Judo / Open africain 2019 de Dakar : les Algériens Rebahi et Ezzine en or    Détérioration du passage «provisoire» sur l'oued Tamendjar à El Ancer (Jijel) : Financer en urgence un pont vital    Le Plan de réhabilitation du barrage vert, d'une dimension stratégique d'importance    Présidentielle du 12 décembre : signature par les médias de la charte d'éthique des pratiques électorales    Faire du partenariat avec les start-up "un chantier ouvert" à toutes les volontés sincères    "El-Mouggar-2019", point de départ du processus d'intégration économique africaine    France 24, Le Drian et Tebboune ..!    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Marches pacifiques à Batna, Tébessa et Bordj Bou Arreridj    Tebboune lâché par son Directeur de campagne    PRESIDENTIELLE : Bengrina promet un développement global    EN - Belmadi : "Je ne suis pas surpris par le résultat du Botswana face au Zimbabwe"    mca : Sakhri «On a eu l'accord de Medouar pour jouer le CABBA à Bologhine»    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Les 5 candidats signent la Charte d'éthique    LOGEMENTS AADL 2 : Ouverture du site pour le retrait des attestations de pré-affectation    SE PLAIGNANT DE LEUR SITUATION : Les imams menacent de recourir à la grève    Belkacem Sahli trompé par son notaire    Asphyxie au monoxyde de carbone: 13 personnes sauvées en 24 heures à Constantine    Le pays "ne sera plus le même" après la contestation    Les assurances du ministère de la Santé    Qui est responsable, Air France ou Czech Airlines ?    Les travaux de dragage entamés    NAHD : Saoudi : «Prêts à saisir la justice pour récupérer le bilan»    Mohamed al-Tubal, première recrue hivernale    Maya    L'AIE voit un marché calme avec une offre abondante    Appel à un sit-in devant le siège de Total à Montréal    Une élue FLN écartée de l'exécutif de l'APW    Les Chiliens appelés aux urnes pour voter une nouvelle Constitution    La directrice du FNPOS mutée à Constantine    Les manifestants durcissent leur mouvement    Un livre révèle l'infiltration des Emirats en Algérie    La sexualité dans la société arabo-musulmane : tabou, obsession, honte et honneur    "J'ai voulu raconter cette ville qui m'habite encore"    Participation de quatre artistes algériens    Une trentaine d'exposants au rendez-vous    Ouverture prochaine d'une direction régionale de l'Onda à Béchar    El Harrouch: Camion contre voiture, 3 morts et 2 blessés    Pour fraude fiscale de plus de 670 milliards de centimes: Cinq personnes arrêtées dont trois employés des impôts    Bouira: Journée de formation sur le diabète    Ligue 1 - Match retard PAC - USMBA: Encore une bourde de la LFP !    Human Rights Watch: La «vague d'arrestations vise à affaiblir toute tentative d'opposition»    Concours de la calligraphie arabe    Chikhi Kamel-Eddine, nouveau P-dg    Belkaroui et Zerdoum suspendus trois matchs    Le quitus de L'APN    La présence américaine en Syrie conduirait à une résistance armée populaire    Massacre d'une famille à Ghaza: la diplomatie palestinienne condamne l'agression israélienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PROJET DU TRAMWAY DE MOSTAGANEM : Nouvelle promesse : la réception pour le 2ème semestre 2020
Publié dans Réflexion le 06 - 10 - 2019

D'abord, rappelons que le projet du tramway de Mostaganem a été suspendu suite au retrait de la société espagnole qui prenait en charge les travaux (2013-2017) et dont le contrat a été résilié à cause des problèmes financiers et du retard dans la livraison du projet dont le coût global avait atteint alors, 26,5 milliards DA.
Selon les dernières estimations, déclarées à la presse par le responsable du projet « Tramway » de Mostaganem », le taux d'avancement des travaux serait d'environ 60%.Il a déclaré par ailleurs que les essais techniques devront avoir lieu au courant du mois de novembre prochain et ce, après l'acquisition d'une partie des voitures et leur installation au parc, situé au niveau de la cité du 5 juillet, a-t-on appris. Ce même responsable a signalé que la réception définitive de ce projet est normalement prévue pour le courant du second semestre de l'année 2020. Ceci-dit, il a reconnu que le projet en question a enregistré un certain retard dans l'avancement de certains travaux en l'occurrence, au niveau du tronçon de la cité des 600 logements ainsi que dans le centre de maintenance, de la Salamandre. Selon toujours ce même responsable, la plupart des autres travaux en cours, dans les autres endroits, connaissent un avancement remarquable, exception faite pour le site de Beymouth et, précisément, au niveau du passage à niveau qui a dû être fermé à la circulation, pendant une douzaine de jours ; depuis lors, la situation est redevenue à son état normal. Seulement voilà, depuis plus de 6 longues années que le « projet Tramway de Mostaganem » , qui après un arrêt qui a duré 7 mois, l'achèvement des travaux restants à réaliser, ont finalement été confiés à l'Entreprise nationale « Cosider ». Lors de sa dernière visite à Mostaganem, l'ex-ministre Abdelghani Zaâlane avait annoncé que « la priorité est accordée actuellement à l'achèvement du projet du tramway de Mostaganem qui a atteint un taux d'avancement de 70% avant de relancer les chantiers des première et deuxième lignes, d'ouvrages d'art, de tunnels, du pont d'Ain Sefra et du poste de maintenance et contrôle qui nécessitent un seul mois pour qu'il sera réceptionné dans un délai de 12 mois ».Par ailleurs, lors de la réunion ministérielle, du lundi 29 juillet 2019, qui a regroupé des cadres du secteur et l'ensemble des intervenants ainsi que la société chargée de la réalisation et du suivi, un exposé exhaustif sur le projet du tramway de Mostaganem a fait état d'un taux d'avancement des travaux de réalisation dépassant les 66 % , à sa présentation devant M. le ministre des Travaux publics et des Transports, M. Mustapha Kouraba. A la lecture des différentes déclarations faites çà et là par divers responsables, on s'aperçoit bien qu'il y a des contradictions au niveau des chiffres avancés concernant le taux d'avancement du projet…En attendant, les citoyens de Mostaganem essayent de prendre en patience le stress quotidien d'une circulation infernale, assez souvent.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.