Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Oran - Fonds de solidarité et transparence
L'intrigue sur la destination du solde de l'ancien compte
Publié dans La Voix de l'Oranie le 01 - 08 - 2011

Au jour d'aujourd'hui, l'intrigue sur la fermeture de l'ancien compte bancaire intitulé «fonds de solidarité», ouvert chez le trésor de la wilaya d'Oran, reste entière. Elle l'est également sur la destination du solde de ce compte tout comme sur son identifiant numérique que pas même l'actuelle direction de l'action sociale de la wilaya d'Oran ne détienne la clef.
Et cette autre intrigue qui pose nombre de questionnements. D'abord sur les raisons non dites de la clôture du compte. Tout comme s'il y a eu passation de consignes entre l'ex-DAS et l'actuelle et un état de rapprochement retraçant les opérations de débit et de crédit effectuées sur le compte tenu par le trésorier de la wilaya. Conséquemment à cette situation, un nouveau compte bancaire sous le même intitulé de fonds de solidarité a été ouvert il y a deux mois environ, a-t-on appris auprès du trésor, par la direction de l'Action sociale et dont le solde à ce jour est vierge et nul de tout enregistrement de mouvement de flux nouveaux entrants. La situation de ce nouveau compte n'a pas laissé sans réaction le secrétaire général de la wilaya lors du briefing de jeudi passé quand il s'est enquis de l'état du solde de ce compte, voulant savoir si ce compte a été mouvementé par des apports en sous numériques privés en guise de solidarité. En réponse, le directeur de la DAS confirmera l'absence de tout mouvement de flux extérieurs en alimentation de ce compte. «Cette absence d'élan de solidarité avec les démunis, en ce mois du ramadhan, est insupportable quand on sait que les entreprises brassent des dizaines de milliards de dinars des budgets de la wilaya. Où sont passés les entrepreneurs? Ils doivent participer à l'effort social. Nous voulons des entreprises solidaires», dira M. Filali avant d'instruire les directions de la DLEP, de l'Urbanisme, de l'OPGI, de l'Education et les communes qui sont en relation avec des centaines d'entreprises et de bureaux d'étude et d'architecture à l'effet de mener une vigoureuse campagne de sensibilisation pour une solidarité agissante.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.