Accompagnement des élections présidentielles    Tliba bientôt privé de son immunité    PrAbderrahmane Mebtoul expert international : invité du jour de la radio internationale Beur/FM    Le train sifflera en 2020 et les projets mort-nés au menu    Les Tunisiens toujours dans l'attente des résultats préliminaires des élections présidentielles    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Entre le souhaitable et le possible    Cherif El Ouezzani crie au complot    Bouloudinat (+91 kg) battu par l'Allemand Tiafack    Huit blessés dans une explosion de gaz butane    Décès du réalisateur Moussa Haddad    Participation d'une vingtaine d'artistes    MASCARA : La BRI démantèle un réseau de faussaires de billets de banque    Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    Juventus: Simeone encense "l'animal" Ronaldo    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Juve - Sarri : "le foot italien ne peut pas se considérer parmi les favoris"    "C'est toute la classe politique qui vient d'être sanctionnée"    Efforts internationaux contre une nouvelle crise humanitaire    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    Hyundai i10 2020 Changement et modernisation    Des administrateurs pour Sovac et Global Group    Les campus toujours au rendez-vous    Les commissions d'inspection des écoles primaires à pied d'œuvre    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    ACTUCULT    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    L'ONU s'excuse après l'avoir attribué à l'Espagne    Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le MSP dénonce les interpellations et hésite sur la présidentielle    L'appui des syndicalistes et de la société civile à Béjaïa    Sous le signe de la solidarité avec les détenus    Echos de campus    Le CSA menacé de paralysie    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Au cours des derniers mois: Près de 50.000 registres de commerce supprimés par leurs propriétaires    Révision de la règle 51/49: Des assurances sur les domaines de souveraineté    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    30ème mardi de mobilisation: Les étudiants maintiennent la pression malgré les interpellations    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    Les plus lus et les plus traduits au monde    Professions de promoteur et d'agent immobilier: Les agréments délivrés par les walis    Grâce à la rationalisation des importations des céréales : L'Algérie a économisé plus d'un milliard de dollars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les médias publics doivent suivre les mutations de la société avec professionnalisme
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 05 - 2012

Le président du centre des études des politiques publiques à l'Université d'Alger III, Reda Mezoui a affirmé, dimanche à Alger, que les médias publics devaient "suivre" les mutations de la société avec "professionnalisme".
M. Mezoui a souligné, lors d'un colloque international sur "l'espace médiatique public dans les sociétés maghrébines", que les médias publics ne pourront suivre les évolutions régionales et mondiales qu'en adoptant "le professionnalisme" dans la couverture des évènements.
Le responsable a, dans ce contexte, mis l'accent sur la nécessité d'accorder un intérêt à l'amélioration de la performance des journalistes du secteur public. Il a indiqué que ce colloque visait à "bénéficier" des expériences internationales en matière de pratiques politiques à travers les médias afin d'ancrer les principes de démocratie et protéger la liberté d'expression.
Ce colloque de deux jours constitue une opportunité "pour examiner la dynamique d'évolution dans les médias publics et la politique au niveau du Maghreb arabe.
M. Mezoui a rappelé les acquis réalisés au profit des médias publics, notamment l'adoption par le parlement de la loi relative à l'information qui vise, selon lui, "à consacrer davantage la liberté d'expression et à garantir les droits des journalistes".
Plusieurs intervenants sont revenus sur "le printemps arabe" en Tunisie, en Egypte et en Libye et le rôle des médias, publics notamment, dans la couverture de ces évènements.
Ces pays connaissent des "changements radicaux" dans les domaines politique, économique et social d'où la nécessité d'impliquer les médias dans ces changements à travers un traitement "objectif et constructif".
Pour Djamil Haïder, représentant l'instance Hence Sidal, "la liberté d'expression est l'un des principes de la liberté individuelle", rappelant l'exemple de l'Algérie en matière de liberté d'expression.
Comparée à d'autre pays voisins, l'Algérie a réalisé "des avancées considérables" en matière de liberté d'expression, une des principales revendications dans les pays arabes.
Pour sa part, Edmond Kouaci, professeur à l'université "Bouaki" en Côte d'Ivoire, a mis en exergue les expériences des médias dans son pays à la lumière des mutations actuelles.
Les travaux de ce colloque se poursuivent au niveau de quatre ateliers qui plancheront sur le rôle de la presse et l'activité politique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.