L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global en Libye    Djelloul Djoudi condamné à trois mois de prison avec sursis    Calendrier chargé pour les magistrats    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Sous le sceau du numérique et des solutions technologiques    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Adoption bilans moral et financier de l'exercice 2019    Les grosses écuries au rendez-vous, à l'exception de Naples    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Les parents toujours inquiets    Mostaganem : Lourdes menaces sur les forêts    De nouveaux pupitres au profit de l'école Benzerjeb d'Oran    Plusieurs feux de forêt se déclarent dans l'Atlas blidéen    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Amnesty appelle au suivi de la situation des droits humains    Khartoum normalise ses relations avec Israël    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    En attendant une décision officielle...    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    Bensaha : "Je serai à la hauteur"    La fille des Aurès    Les non-dits    Station multimodale de Bir Mourad Raïs : De nouveaux délais pour la réception du projet    Baâdji Abou El-Fadhl persona non grata ?    Les activités gelées jusqu'au 3 novembre    Le PAD dénonce une "cabale politico-judiciaire"    Erdogan confirme un test de missiles russes    "un reconfinement partiel n'est pas à exclure si..."    Le calendrier des compositions dévoilé    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    Bande dessinée en tamazight : Les planches de salut de Kamel Bentaha    Jam session du chanteur Djamil Ghouli : «J'espère que notre cri sera entendu»    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Le FMI inévitable?    Attar à Hassi Messaoud après un incendie    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    FC Barcelone - Real Madrid: Un Clasico lourd de conséquences !    Par-delà l'image    Bouira: Une nouvelle maison de la presse    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 09 - 2020

La première édition de la foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire, qui se déroulera du 23 au 27 septembre en cours à Alger, permettre de commercialiser les produits agricoles et agro-alimentaires ayant connu des méventes durant la crise sanitaire du Covid 19, a indiqué dimanche à Alger, le représentant de la Chambre Nationale d'Agriculture (CNA), M. Ouali Belkacem.
"Cet événement qui se déroulera au Palais des expositions des Pins Maritimes, s'inscrit dans le cadre de la relance économique et constitue une occasion pour exposer et écouler les différents produits agricoles ayant connu des méventes , particulièrement en cette période de crise sanitaire qui a duré plus de six mois", a expliqué M. Ouali, lors d'une conférence de presse tenue au siège de la société Algérienne des foires et exportations (Safex).
Il a souligné, à ce titre, que la fermeture des hôtels, des restaurants, des réfectoires et des cantines, imposée par le confinement sanitaire depuis mars, a "lourdement impacté l'activité commerciale des produits agricoles", citant notamment l'huile d'olives, le miel et certains légumes ainsi que les viandes et les poissons.
Le représentant de la CNA, qui est également président de la chambre d'agriculture d'Alger, a affirmé, par ailleurs, que les agriculteurs qui travaillent d'arrache pied, même en périodes de crise, s'attendent, en contre partie, à un programme sérieux pour le développement de l'industrie de transformation, à des infrastructures de stockage adéquates et un plan de travail clair pour la promotion des exportations, notamment avec la production abondante qui marque les saisons agricoles de ces dernières années.
Pour sa part, le secrétaire général de la CNA, M. Kouider Bounoua, a annoncé l'organisation, très prochainement ,des journées d'études entre les agriculteurs, les exportateurs et les opérateurs pour développer le système de "l'agriculture de convention".
Il a expliqué qu'au cours de ces journées, la CNA coordonnera entre les producteurs agricoles, les industriels et les exportateurs afin d'accélérer ce système qui consiste à définir au préalable les variétés des produits destinés à la consommation, ceux destinés à la transformation et les produits qui seront exportés.
"Cette feuille de route adoptée par le ministère de l'Agriculture et du développement rural, fera de l'agriculteur un acteur incontournable dans la diversification de l'économie nationale, tout en lui évitant de travailler à perte", a-t-il fait valoir.
Pas moins de 150 exposants représentant 24 wilayas sont attendus à cette foire, qui sera organisée sur une superficie de 4.000 mètres carrés, avec en prévision 5.000 visiteurs, a indiqué le représentant de la CNA.
L'espace exposition rassemblera les PME, les cultivateurs et les entreprises algériennes des secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire qui proposeront aux visiteurs des produits bruts et autres transformés à des prix abordables, a-t-il indiqué.
Parmi ces produits, il a cité, entres autres, les fruits et légumes secs et frais, les boissons (jus et eaux minérales), les produits carnés (viandes rouges, volailles, lapins, préparations culinaires et conserves, laits et produits laitiers, produits de la mer ( poissons, fruits de mer, surgelés ou en conserve) ainsi que les produits de terroir ( huiles d'olives, céréales, caroube..) et les produits sucrés (miel, confiseries ...).
De son côté, le directeur des foires à l'étranger auprès de la Safex, Ali Ferah, s'est attardé sur le dispositif de prévention contre la Covid-19 qui sera mis en place par la SAFEX au cours de cet événement afin d'éviter tout risque de contamination.
"Nous nous sommes confirmés au protocole sanitaire de l'Union internationale des Expositions dont la Safex est membre", a-t-il affirmé.
Il a détaillé les mesures de prévention qui portent notamment sur l'affichage des gestes barrières à l'Intérieur du site de Ia SAFEX et l'élaboration d'un guide sanitaire qui sera mis à la disposition des exposants sur le respect des gestes barrières ainsi que la manipulation des produits qui devrait être conformes aux normes de la sécurité sanitaire.
Le dispositif sanitaire porte, en outre, sur le nettoyage et la désinfection des stands et pavillons, l'organisation des espaces d'exposition et la gestion des flux de circulation des visiteurs.
L'exposition sera ouverte au grand public, après la cérémonie d'ouvert officielle, durant les cinq jours, de 10h à 18h, indiquent les initiateurs de cet événement économique et commercial, en invitant les citoyens de "bien vouloir respecter les mesures préventives afin de préserver la santé publique et garantir la réussite de cet évènement phare".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.