Rachid Nekkaz sort de l'isolement    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Ouverture tous azimuts !    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés près de Sidi Ghiles    Baisse des hospitalisations à partir du 25 juillet    Le saviez-vous... ?    Installation d'une commission d'évaluation des dégâts    Le meurtrier de Djabanet-Lihoud placé sous mandat de dépôt    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Constantine: Deux morts et quatre blessés dans une collision    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Le stockage des produits dangereux est interdit depuis 45 ans    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    Les 4 samedis    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ONU: adoption d'une résolution exigeant "une cessation générale des hostilités" pour contrer le Covid19
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 07 - 2020

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi une résolution dans laquelle il exige la "cessation générale et immédiate des hostilités dans toutes les situations inscrites à son ordre du jour" afin de lutter contre le coronavirus.
Dans cette résolution, les quinze membres du Conseil de sécurité, présidé ce mois par l'Allemagne, demandent à toutes les parties aux conflits armés à travers le monde de s'engager immédiatement dans "une pause humanitaire durable" pendant au moins 90 jours consécutifs, a annoncé l'ONU sur son site.
Cette pause doit "permettre l'acheminement de l'aide humanitaire en toute sécurité, sans entrave et de façon durable ainsi que la fourniture de services connexes par des acteurs humanitaires impartiaux, conformément aux principes humanitaires d'humanité, de neutralité, d'impartialité et d'indépendance", explique l'ONU.
Elle doit également "permettre de procéder à des évacuations médicales, conformément au droit international, y compris le droit international humanitaire et le droit des réfugiés, le cas échéant ", ajoute la même source.
Cette demande de cessation des hostilités et de pause humanitaire du Conseil intervient plus de trois mois après l'appel à un cessez-le-feu mondial lancé par le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, pour lutter contre la Covid-19.
Le 3 avril, l'Assemblée générale des Nations Unies - dans laquelle sont représentés tous les Etats membres de l'ONU - avait aussi adopté une résolution réclamant une intensification de la coopération internationale face à la pandémie.
La question de la Covid-19 a été abordée ce derniers mois au sein du Conseil de sécurité par plusieurs de ses membres, mais sans que l'organe onusien ne parvienne à adopter une position commune sur ce problème.
Toutefois, le Conseil de sécurité a apporté une nuance à ses demandes de cessation des hostilités et de pause humanitaire. Ces dernières ne s'appliquent pas aux opérations militaires menées contre les groupes terroristes, individus, entreprises et entités associés aux groupes terroristes, qui ont été désignés comme tels par le Conseil.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.