Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Derby County: Rooney nommé manager à plein temps !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le wali de Mascara atteint du Coronavirus
Publié dans Réflexion le 31 - 03 - 2020


L'épidémie du coronavirus ne fait pas la différence entre les dirigeants et les simples citoyens en Algérie. Mêmes les plus hauts responsables de l'Etat sont exposés aux effets désastreux de cette épidémie. Preuve en est, depuis 48 heures, le wali de Mascara et toute sa famille ont été infectés au COVID-19. Ils ont été hospitalisés en toute urgence et placés en quarantaine à l'hôpital militaire d'Oran, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Selon les mêmes sources, Abdelkhalek Seyouda a été contaminé au coronavirus lors de son séjour en France où il avait passé son congé il y a cela plus de deux semaines. À son retour en Algérie, il aurait fait propager l'épidémie au sein de sa propre famille, affirme une source médiatique. Aujourd'hui, il fait partie officiellement des cas contaminés qui subissent des soins intensifs, isolé du monde pour ne pas exposer la vie de ses proches au danger. Le ministère de l'Intérieur a confirmé officiellement hier mardi qu'Abdelhalek Seyouda est atteint par le COVID-19 sans fournir davantage d'informations sur son actuel état de santé. En effet, le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a indiqué, mardi dans un communiqué, que le wali de Mascara, Abdelkhalek Sayouda, infecté par le nouveau coronavirus (Covid-19) "reçoit actuellement un traitement comme tous les autres citoyens infectés". "Suite aux fausses informations ayant circulé sur les réseaux sociaux sur le prétendu décès du wali de Mascara, Abdelkhaled Sayouda, des suites du Covid-19, le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire dément ces rumeurs et affirme que le concerné reçoit un traitement comme tous les autres citoyens infectés par ce virus, leur souhaitant un prompt rétablissement", précise le communiqué. Rappelons enfin qu'Abdelhalek Seyouda a occupé le poste de Wali pour la première fois dans la wilaya de Batna, après avoir occupé plusieurs postes en politique municipale, notamment comme secrétaire général de la wilaya de Constantine, ainsi que comme directeur de l'administration locale d'Oran. Le 22 avril 2019, Abdelhalek Seyouda était le wali qui avait remplacé Abdelkader Zoukh à la tête de la wilaya d'Alger.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.