Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Algérie-Mauritanie le 3 juin à Blida    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Le football est piégé    "PAS DE MUSELIÈRE"    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La "convention du pacte politique" des Forces de l'alternative démocratique le 31 août
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 08 - 2019

La "convention du pacte politique", organisée par les partis des Forces de l'alternative démocratique, est prévue le 31 août prochain avec plusieurs thèmes à l'ordre du jour, a-t-on appris jeudi auprès du Front des forces socialistes (FFS), l'un des partis de ce pôle.
Outre le FFS, les Forces de l'alternative démocratique comprend également le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), le parti des Travailleurs (PT), le parti socialiste des Travailleurs (PST), l'Union pour la changement et le progrès (UCP), le Mouvement démocratique et social (MDS), le parti pour la laïcité et la démocratie (PLD), la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme (LADDH), ainsi que des personnalités politiques, des universitaires et des juristes.
"Nous sommes en phase de finaliser le programme de la convention et nous attendons toujours l'autorisation des autorités publiques en ce qui concerne le lieu qui abritera les travaux de cette rencontre", a déclaré à l'APS le Premier secrétaire du FFS, Hakim Belahcel.
Les participants auront à débattre de plusieurs thèmes liés à la crise politique qui secoue le pays actuellement, notamment "la transition démocratique, le processus constituant souverain, l'Etat de droit, les libertés individuelles et l'Etat social", a-t-il précisé.
Selon le Premier secrétaire du FFS, les Forces de l'alternative démocratique "sont ouverts au dialogue et à travers la convention du 31 août, ils veulent lancer un message au pouvoir, à savoir la nécessité d'ouvrir un dialogue global et sincère afin de trouver les solutions idoines permettant à l'Algérie de sortir de l'actuelle crise politique".
Cette convention constitue "une première étape qui doit mener vers la tenue d'une conférence nationale souveraine avant la fin de l'année en cours", a-t-il ajouté.
Pour rappel, les Forces de l'alternative démocratique avaient lancé le 21 juillet dernier un appel pour la tenue d'une convention du pacte politique, dans lequel ils ont souligné qu'"aucune initiative politique de quelque nature qu'elle soit et aucun dialogue politique ne sont viables sans la satisfaction de quatre exigences".
Ces exigences portent sur la libération des détenus du Hirak, l'ouverture des champs politique et médiatique, l'arrêt du "dispositif répressif et de l'instrumentalisation de la justice", ainsi que le départ du régime et de ses symboles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.