Alors que la défense d'Oultache évoque un tir mortel d'une tierce personne : La partie civile s'interroge sur les commanditaires de l'assassinat de Tounsi    30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    Imposante mobilisation à Alger    À qui distribuer les bons points ?    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    La rencontre fédérale a failli dégénérer    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7 FONCTIONNAIRES DEVANT LE JUGE A TIARET : Scandales en série à l'APC de Frenda
Publié dans Réflexion le 22 - 12 - 2020

Lundi 21 décembre 2020, plusieurs fonctionnaires des services d'urbanisme de la mairie de Frenda, dont des chefs de service et responsables du bureau d'urbanisme, ont comparu devant le tribunal de Frenda, à 50 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, apprend-on auprès de sources généralement bien informées.
Nos sources ajoutent que ces employés ont répondu aux graves accusations retenues contre eux dans une affaire de faux et usage de faux, ainsi que la falsification d'un document officiel. En effet, l'affaire a été déclenchée suite au passage des éléments de la police urbaine, relevant de la sûreté de daïra de Frenda, qui lors d'une patrouille d'inspection, au niveau de la cité"440 logements" ont interpellé une personne qui entamait certains travaux de construction sur un lot de terrain et lui ont demandé les pièces de justification. Ce dernier, leur a remis un document justifiant son passage à la construction de son lot, cependant après d'intenses investigations, appuyées par des correspondances parvenant aux instances concernées, et faisant part de la non-légalité des pièces fournies, les éléments de la police d'urbanisme, ont découvert que la pièce fournie par la personne en question, était un faux document administratif et aussi entaché d'irrégularités en impression. A ce titre, les 7 membres des services d'urbanisme, relevant de l'A.P.C de Frenda, ont été entendus par la police, ainsi que 2 citoyens témoins. Selon nos sources, les membres du bureau d'urbanisme sont restés de bois devant les questions du juge, tant que les preuves de faux et usage de faux, étaient irréfutables et le verdict sera annoncé pour la semaine prochaine. Par ailleurs, ces mêmes services ainsi que les membres du guichet unique et aussi certains membres de l'exécutif ,dont le maire, ont été entendus par les enquêteurs de la police judiciaire dont deux affaires distinctes .La première affaire ,est relative au morcellement illicite d'une parcelle de terre et la 2eme affaire touche la falsification d'un procès-verbal, relatif à l'assemblée générale de l'équipe de Football F.C.B.F ,de la ville de Frenda. Deux dossiers explosifs, où comparaitront plus de 20 personnes devant le tribunal de Frenda.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.