La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Poursuite du recul de la facture d'importation lors des 8 premiers mois de 2019
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 10 - 2019

La facture des importations de l'Algérie de produits alimentaires poursuivait son recul de près de -8%, durant les huit premiers mois de 2019, en comparaison avec la même période de l'année dernière, a appris l'APS auprès de la direction générale des Douanes algériennes (DGD).
Globalement, la facture d'importation des produits alimentaires a atteint 5,43 milliards de dollars (mds usd) sur les huit premiers mois de l'année en cours, contre près de 5,90 mds usd durant la même période de 2018, enregistrant une baisse de 459,5 millions de dollars (-7,80%), a précisé la direction des études et de la prospectives des Douanes (DEPD).
Cette baisse s'explique, essentiellement, par une diminution des importations des céréales, lait et produits laitiers, des sucres et des légumes.
Représentant 33,88% de la structure des importations alimentaires, les céréales, semoule et farine ont atteint 1,84 md usd, contre 2,15 md usd en 2018, soit une baisse de -14,42%.
Les importations des produits laitiers ont également reculé à 859,02 millions usd, contre 967,10 millions usd, en baisse également de -11,18%.
La facture d'importation du sucre et des sucreries, a elle aussi reculé pour totaliser 476,23 millions usd, contre 579,23 millions usd (-17,78%).
Même tendance pour les résidus et déchets des industries alimentaires, dont les tourteaux et autres résidus solides qui ont été importés pour près de 393,96 millions usd, contre 513,51 millions usd, en baisse de -23,28%.
De janvier à août derniers, la baisse a concerné aussi d'autres produits alimentaires, mais de moindre ampleur.
Il s'agit des importations du café et thé qui se sont chiffrées à 228,24 millions usd, contre 238,30 millions de dollars (-4,22%), celles des légumes avec (-8,88%), totalisant 174,27 millions usd, contre 191,25 millions usd, durant la même période de comparaison et enfin les importations des préparations alimentaires diverses, qui ont connu une légère baisse de -1,07% pour atteindre 219,82 millions usd.
Médicaments: baisse de 11,4% des importations
En revanche, d'autres groupes de produits de la structure des importations ont connu des hausses durant la période de comparaison. Les plus concernés sont les tabacs et succédanés de tabac fabriqués, les fruits comestibles et les animaux vivants.
Ainsi, les importations des tabacs et succédanés de tabac fabriqués ont atteint 251,33 millions usd les huit mois 2019, contre 144,64 millions usd à la même période de l'année précédente, enregistrant ainsi une hausse de 73,76%.
Les achats de l'Algérie des fruits comestibles (fruits frais ou secs) se sont chiffrés à 199,38 millions usd, contre 122,55 millions de dollars, soit une hausse de 62,69%, détaille la DEPD.
Les importations des animaux vivants ont atteint 170,94 millions usd, contre 125,67 millions usd (+36,02%) durant la même période de comparaison.
En plus de ces principaux produits, le reste des biens alimentaires a été importé pour un montant de 619,95 millions usd, contre 638,01millions usd en baisse de (2,83%).
Concernant l'huile de soja et ses fractions, même raffinées (classés dans le groupe des produits bruts), leurs importations ont augmenté de 2,42%, en s'établissant à près de 419 millions usd, contre 409 millions usd.
Pour ce qui concerne les médicaments (classés dans le groupe des biens de consommation non alimentaires), leur facture d'importation a enregistré une baisse de -11,42%, en s'établissant à 785,23 millions usd, contre 886,42 millions usd.
Pour rappel, de nouveaux mécanismes d'encadrement des importations de marchandises, dont des produits alimentaires (hors produits alimentaires stratégiques), avaient été mis en place dès le début de l'année 2018 pour réduire le déficit commercial et promouvoir la production nationale.
Le ministère du Commerce avait annoncé le 14 avril dernier des dispositions pour renforcer l'approvisionnement du marché durant le mois de Ramadhan, comprenant notamment l'assouplissement de l'importation de produits alimentaires comme les viandes.
Dans ce cadre, il a été décidé de supprimer de la liste des produits soumis au Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS), les viandes bovines fraîches ou réfrigérées, les fruits secs (arachides, amandes...), les fruits séchés (raisins secs, pruneaux...) et les aliments diététiques destinés à des fins médicales et autres produits (le beurre...).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.