Chelsea: Willian poussé vers la sortie par Lampard ?    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La presse nationale évoque les préparatifs du débat télévisé "inédit" entre les cinq candidats
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 12 - 2019

Les titres de la presse nationale paraissant jeudi ont largement évoqué les préparatifs pour le débat télévisé "inédit" qui sera animé par les cinq candidats à la présidentielle, ce vendredi à 19h, à une semaine du scrutin du 12 décembre, relevant en même temps que les candidats en lice ont mis l'accent dans leurs discours respectifs sur la lutte contre la corruption.
Barrant sa Une avec le titre "Le dernier quart d'heure avant le jour décisif", Le Courrier d'Algérie" a relevé que la campagne électorale sera marquée dans sa dernière ligne droite par "un grand et inédit débat télévisé entre les cinq candidats", prévu du Centre international des conférences à 19h et sera diffusé en direct sur les chaînes de télévision publiques et privées agréées".
Toutefois, la publication a estimé que la campagne électorale s'achèvera avec un "couac", faisant observer à ce propos "qu'aucun candidat n'a été da campagne à l'étranger alors que les membres de la communauté algérienne commenceront à voter dans trois jours".
Le quotidien Horizon qui consacre une large couverture à la campagne électorale, a soutenu dans son commentaire intitulé "Arène cathodique", que "les débats télévisés sont devenus un lieu privilégié de l'exercice démocratique".
Le quotidien Les Débats a également relevé que "la lutte contre la corruption a été le thème principal du 18ème jour de la campagne électorale", collant ainsi à l'événement qui se chevauche avec la campagne électorale, à savoir le procès des deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que d'anciens ministres et hommes d'affaires, poursuivis pour "dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d'indus avantages à autrui", notamment dans l'affaire relative au montage de véhicules.
Le quotidien arabophone Ech Chaab a relevé à sa Une que les candidats ont renouvelé leurs engagements de mener une "lutte implacable contre la corruption", mettant en exergue leur détermination à "barrer la route aux lobbies ayant détruit l'économie nationale".
A ce propos, El Massa a fait référence au discours de Abdelkader Bengrina qui a appelé à un procès équitable des anciens hauts responsables, accusés dans des affaires de corruption.
Le quotidien Echorouk a abondé dans le même sens en reprenant les déclarations des cinq candidats en matière de lutte contre la corruption. La même publication est revenue dans le détail sur les préparatifs du débat télévisé qui sera animé par les cinq candidats à la magistrature suprême.
Echorouk a fait savoir que l'Autorité nationale indépendante des élections mène une course contre la montre pour que tout soit fin prêt pour ce débat télévisé, relevant que l'ANIE n'a rien laissé au hasard afin que ce rendez-vous inédit soit une totale réussite.
Les autres titres de la presse nationale, à l'instar d'El Youm, ont largement commenté le discours du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, qui a mis en garde, lors de sa visite à Oran, "la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l'entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d'empêcher les citoyens d'exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l'Etat leur feront face".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.