Cour de Boumerdès : Le nouveau procès en appel de Hamel reporté au 24 novembre    Les députés adoptent des ordonnances déjà appliquées    Le procès de Mira Moknache renvoyé au 16 novembre    Le délibéré remis à la semaine prochaine    Le transport aérien s'ouvre aux capitaux privés    L'Algérie ne fournira plus de gaz au Maroc    La pomme de discorde    Deux organisations plaident en faveur d'un mécanisme de surveillance des droits humains    Des offres chez Peugeot Algérie    Les putschistes isolés    Perte de production de 500 000 véhicules pour Renault    La JS Saoura affrontera les Ghanéens de Hearts Of Oak    La CAF reporte le match Soudan-Algérie    Medouar : "Officiellement, nous n'avons encore rien reçu"    Lancement d'une campagne de plantation de plus de 4 000 arbres    Prolifération des constructions illicites à Bou-Sâada    Tiaret : Des cliniques privées et un centre anti-cancer en renfort    «On a facilité aux clubs le retrait de leurs nouvelles licences»    Salah Eddine savait, mais lui pouvait    Une troisième dose disponible pour tous    Les syndicats de la santé font front    Les élèves ferment le lycée de Sidi-Boudraham    Interroger une profession sur ses abandons    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (2e partie)    Un cinéma vivant et amoral    Lutte contre le terrorisme : Le Niger se félicite de la signature d'un accord de coopération avec l'Algérie    Forcing pour l'arrivée d'une filiale de Sonatrach    La campagne de vaccination compromise ?    "Une preuve que le pays est sur la bonne voie", estime Belhimer    Un colloque national prévu le 8 novembre prochain    Sûreté de wilaya: La police honore la presse    Secteur public marchand: Une alliance public-privé pour aller de l'avant    Tourisme: L'Algérie veut séduire les touristes russes    Ouargla: Perpétuité pour un narcotrafiquant    Un pied à terre et dos au mur    Grave manque d'eau à Oran    Le Makhzen humilié à Kigali    Nouveau risque de report?    Zidane pas intéressé    Brèves Omnisports    Lamamra - Le Drian: un duel à distance    Le virage numérique mal négocié    Le cartel du commerce extérieur    Les dernières cartouches des imposteurs    Un mémorial pour les amis de l'Algérie    Les liens cimentés aux Lieux saints    Commémoration du 67e anniversaire de la guerre de Libération nationale    Report, au 15 novembre, du procès de Mohamed Hattab    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Unesco adopte une résolution déclarant El-Qods-Est patrimoine culturel palestinien
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 10 - 2016

L'Unesco a formellement adopté mardi en plénière à Paris la résolution déclarant El-Qods-Est (la vieille ville) patrimoine culturel palestinien, malgré la vivre réaction d'Israël, qualifiée de "puissance occupante".
Le texte, soumis au vote en commission le 13 octobre dernier, ne fait référence qu'aux noms musulmans des sites religieux, balayant ainsi les liens historiques et spirituels de l'Etat hébreu.
Il est à rappeler que durant le dernier vote, l'Allemagne, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne se sont opposés au projet de texte, alors que la France figurait parmi les 26 pays qui se sont abstenus. 24 ont voté le texte, dont la Chine et la Russie.
Au lendemain de ce vote, la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a réitéré, vendredi dernier, que la vielle ville d'El-Qods est la ville "sacrée" des trois religions monothéistes, ne reconnaissant ainsi aucune territorialité israélienne sur cette ville.
"C'est au titre de cette diversité et de cette coexistence religieuse et culturelle que la ville a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco", a-t-elle expliqué.
Pour la DG de l'Unesco, le patrimoine d'El-Qods est "indivisible" et "nier, occulter ou vouloir effacer l'une ou l'autre des traditions (…) revient à mettre en péril l'intégrité du site, contre les raisons qui justifièrent son inscription sur la Liste du patrimoine mondial".
Le texte, présenté par l'Algérie, l'Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, a réaffirmé que les deux sites palestiniens d'Al-Haram al-Ibrahimi à Al-Khalil et la mosquée Bilal Bin Rabah à Beit Lahm "font partie intégrante de la Palestine".
Dans cette résolution, l'Unesco déplore "vivement" le fait qu'Israël, la "puissance occupante", n'ait pas cessé les fouilles et travaux menés constamment dans al-Qods-Est, en particulier à l'intérieur et aux alentours de la Vieille Ville, lui demandant "de nouveau d'interdire tous les travaux".
Elle réaffirme que la Rampe des Maghrébins "fait partie intégrante" de la mosquée Al-Aqsa/Al-Haram Al-Sharif et est indissociable de celle-ci, condamnant "fermement" l'escalade des agressions israéliennes et les mesures "illégales" prises à l'encontre du Département du Waqf palestinien et de son personnel et limitant la liberté de culte et l'accès des musulmans au site sacré de la mosquée El-Aqsa/El-Haram El-Sharif.
Elle demandé à la "puissance occupante", de "respecter le statu quo historique et de mettre immédiatement un terme à ces mesures illégales".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.