L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tizi Ouzou: la troisième édition du salon du livre de Boudjima en hommage à Mohia
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 04 - 2016

La troisième édition du salon du livre et du savoir qu'abrite depuis jeudi la bibliothèque communale de Boudjima dans la daïra de Makouda (Tizi Ouzou) rend hommage au poète, dramaturge et traducteur, Mohia Abdellah.
Organisée par l'assemblée communale de la localité en collaboration avec le mouvement associatif, la rencontre a été placée sous le thème "Quand Mohia s'invite à Boudjima".
Le président de l'APC de Boudjima, Smaïl Boukherroub, a expliqué à l'APS que la manifestation rend cette année hommage à Mohia Abdellah, connu sous le nom de Mohand Ouyahia décédé en décembre 2004.
"Nous avons inscrit dans le cadre de cet hommage beaucoup de thèmes liés à la poésie, le théâtre et l'écriture théâtrale, ainsi qu'à l'adaptation", a-t-il précisé.
Cette évocation s'est traduite également traduite par la bâptisation de la bibliothèque communale de Boudjima au nom de cette grande figure du théâtre d'expression amazighe, à savoir Mohia Abdellah.
Les membres de la famille du défunt artiste invités à cette rencontre, notamment ses deux frères Mouloud et M'henna, n'ont pas caché leur "grande émotion et leur satisfaction de voir un édifice culturel local porter le nom de celui qui a oeuvré dans l'anonymat pour la promotion du théâtre d'expression amazigh".
Seize maisons d'éditions et une trentaine d'écrivains issus des wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa, Alger et Constantine prennent part à cette manifestation qui se veut un espace d'échange et de promotion du livre et de la lecture, selon la même source.
En sus de l'exposition permanente de livres, des tables-rondes, des conférences, des ventes-dédicace et des ateliers sont inscrits au programme.
Après un premier jour consacré exclusivement à l'oeuvre théâtrale et poétique de Mohand Ouyahia dans ses différentes facettes, les organisateurs ont prévu pour demain, vendredi, une conférence que donnera Rachid Hammoudi sur le rôle des médias dans la promotion du livre, au moment où Saïd Sadi présentera dans l'après midi son livre Algérie, l'échec recommencé suivi d'une vente dédicace.
La dernière journée de la manifestation sera marquée par l'animation d'une table ronde sur la critique littéraire et de deux conférences qui porteront sur la traduction littéraire et l'officialisation de tamazight.
Ces thèmes seront développés respectivement par Amin Zaoui, Youcef Merahi et Hend Sadi.
Parallèlement, deux ateliers de dessin et de conte qu'animeront Djamel Ousmer, Youcef Oualit et Sadia Tabti sont organisés tout au long de ce salon au profit des enfants de la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.