Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le TAJ tient une conférence nationale préparatoire à son congrès constitutif
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 08 - 2012

Le parti Tajamoû Amel el Djazair (TAJ - Rassemblement de l'espoir de l'Algérie) a tenu samedi à Alger une conférence nationale préparatoire à son congrès constitutif prévu les 13, 14 et 15 septembre 2012, selon les initiateurs de cette nouvelle formation politique, dont le député Amar Ghoul, dissident du Mouvement de la société pour la paix (MSP) et ex-ministre des Travaux publics.
Plus de mille délégués représentant 48 wilayas prennent part à cette conférence dont les travaux se poursuivent en séance à huis clos, selon M. Abdelkader Djemaa qui a fait une déclaration à l'APS au nom de l'instance constitutive nationale de "TAJ".
Ce nouveau parti, qui n'a pas encore été autorisé à tenir son congrès constitutif, "compte d'anciens militants du parti du Front de libération nationale (FLN), du MSP, du mouvement Islah, du mouvement Nahda, du Front du changement (FC) et du Front national algérien (FNA), ainsi que des élus locaux, des députés indépendants et de simples citoyens", a précisé M. Djemaa.
Le TAJ est "un parti national fédérateur, ouvert à toutes les composantes de la société algérienne, qui oeuvre à mobiliser toutes les forces vives islamiques, nationales et démocrates en vue de semer l'espoir et de construire une Algérie unifiée, prometteuse et avant-gardiste", ont souligné ses initiateurs.
La création de ce parti a été motivée par "la nécessité d'un nouvel espace politique réunissant tous les courants de l'action nationale, de sortir du conflit idéologique stérile vers la concurrence politique intègre et constructive entre les programmes et les hommes, de s'engager dans le processus du changement pacifique et calme et de contribuer au règlement des véritables problèmes des citoyens".
Dans son allocution d'ouverture, M. Ghoul -représentant de TAJ dans l'attente de la formation de l'instance dirigeante lors du congrès constitutif du parti- a affirmé que "les grandes orientations du parti s'articulent autour de la formation de bons citoyens, l'édification d'une société cohérente et organisée, le parachèvement de la construction de l'Etat de Droit et la consolidation des libertés et de la bonne gouvernance".
"TAJ entend édifier une économie nationale forte et concurrentielle, génératrice d'emploi et de richesses et garante de la justice sociale", a souligné M. Ghoul rappelant par la même les objectifs de sa formation politique dont "un aménagement équitable du territoire à travers toutes les régions du pays dans le respect des valeurs humaines".
"Nous tendons notre main à tous sans exclusive", a lancé M. Ghoul soulignant l'impératif de "faire fi des disparités notamment au volet idéologique".
"TAJ est un parti qui veut construire une Algérie sereine, forte, stable et à l'avant garde, une Algérie qui occupe la place qui lui sied parmi les nations".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.