Habitat: Attribution de 1.330 unités de logement "AADL" et "LPP"    Le capital du Groupe Télécom Algérie triplé    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    Real Madrid: le verdict tombe pour Hazard    Opep-Non Opep : Arkab participe à la 17ème réunion du JMMC à Vienne    Tottenham: Mourinho voit grand pour Alli    Colère et indignation des Algériens    «L'Etat fera face à toute tentative d'entraver les élections»    Marche contre l'ingérence européenne    «J'ai fait une campagne propre»    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    7 responsables de Sonelgaz de Tipasa sous mandat de dépôt    Imposante marche des syndicats autonomes à Tizi Ouzou    Le Raja pour le vainqueur MCA-Forces aériennes    L'inévitable saignée ?    Deux médailles d'or et une en argent pour les Algériens    Mahrez, Bennacer et Belaïli retenus dans la liste finale    54 appareils distribués aux handicapés    Le transport scolaire fait défaut    4 300 fuites d'eau colmatées depuis janvier    ACTUCULT    "Muhend U Yehya est un artiste profondément universel"    À quoi ressemble le paradis dans la tête d'un musulman !?    La pièce "GPS" retenue en compétition    Accidents de la route: 15 morts et 310 blessés en une semaine en zones urbaines    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Souk Naâmane (Oum El Bouaghi) : Démantèlement d'un réseau international de trafic de voitures    Bouira: Campagne de sensibilisation sur la drogue    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Tébessa: Détournement de fonds dans une société, un cadre sous contrôle judiciaire    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Henry Kissinger Ex-secrétaire d'Etat américain Les Etats-Unis et la Chine devraient régler leurs désaccords pour le bien de l'avenir du monde    Zimbabwe : La fortune de Robert Mugabe dévoilée par le gouvernement    Déficit de la balance commerciale Une situation économique et sociale préoccupante    Sécurité alimentaire Une priorité pour sortir de la crise    Chine : Hausse de l'IDA du secteur manufacturier en novembre    Bourse : Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,64%    Belaïd plaide pour "l'équilibre régional dans le développement"    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    "Chronologie de l'Histoire de l'Algérie" le 7 décembre à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présidentielle: les médias appelés à une contribution efficace et responsable pour la consécration du principe d'égalité
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 11 - 2019

L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a appelé l'ensemble des médias audiovisuels et électroniques, à la veille du lancement de la campagne électorale pour la présidentielle du 12 décembre prochain, prévu dimanche prochain, à la contribution "efficace et responsable" à la consécration du principe "d'égalité", à travers la facilitation de l'accès des candidats, via leurs chaines, au grand public.
L'ARAV qui participe, avec ses moyens et son plein engagement, aux efforts consentis pour la réussite de cette échéance nationale, exhorte l'ensemble des médias audiovisuels et électroniques à la contribution efficace et responsable en consécration des obligations du service public, qui leur incombent en vertu de la loi, pour éclairer les citoyens à travers leurs différents programmes et émissions, et faciliter l'accès des candidats, via leurs chaines, au grand public conformément au principe d'égalité, en accordant le même temps de parole aux candidats dans les médias audiovisuels et électroniques, indique l'Autorité dans un communiqué.
Les médias audiovisuels et électroniques sont tenus, pour mener à bien la mission du service public en lien avec la campagne électorale, "au respect des règles prévus dans la Constitution et des différents textes juridiques, notamment ceux liés directement à l'activité audiovisuelle en matière d'exigences en rapport avec l'échéance présidentielle du 12 décembre 2019", rappelle l'ARAV.
Partant de ce principe, précise la même source, chaque candidat s'emploiera à convaincre les électeurs de son programme électoral où du programme de son parti politique par les différents moyens prévus par la loi, y compris l'expression directe via les chaines de télévision publiques et indirecte via les autres médias audiovisuels et la presse électronique.
Pour l'ARAV "le respect des différentes lois y afférentes, particulièrement les règles et les principes par l'ensemble des candidats et des acteurs du secteur de l'information "contribuera à la réussite de la campagne électorale attendue et à convaincre l'électeur de la réunion du climat favorable à choisir le programme électorale à même de faire participer le citoyen au scrutin pour élire un président de la République, jalon essentiel à l'édification d'une Algérie nouvelle, l'Algérie des institutions, des droits et des libertés".
Rappelant également l'article 178 qui stipule que "Les médias audiovisuels nationaux autorisés à exercer en application de la législation et de la réglementation en vigueur, participant à la couverture de la campagne électorale, sont tenus de garantir la répartition équitable du temps d'antenne entre les candidats", l'ARAV a relevé que la campagne électorale ne peut être menée en dehors de la période prévue, par quiconque quel qu'il soit, quel que soit le moyen".
En ce qui concerne l'activité audiovisuelle, l'ARAV a rappelé l'article 47 qui stipule qu'un cahier des charges générales pris par décret, après avis de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel, "fixe les règles générales imposables à tout service de diffusion télévisuelle ou de diffusion sonore", précisant que le cahier des charges énonce dans son article 48, notamment les prescriptions permettant de "respecter les exigences de l'unité nationale, de la sécurité et de la défense nationale, de respecter les intérêts économiques et diplomatiques du pays, de se conformer à la référence religieuse nationale, de respecter les autres références religieuses et de ne pas porter atteinte aux autres croyances et religions, de respecter les constantes et les valeurs de la société, de respecter les valeurs nationales et les symboles de l'Etat tels que définis par le Constitution".
Le cahier des charges énonce également "de promouvoir la citoyenneté et le dialogue, de respecter le pluralisme partisan et le pluralisme des courants de pensée et d'opinions dans les programmes de diffusion sonore et télévisuelle, de respecter les règles professionnelles, d'éthique et de déontologie dans l'exercice de l'activité audiovisuelle quels qu'en soient la nature, le support et le mode de diffusion, de ne pas diffuser des programmes ou des publicités trompeurs, de ne pas vendre des espaces publicitaires pour la campagne électorale, outre de se conformer aux règles et aux obligations de production e de diffusion des émissions relatives aux campagnes électorales, en application de la législation et de la règlementation en vigueur".
Le cahier des charges stipule également d'autres prescriptions, notamment "de maintenir l'impartialité et l'objectivité et de ne pas servir l'intérêt et la cause des groupes d'intérêts politiques, ethniques, économiques, financiers et religieux ou idéologiques et de ne pas porter atteinte à la vie privée, à l'honneur et à la réputation des personnes et à la vie privée des personnalités publiques".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.