Le sélectionneur de l'Egypte Queiroz évoque l'Algérie    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Aung San Suu Kyi condamnée à 4 ans de prison par la junte    Profil bas    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Conseil des ministres: Jeux Méditerranéens, Internet et importation de véhicules au menu    Bouira: Une victime du monoxyde de carbone secourue    Discussions ministère-syndicat: La grève du Cnapeste se poursuit en attendant...    Longue chaîne létale    En hommage au Pr Hadj Miliani: Des «journées littéraires» du 8 au 24 décembre    Ces «maquisards» du prêt-à-porter    «Retour de l'argent sale à la faveur des alliances»    Haaland peste contre l'arbitrage    Pochettino sous forte pression    Première défaite pour Xavi    Dans le flot de la contestation    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    L'écrivain Pierre Rabhi n'est plus    Plusieurs routes nationales fermées à la circulation    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    Le procès du président du MDS reporté à dimanche prochain    Une ambition technologique de l'Algérie : l'hydrogène sera le gaz naturel en 2030    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La direction demande le report de la rencontre face à l'USMA    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Education: plus de 1.213.000 élèves scolarisés dans les zones d'ombre
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 08 - 2020

Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a fait état mercredi de plus de 1.213.000 élèves scolarisés dans les zones d'ombre à travers tout le territoire national.
Intervenant lors de la rencontre Gouvernement-walis, M. Ouajaout a affirmé que son département a élaboré, en application d'instructions "fermes" du Président de la République, un état des lieux des écoles primaires, collèges, lycées et structures de soutien existant dans les zones d'ombre en vue de leur prise en charge à titre prioritaire, précisant que le nombre des élèves scolarisés s'élève à 1.213.139.
Affirmant que son secteur accordera une attention particulière aux zones d'ombre à la faveur de cette évaluation qui a permis de connaître précisément la situation et d'identifier les établissements éducatifs à réaliser, en plus des réseaux d'électricité et d'eau, du chauffage, cantines et transport scolaires.
L'évaluation a porté sur tous ces aspects en vue de traiter les lacunes enregistrées avec l'aide des départements ministériels concernés, a-t-il ajouté.
Le ministre de l'Education a évoqué, dans ce sens, le développement d'un système informatique d'audit de ces établissements et du reste des établissements au niveau national, précisant que ce système "en phase de finalisation" sera opérationnel à la rentrée scolaire 2020-2021.
Par ailleurs, le ministre de l'Education a abordé le poids du cartable, devenu "un problème de santé publique auquel le Président de la République accorde un intérêt particulier", indiquant que son département s'attelait, à l'effet de l'allègement du cartable, à "l'élaboration de fiches de cours dans le primaire, une revendication pressante des enseignants afin d'alléger le livre scolaire, et partant le poids du cartable".
M. Ouajaout a fait savoir qu'un colloque national est prévu du 23 au 26 août en cours, pour l'approbation des fiches de cours dans toutes les matières et la mise en place de la formation et l'accompagnement nécessaires à leur exploitation.
Lire aussi: La prochaine rentrée scolaire sera "exceptionnelle" du fait de la ِCovid-19
Il a annoncé, en outre, le lancement, à compter de l'année scolaire 2020-2021, du projet de l'école pilote numérique, affirmant que l'équipe technique du ministère a achevé la conception et la mise au point de 5 logiciels intitulés "Ma bibliothèque numérique", dédiés à chaque année du cycle primaire.
Evoquant la stratégie d'action, M. Ouadjaout a souligné la mise en œuvre d'une feuille de route de 6 axes et 41 objectifs, dans le cadre d'une nouvelle vision "basée sur une approche participative et consensuelle bénéficiant du soutien de tous les acteurs".
Il a rappelé, dans ce cadre, l'organisation d'Assises de "diagnostic et d'évaluation" de la méthodologie de réforme en vue de "tracer une feuille de route à même de cristalliser des actions réfléchies pour une réforme profonde en adéquation avec les objectifs de la nouvelle République".
Ces Assises, a-t-il dit "seront le point de départ d'un dialogue national inclusif associant les différentes parties concernés par les questions de l'Education".
Le ministre a saisi cette occasion pour rappeler la décision de création de Commissions d'enquête mixtes avec le ministère du Commerce afin de vérifier la conformité des établissements d'éducation et d'enseignement privés aux conditions d'exercice aux plans pédagogique et commercial.
En outre, le ministre a fait état de la préparation, à l'initiative du ministère du Commerce, d'un contrat type pour l'encadrement de la relation contractuelle entre les écoles privés et les parents d'élèves.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.