La réalisation de la seconde tranche de la pénétrante reliant Batna à l'autoroute Est-ouest autorisée    Campagne référendaire : voter "oui" pour éviter les dysfonctionnements antérieurs    Real Madrid: Zidane défend Isco    AGO de la FAF: plusieurs points seront débattus le 27 octobre à Alger    Accidents de la route: hausse sensible du nombre de blessés et de morts en une semaine    SADEG invite ses clients à régler leurs factures    Coronavirus : 252 nouveaux cas, 136 guérisons et 7 décès    Zones d'ombre à Tipasa : 60 nouveaux bus pour le transport scolaire    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Mahieddine Tahkout au 28 octobre    NAHD : Leknaoui fait le point sur la préparation    Bouchachi apporte son soutien à Mohcine Belebbas    ‘'DEBUT 2021'' A CONSTANTINE : Mise en exploitation de l'extension de la ligne du tramway    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    RENTREE SCOLAIRE : Tebboune adresse ses vœux de réussite aux élèves    CHLEF : Démantèlement de deux réseaux de trafic de psychotropes    SIDI BEL ABBES : Sortie d'une promotion de 415 agents de rééducation pénitentiaire    HOPITAL DE TLEMCEN : Le service Covid-19 fermé pour travaux    PLF 2021: la Commission des finances de l'APN appelle à alléger la pression fiscale    Real : Encore 3 semaines d'absence pour Eden Hazard ?    MDN : 21 narcotrafiquants arrêtés et plus de 10 qx de kif traité saisis en une semaine    Porsche affiche des chiffres solides    La LFP rejette la demande d'annulation de la licence de Rooney    Dacia Spring Le «low cost» s'électrifie    L'autre révolution de Renault    Renvoi des procès de Yanis Adjlia et Dalil Yamouni    Précisions du P-DG Electro-Industrie d'Azazga    Washington prêt à des discussions avec Moscou    Fiat Chrysler investira 1,5 milliard de dollars au Canada    Vers le renforcement de la législation    3 morts et 6 blessés dans un accident de la route    "La langue maternelle est une langue naturelle que rien ne peut effacer"    Le Sila, vitrine du monde de l'édition en Algérie    "La formation pour élever le niveau de la chanson"    Après Black Lives Matter, les musées américains sortent du silence    Une romance méconnue entre Roosevelt et une princesse norvégienne    Sanjay Dutt, la star de Bollywood en détresse, confirme le diagnostic de cancer    Tissemsilt: Une exploration prochaine des capacités hydriques de la région    Djerad entame une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Batna    Industrie de l'électroménager et de l'électronique: Des milliers d'emplois menacés    Après l'achèvement des travaux d'extension de l'usine de Fleurus: Knauf reprend ses exportations    Un prix pour défier la faim    Si Ahmed nous a quittés    Football - Ligue 1: Un nouveau système en vue ?    Ligue des champions d'Europe: Le Real, Liverpool et City sur leurs gardes    SUSPICION    Professeur décapité en France: La confrérie alawyya condamne    Un scandale nommé Ali Haddad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales
Publié dans Réflexion le 21 - 02 - 2020


Madrid est en désaccord avec l'Algérie sur le tracé de la frontière maritime entre les deux pays en Méditerranée, a indiqué vendredi la chef de la diplomatie espagnole qui doit se rendre mercredi à Alger. L'Algérie a décidé unilatéralement en avril 2018 d'une nouvelle délimitation de ses eaux territoriales en Méditerranée qui touche à l'archipel espagnol des Baléares, a expliqué sur la radio Cadena Ser la ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya. Selon le quotidien El Pais, le nouveau tracé englobe même l'île de la Cabrera, située à une dizaine de kilomètres au sud de l'île de Majorque. Dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez a «répondu à cette prétention, car pour le moment c'est une prétention algérienne», a déclaré la ministre. Selon le droit maritime international, a-t-elle déclaré, «quand tes eaux territoriales chevauchent celles de ton voisin, cela doit donner lieu à négociation, et dans la pratique, ces négociations durent très très longtemps». «Ce que nous avons fait est d'exprimer notre désaccord (pour) obliger l'autre partie à démarrer une négociation. Et cette négociation, depuis 2018, n'a pas eu lieu», a-t-elle expliqué. Ce sera la première visite de la nouvelle ministre en Algérie, pays qui fournit la moitié du gaz naturel qu'utilise l'Espagne. La question des frontières maritimes est également un sujet de désaccord entre l'Espagne et le Maroc, où Mme Gonzalez Laya s'est rendue fin janvier. Il est à signaler que deux projets de loi sur la délimitation de la zone économique exclusive ont été retirés de l'ordre du jour du parlement marocain suite à une opposition à leur contenu formulée par le parti au pouvoir en Espagne. Le parlement marocain avait reporté l'adoption de deux projets de loi, prévue pour lundi 23 décembre 2019, relatifs à la délimitation des eaux territoriales et de la zone économique exclusive du royaume chérifien. Ce report intervient suite à l'opposition des autorités espagnoles à l'intention du Maroc de délimiter ses frontières maritimes sud, précisent les mêmes sources. Lors de la présentation des deux textes de loi, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, avait expliqué que plusieurs facteurs politiques, juridiques, économiques et techniques avaient «amené à l'élaboration et la présentation de ces projets de loi dans la conjoncture actuelle».Néanmoins, le chef de la diplomatie marocaine a ajouté que les dispositions contenues dans les deux textes de loi constituaient une plateforme juridique solide pour d'éventuelles négociations en vue d'un accord pouvant avoir lieu à ce sujet avec les pays ayant un espace maritime limitrophe de celui du Maroc.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.