Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Karaté-do : après l'or mondial, Anis Helassa rêve des JO    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Séisme de trois degrés dans la wilaya de Guelma    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne pour préserver la stabilité de l'Algérie    Bale, la réponse de Marca ! (Photo)    Le corps électoral global avoisine les 24,5 millions d'inscrits    Bengrina s'en prend à l'opposition    «Les rassemblements contre les élections sont antidémocratiques»    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    2 représentants de la Fifa à Alger    La Palestine refuse toute médiation américaine    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    Des mises en demeure aux enseignants grévistes    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Présidentielle 2019: paroles de candidats au quatrième jour de la campagne    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    La grogne d'un peuple n'est pas un projet politique, c'est la nécessité d'en construire un    Marche de soutien à l'organisation des élections    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    8 individus arrêtés à Relizane et à Ghardaïa    Rencontre Bensalah - Bedoui    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Recettes douanières: Hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Ouargla : Le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chakib Khelil sera sur le devant de la scène
Publié dans Réflexion le 18 - 10 - 2019


Dans un « Live » diffusé dans la soirée de jeudi 17 octobre sur sa page facebook, l'ancien ministre de l'énergie, Chakib Khelil a donné son avis d'expert sur le projet de la loi sur les hydrocarbures et les futurs contrats de Sonatrach. Chakib Khelil a félicité les auteurs du projet par rapport à la préservation de ses acquis, notamment en ce qui concerne les agences (ARH et Alnaft) et le renforcement de leur rôle dans la gestion des hydrocarbures en Algérie. Par ailleurs, après l'incarcération de l'ex-inspecteur général, des magistrats sont sur la liste des personnes convoquées incessamment par la Cour suprême pour être entendus sur leur implication présumée dans «une grande opération d'instrumentalisation» de la justice liée, notamment, aux affaires Chakib Khelil et Kamel Chikhi. L'enquête judiciaire menée ces jours-ci par les magistrats conseillers de la Cour suprême est unique dans les annales de la justice. Elle concerne les procédures d'instruction confiées au juge de la 9e chambre du pôle pénal spécialisé près la cour d'Alger, siégeant au tribunal de Sidi M'hamed, depuis l'affaire Chakib Khelil, ancien ministre de l'Energie, jusqu'à celle de Kamel Chikhi, principal accusé dans le dossier des 701 kg de cocaïne, et pour lesquels l'ex-ministre de la Justice, Tayeb Louh, l'ex-inspecteur général, Tayeb Benhachem, ont déjà été placés en détention et plusieurs magistrats et cadres de l'administration centrale devront être convoqués incessamment. Tout a commencé avec l'arrivée de Belkacem Zeghmati à la tête de la chancellerie, en remplacement de Slimane Brahmi, relevé pour «sa proximité déconcertante» avec son prédécesseur Tayeb Louh, soupçonné d'avoir instrumentalisé la justice pour protéger des personnalités et des hommes d'affaires impliqués dans de lourdes affaires de corruption. En parfait connaisseur du dossier Sonatrach, le nouveau ministre instruit l'OCRC (Office central de répression de la corruption), alors confié à l'ancien directeur des affaires pénales au ministère, Mokhtar Lakhdari, qui était, en 2010, l'initiateur des commissions rogatoires délivrées, dans le cadre de l'affaire Sonatrach, à plusieurs pays et dont les réponses obtenues en 2012 ont impliqué directement Chakib Khelil, les membres de sa famille et Farid Bedjaoui et d'autres personnalités, contre lesquels des mandats d'arrêt internationaux ont été lancés durant l'été 2013. Composé d'officiers et d'agents de la police judiciaire, détachés de la Sûreté nationale et de l'armée, ainsi que d'agents publics aux compétences avérées en matière de lutte contre la corruption, l'Office commence par convoquer Tayeb Louh, qu'il entend durant des heures sur plusieurs dossiers, avant de convoquer le juge de la 9e chambre du pôle pénal d'Alger, l'ex-procureur du tribunal de Sidi M'hamed et plusieurs autres magistrats cités dans au moins trois dossiers. Le premier est lié aux conditions dans lesquelles les mandats d'arrêt internationaux contre Chakib Khelil et les membres de sa famille (son épouse et ses deux enfants) ont été retirés et la procédure de poursuite (à leur encontre), annulée par la chambre d'accusation près la Cour d'Alger, en 2015, après le limogeage du ministre de la Justice, Mohamed Charfi et du procureur général près la Cour d'Alger, Belkacem Zeghmati.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.