Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    FC Barcelone : Une première offre en vue pour Renato Sanches    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



COVID 19 A BISKRA : Des médecins bénévoles au chevet des malades
Publié dans Réflexion le 21 - 07 - 2020


Des médecins spécialistes et paramédicaux de Biskra ont mis sur pied, à titre bénévole, une cellule de prise en charge des patients touchés par la Covid-19 et soumis au confinement à domicile baptisée "Cellule de secours du malade Covid-19". Lancée par Dr. Fatima Ounoughi, spécialiste en psychologie clinique, et Dr. Wahiba Naâmoun, anesthésiste-réanimatrice, la cellule comprend aussi des jeunes bénévoles de diverses spécialités médicales, dont des psychologues et des diététiciens. "L'objectif de cette association de bénévoles est d'assurer la prise en charge aux malades de la Covid-19 confinés chez-eux et d'acquérir les équipements médicaux nécessaires à leur assistance", a indiqué à l'APS Dr. Ounoughi. Selon cette praticienne, la cellule divise son travail sur trois sections. La première assure la prise en charge médicale, la seconde prodigue un accompagnement psychologique et la troisième effectue une étude sociale sur les cas et œuvre à répondre à leurs besoins en termes d'alimentation, d'hygiène et de prévention. Des numéros d'appel pour bénéficier de l'assistance de cette cellule ont été diffusés, a ajouté cette psychologue clinicienne, avant d'affirmer que l'équipe de bénévole œuvre également à collecter des respirateurs et des tensiomètres pour leurs actions de solidarité avec les patients touchés par le nouveau coronavirus. Membre de cette équipe de bénévoles, Rouak Kelatma, médecin surveillant à l'hôpital Mohamed Zeyouch de Tolga, assure, en dehors des heures de son travail, un suivi médical à domicile à plusieurs malades touchés par cette épidémie. Dr. Kelatma assure que les petits soins, dans ce cadre du suivi médical, prodigués aux malades à leurs domiciles leur sont "une immense source de soulagement qui les charge d'une énergie positive face à la maladie, outre les conseils salvateurs de prévention qui sont parallèlement donnés aux proches des malades". Nadhir Zeriguet, infirmier de la commune de Lioua (50 km à l'Ouest de Biskra), où de multiples cas d'infection par la covid-19 ont été enregistrés, assure le suivi pour constater l'évolution de l'état de santé de plusieurs malades à leurs maisons et leur présente conseils et orientations médicales nécessaires. Pour cet infirmier, se rendre au chevet des malades de sa ville est "une action humanitaire qui tire ses racines des règles déontologiques de sa profession même". Et d'ajouter en toute spontanéité : "chacun dans le cadre de ses compétences est appelé à adhérer à cette action communautaire de lutte contre l'épidémie". Les membres des staffs médicaux et paramédicaux des établissements de santé des deux secteurs public et privé ont contribué aux actions de sensibilisation des citoyens aux risques de la situation épidémiologique actuelle dans la wilaya. Outre les prestations sanitaires assurées sur le terrain, des médecins et des cadres paramédicaux multiplient sur leurs pages des réseaux sociaux les appels à l'adresse des citoyens pour le respect strict des mesures de confinement à domicile et des règles de prévention, tout en leur expliquant les symptômes de l'infection et les gestes à tenir. Depuis l'apparition de l'épidémie du Coronavirus, la wilaya de Biksra a perdu trois (3) médecins et un infirmier parmi l'équipe médicale qui est dans le premier rang pour la lutte contre la Covid-19 et plusieurs membres des staffs médical et paramédical sont signalés contaminés au Covid-19, a-t-on souligné. La situation épidémiologique dans la wilaya prend également une courbe ascendante avec, selon les statistiques du comité national scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, un total de 614 à Biskra dont 31 nouveaux cas signalés le 19 juillet courant.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.