ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    El-Tarf : 20 kg de kif saisis, 7 personnes écrouées    Bouchareb annonce un virage à 180 degrés: Le FLN soutient le mouvement populaire    Chlef: La grève des impôts largement suivie    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    CAN-2019: Algérie - Gambie, vendredi à 20h45: Le match des jeunes loups de Belmadi    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Le coup de pied de l'âne    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Le FLN «rejoint» le mouvement populaire    Refus des visas pour les Algériens    Le GSP bat Prisons du Kenya et passe en quarts    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Des arbitres nigériens pour Guinée Equatoriale - Algérie des U23    A propos de l'acheminement gratuit du gaz vers la France    Manifestations populaires et perspectives    Saisie de plus de 1.800 comprimés psychotropes    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    De l'eau 24h/24 pour les Constantinois dès 2020    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    Dylan Bronn forfait face à l'Algérie    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations 2019.. Mobilis fidèle aux Verts    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Locales 2017: le rôle des élections locales dans le renforcement de la stabilité du pays souligné
Publié dans Algérie Presse Service le 15 - 11 - 2017

Dans ce cadre, le président du parti Fadjr El Djadid, Tahar Benbaïbeche a estimé, depuis Sidi Bel-Abbès, où il a animé un meeting électoral, que les prochaines élections locales constituent un "rendez-vous décisif" pour l'avenir de l'Algérie afin d'assurer sa stabilité pour les cinq prochaines années.
Il a également mis l'accent sur la nécessité, pour les électeurs, d'aller le 23 novembre prochain aux urnes pour voter comme des citoyens "décideurs", insistant sur l'importance du respect de la volonté et le choix du peuple.
Abordant la situation économique du pays, M. Benbaïbeche a critiqué la politique de dépendance totale aux hydrocarbures, appelant à valoriser d'autres secteurs comme l'agriculture pour promouvoir une économie nationale diversifiée.
Pour sa part, le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, qui était en déplacement à Jijel, a mis en exergue le rôle de la réconciliation nationale, prônée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le retour de la stabilité au pays", appelant les électeurs à se rendre massivement aux urnes le jour du scrutin.
Lire aussi: Elections locales: tous les moyens matériels et humains réunis
Par ailleurs, M. Benyounes a réitéré son appel en faveur de l'élargissement des prérogatives de l'élu local pour "une meilleure gestion" des collectivités locales, notamment la question du foncier, soulignant, en outre, la nécessité d'engager des réformes économiques pour offrir au secteur privé une "meilleure visibilité" pour l'investissement dans différents domaines comme ceux de l'agriculture et du tourisme.
Animant un meeting à Aflou (Laghouat), le président du Front Algérie Nouvelle (FAN), Djamel Benabdessalem, a souligné la nécessité pour l'Algérie de bâtir un front intérieur "solide et soudé, accompagné d'une vaste mobilisation populaire patriotique pour faire face à tous les dangers qui guettent le pays''.
Il a, dans ce contexte, affirmé que l'Armée nationale populaire "déploie de louables efforts dans la protection de la Nation et de notre stabilité, ce qui nécessite une adhésion de toutes les forces de la société pour soutenir cette mobilisation de l'armée".
Il a, par ailleurs, mis en avant l'importance d'une bonne gouvernance à l'échelle nationale et locale, à travers l'adoption d'une une stratégie globale susceptible de servir le processus de développement national et de surmonter les difficultés économiques actuelles.
Lire aussi: Locales 2017: caravane de sensibilisation sur l'importance des élections pour "la construction de l'avenir"
De son côté, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a affirmé, depuis Ouargla, que son parti oeuvrera pour la levée du gel sur les projets importants dont a bénéficié la région, notamment dans les domaines de la santé, l'éducation, l'habitat, et le projet de ligne ferroviaire Hassi Messaoud-Touggourt.
Il a, dans le même sillage, rappelé les réalisations dont a bénéficié la wilaya d'Ouargla depuis 1999, à l'instar de "la multiplication des offres d'emplois pour les jeunes de la région sur instructions fermes du président de la République, la réalisation de la faculté de médecine, la disponibilité du transport scolaire et l'inauguration du centre anticancéreux".
M. Ould Abbès a également axé son discours électoral sur la catégorie des jeunes et sur la grande importance à accorder à la commune en tant que "cellule de base" de l'Etat.
Le SG du FLN a, au terme de son intervention, appelé les citoyens à une participation massive lors des prochaines élections locales, les invitant à choisir les candidats de sa formation politique.
Plus de prérogatives aux élus pour une meilleure gestion des assemblées locales
Pour sa part, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati a appelé, depuis Mostaganem, à revoir au niveau local la relation entre les assemblées élues et les instances désignées, pour permettre au peuple de faire valoir son autorité et sa souveraineté constitutionnelle, soulignant que la gestion de l'APC doit relever de l'autorité des élus en accordant de larges prérogatives à son président et en élargissant la participation des citoyens aux délibérations et à la prise de décision.
Par ailleurs, le président du FNA a appelé les électeurs à participer en masse lors du prochain scrutin, affirmant que l'abstention n'était pas la solution, rappelant au passage que sa formation politique "milite, depuis sa création, pour édifier un Etat de droit et d'équité et pour l'indépendance de la justice".
Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a appelé, à Oum El Bouaghi, les futurs élus des assemblées locales à préserver le foncier agricole et industriel ainsi que celui destiné à accueillir des projets de logements, estimant que les futurs élus seront confrontés à de grandes difficultés liées au foncier réservé aux projets.
Lire aussi: Locales 2017: des partis mettent l'accent sur l'édification d'une économie nationale diversifiée
En déplacement à Guelma, le président du parti Talaie El Hourriet, Ali Benflis a affirmé que sa formation politique "poursuivra son combat pacifique pour expliquer les alternatives qu'il propose comme solutions aux différents problèmes politiques et économiques dont souffre le pays", indiquant que la campagne électorale "constitue une étape visant à défendre les grandes lignes du programme de son parti".
M. Benflis a réitéré son plaidoyer en faveur de l'édification d'une Algérie "forte, démocratique et sociale, souveraine, dans le cadre des principes de l'Islam, conformément à la déclaration du 1er novembre 1954", tout en soulignant la nécessité d'ouvrir les portes du dialogue national avec la participation de toutes les parties concernées.
Depuis Chlef où il a animé un meeting, le président du Parti algérien vert pour le développement, Ali Amara, a plaidé pour la préservation de l'Etat social "garant de la dignité du citoyen", ajoutant que "le changement de l'orientation économique du pays, ne doit pas nécessairement engendrer un changement de son orientation sociale".
Aussi, a-t-il cité, parmi les facteurs devant contribuer à la préservation de la politique sociale de l'Etat, l'élargissement des prérogatives des présidents des APC, afin de leur permettre, a-t-il dit, "de tenir leurs engagements et de contribuer au développement de leur collectivité".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.