Nouvelle manifestation à Alger    Le gouvernement planche sur l'avant-projet    L'activité de l'importateur limitée à un seul produit    «Washington ne veut pas entraver le processus de règlement»    Libye : du soulèvement populaire à l'ingérence étrangère (2e partie et fin)    Barça-Atlético : Les compositions probables    Tirage au sort lundi au Caire    Benhamza et Serrar défendront les intérêts des clubs auprès des instances    USMA-MCA éclipse tout    Doigts de kounafa    Entre apaisement et statu quo    D'important dégâts dans plusieurs wilayas    Festival national de la calligraphie arabe    Transfert    Mémoires du 8 Mai : de l'abjection coloniale à l'impossible repentance    "PAS DE MUSELIÈRE"    Benbouzid annonce le lancement d'un registre d'abstention    CFA : Première réunion lundi    Brèves    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    Groupe Est: Le MO Constantine en arbitre    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Mise en garde    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Un nouveau recteur pour sauver l'université de Tizi Ouzou    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des concertations sectorielles sur l'impact économique de la pandémie de Covid-19
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 04 - 2020

Le Premier ministre, Adbelaziz Djerad, a instruit mardi les membres du gouvernement de lancer des concertations sectorielles avec les organisations patronales et les syndicats pour évaluer et contenir l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'entreprise et la vie économique.
Dans une correspondance du Premier ministre, dont l'APS a obtenu une copie, les membres du gouvernement sont instruits de "procéder, en application des instructions du Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune, chacun dans son domaine d'activité, à une consultation avec les organisations patronales et les syndicats des travailleurs activant dans le monde économique, autour de la problématique de l'atténuation des effets induits par les mesures de prévention et de lutte contre le Coronavirus, prises par l'Etat".
En effet, les mesures prises par les pouvoirs publics pour la prévention et la lutte contre la pandémie, impactent directement la vie économique et l'emploi, ce qui nécessite une "solidarité nationale d'envergure" pour le maintien de l'activité économique, la préservation de l'emploi et la prise par l'Etat de mesures de régulation rendues nécessaire par cette conjoncture, souligne M. Djerad.
En tenant compte des différentes mesures déjà mises en œuvre par les pouvoirs publics dans les domaines bancaire, fiscal, parafiscal et des marchés publics, l'effort commun devra s'orienter d'abord sur l'évaluation, par secteur d'activité, des impacts de la crise sanitaire sur la situation financière et de l'emploi des entreprises, selon l'instruction du Premier ministre.
La concertation devra être focalisée également sur le maintien de l'activité économique dans le strict respect des mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus ainsi que la prise de mesures pour la survie des entreprises impactés et la préservation de l'outil national de production et de réalisation.
Le troisième thème de la concertation portera sur les modalités de mobilisation et de gestion de la sphère économique face à cette conjoncture exceptionnelle que traverse le pays, afin de sauvegarder l'emploi et préparer la reprise de la croissance.
Les membres du gouvernement sont tenus d'organiser cette concertation "dans les plus brefs délais", selon l'instruction du Premier ministre précisant que les recommandations revêtant un caractère urgent seront soumises aux hautes autorités du pays avant le 23 avril en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.