Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc : appel à une mobilisation massive contre la normalisation
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 02 - 2021

Le Groupe d'action national pour la Palestine au Royaume du Maroc a appelé à "renouveler la mobilisation continue des Marocains, pour organiser des rassemblements populaires d'envergure contre l'accord de normalisation, qui menace la stabilité et l'intégrité du Maroc, dénonçant la politique du chantage et de diabolisation menée par le régime contre les Marocains libres qui rejettent toute relation avec l'entité sioniste".
Le Groupe d'action national pour la Palestine "suit les développements de la question palestinienne et la normalisation hystérique qui enregistre une nouvelle vague d'empressement dans la région arabe" notamment à travers "le maudit accord de normalisation" entre le régime marocain et l'entité sioniste terroriste et usurpatrice, conclu par l'intermédiaire de l'administration Trump", a écrit le groupe dans un communiqué intitulé "Contre l'empressement pour la normalisation".
Insistant sur "les risques de la normalisation officielle sur la structure du Maroc et son tissu social, le groupe réitère la position du peuple marocain vis-à-vis de la normalisation, exprimée lors de grands rassemblements populaires, dans des communiqués collectifs communs et des pétitions de protestation contre la transaction de Kouchner, "et les autres complots ourdis contre les droits inaliénables du peuple palestinien".
Il a exprimé, dans le même contexte, sa "condamnation et son rejet absolu" de la réouverture du soi-disant Bureau de liaisons sioniste, de l'accueil de ses responsables dans la capitale, Rabat, et de l'ouverture du Bureau de liaisons marocain chez l'usurpateur sioniste raciste. Le groupe a également dénoncé la série de réunions avec les "chefs de file du crime sioniste à laquelle ont participé les ministres du gouvernement marocain".
Le même groupe a "dénoncé avec force" le chantage exercé par la monarchie marocaine sur le peuple, en "diabolisant et ciblant toutes les voix qui s'élèvent contre cette maudite normalisation", suivant la logique "d'accusation ouvertement malveillante d'hostilité envers la patrie et les institutions étatiques", de même qu'il condamne fermement ce qu'il qualifie de "délit d'outrage au drapeau national marocain au niveau du fief de la communauté juive à Casablanca le 28 décembre 2020, en plaçant le drapeau sioniste sur le drapeau national marocain, "ce qui implique- pour le groupe- "d'obtenir des explications auprès des organisateurs, de la communauté juive et des responsables de son fief".
Dans le même communiqué, il a réitéré "le rejet absolu de l'amalgame entre la normalisation sioniste d'une part et la question de la communauté juive et du piratage du concept de la communauté marocaine à l'étranger et de la composante hébraïque dans la constitution d'une autre part, pour jouer la carte de la naturalisation", a dit le groupe, "des terroristes sionistes d'origine marocaine qui sont impliqués dans des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et des génocides, (étant donné que beaucoup d'entre eux sont des responsables dans les services militaires et sécuritaires sionistes).
Le Groupe d'action national pour la Palestine au Maroc a conclu son communiqué en "renouvelant son appel à la mobilisation continue dans la société, à travers toutes les composantes du groupe et tous les Hommes libres du Maroc, pour organiser des manifestations populaires d'envergure contre la normalisation qui menace la stabilité et l'intégrité de l'Etat et de la société et leur relation".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.