t-on appris. Ce même responsable a signalé que la réception définitive de ce projet est normalement prévue pour le courant du second semestre de l'année 2020. Ceci-dit, il a reconnu que le projet en question a enregistré un certain retard dans l'avancement de certains travaux en l'occurrence, au niveau du tronçon de la cité des 600 logements ainsi que dans le centre de maintenance, de la Salamandre. Selon toujours ce même responsable, la plupart des autres travaux en cours, dans les autres endroits, connaissent un avancement remarquable, exception faite pour le site de Beymouth et, précisément, au niveau du passage à niveau qui a dû être fermé à la circulation, pendant une douzaine de jours ; depuis lors, la situation est redevenue à son état normal. Seulement voilà, depuis plus de 6 longues années que le « projet Tramway de Mostaganem » , qui après un arrêt qui a duré 7 mois, l'achèvement des travaux restants à réaliser, ont finalement été confiés à l'Entreprise nationale « Cosider ». Lors de sa dernière visite à Mostaganem, l'ex-ministre Abdelghani Zaâlane avait annoncé que « la priorité est accordée actuellement à l'achèvement du projet du tramway de Mostaganem qui a atteint un taux d'avancement de 70% avant de relancer les chantiers des première et deuxième lignes, d'ouvrages d'art, de tunnels, du pont d'Ain Sefra et du poste de maintenance et contrôle qui nécessitent un seul mois pour qu'il sera réceptionné dans un délai de 12 mois ».Par ailleurs, lors de la réunion ministérielle, du lundi 29 juillet 2019, qui a regroupé des cadres du secteur et l'ensemble des intervenants ainsi que la société chargée de la réalisation et du suivi, un exposé exhaustif sur le projet du tramway de Mostaganem a fait état d'un taux d'avancement des travaux de réalisation dépassant les 66 % , à sa présentation devant M. le ministre des Travaux publics et des Transports, M. Mustapha Kouraba. A la lecture des différentes déclarations faites çà et là par divers responsables, on s'aperçoit bien qu'il y a des contradictions au niveau des chiffres avancés concernant le taux d'avancement du projet…En attendant, les citoyens de Mostaganem essayent de prendre en patience le stress quotidien d'une circulation infernale, assez souvent.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.