La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    L'Union africaine se penche sur le Tchad    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dispositif spécial pour l'approvisionnement et le contrôle du marché
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 07 - 2012

Le ministère du Commerce a, comme chaque année, mis en place un dispositif spécial pour approvisionner et contrôler le marché durant le mois de Ramadhan, marqué généralement par la spéculation et la hausse des prix des produits de large consommation, a-t-on appris samedi auprès de ce ministère.
Une commission mixte regroupant les ministères du Commerce et de l'Agriculture ainsi que les Douanes a été ainsi installée pour la préparation et l'encadrement de l'approvisionnement du marché durant le mois sacré, a indiqué à l'APS le directeur du contrôle des pratiques commerciales au ministère, M. Abdelhamid Chibani.
Ce responsable a assuré que les fruits et légumes seraient disponibles à "des prix acceptables" durant le mois de Ramadhan qui coïncide, de surcroît, avec l'été, saison de disponibilité de ces produits agricoles.
Le même constat d'abondance est fait pour le blé tendre et le blé dur grâce à une bonne saison céréalière, affirme ce responsable. Pour les légumes secs, ce cadre a indiqué que les autorités concernées avaient donné des instructions à l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) pour l'importation de 9.000 tonnes de pois chiches, dont 3.000 tonnes sont déjà au port d'Alger, en vue de faire face à la forte demande sur ce produit pendant cette période.
Concernant les produits d'épicerie tels que le sucre et l'huile, M. Chibani a affirmé que les stocks couvraient largement la demande attendue durant le mois de Ramadhan et le reste de l'année.
Pour la poudre de lait, les besoins mensuels sont évalués à 12.000 tonnes pour des réserves de 14.000 tonnes, sans compter la production du groupe Giplait qui s'élève à 75 millions de litres. "Toutes les laiteries ont eu leurs quotas de poudre de lait pour répondre à la demande durant ce mois sacré", a affirmé pour sa part, le directeur du développement et de la régulation des produits agricoles au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, M. Youcef Redjam Khodja.
Ce dernier assure que ces quantités de poudre pourront couvrir la demande jusqu'au mois de septembre prochain. C'est le cas aussi des minoteries et des semouleries qui sont approvisionnées en matières premières, indique encore ce même responsable.
Comme chaque année, la production locale des viandes rouges sera quant à elle soutenue par des opérations d'importation et, pour la première fois, l'importation de viande ovine.
Le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada, avait indiqué que quelque 10.000 tonnes de viande congelée avaient été importées pour les mois de juillet et août, tout en assurant que la viande ovine importée serait disponible cette année.
Concernant la viande blanche, les prix ont déjà pris l'"ascenseur" à deux semaines du mois de Ramadhan. Cela est dû, selon M. Redjam, à des rétentions exercées par les producteurs dans le but d'engranger des bénéfices illicites lorsque la demande atteindra des pics durant les premiers jours de jeûne.
Pour atténuer la surchauffe, les pouvoirs publics ont créé un stock d'environ 10.000 tonnes de poulet congelé dans le cadre du système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac). Le produit sera écoulé à un prix de 250 DA/KG.
S'agissant du dispositif de contrôle durant ce mois, le responsable central du contrôle des pratiques commerciales, M. Chibani, a confirmé la mobilisation de 6.000 agents à l'échelle nationale pour assurer le contrôle des marchés et les pratiques commerciales et veiller à l'hygiène des lieux et à la conformité des produits.
Le contrôle des pratiques commerciales cible principalement tous les prix réglementés et la lutte contre la spéculation et la rétention des stocks, explique-t-il, précisant qu'"en cas d'infraction ou de manoeuvre spéculative, les opérateurs économiques concernés sont passibles de sanctions allant de la saisie des produits jusqu'à la fermeture des locaux et la poursuite judiciaire".
Ce contrôle vise également tout changement d'activité sans titre légal notamment pour produire et vendre les friandises traditionnelles, spécifiques au mois de Ramadhan.
Concernant le contrôle de la conformité des produits, qui a pour but de préserver et de protéger la santé du consommateur, il est prévu qu'il soit orienté vers les exigences de respect des conditions d'hygiène et de la chaîne de froid pendant cette période de grandes chaleurs.
Par ailleurs, ce responsable a affirmé que le ministère accordait également une grande importance à la sensibilisation des consommateurs quant à l'hygiène, la conformité des produits et la rationalisation de la consommation surtout pendant les premiers jours du mois du jeûne, à travers le contact direct ou par l'intermédiaire des associations de protection des consommateurs.
Outre une campagne lancée ces derniers jours par le ministère à travers des messages SMS sur les risques de consommation durant l'été, deux caravanes nationales de sensibilisation, l'une pour l'hygiène et la prévention contre les intoxications alimentaires et l'autre pour favoriser une culture de consommation saine, ont été organisées à travers le territoire national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.