Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    La justice se saisit du dossier    Mustapha Bendjama de nouveau devant la justice d'Annaba    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    Saïed maintient les mesures d'exception    Les prix poursuivent leur hausse    877 employeurs concernés à M'sila    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    Des dépotoirs à ciel ouvert    Tebboune tient son engagement    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Le retour du FFS    Des partis politiques à la traine    un conseil national du tourisme?    Intense activité pour Lamamra à New York    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



AI: appel à mettre fin aux expulsions de Palestiniens à El Qods et Silwan
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 05 - 2021

Le directeur adjoint pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord à Amnesty International, Saleh Higazi a appelé la communauté internationale à assumer sa responsabilité d'empêcher l'entité sioniste de poursuivre sa politique de transferts forcés et d'expropriations contre les Palestiniens à El Qods et Silwan.
"Soyons clairs : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, les pays de l'Union européenne et la communauté internationale dans son ensemble ont la responsabilité d'empêcher Israël de poursuivre sa politique de transferts forcés et d'expropriations", a souligné M. Higazi.
"Au lieu de laisser Israël bafouer les droits des Palestiniens en toute impunité, il convient de mener un effort concerté pour combattre l'oppression et les expropriations systématiques dont ces personnes sont victimes, qui font partie des causes premières des cycles de violence qui se répètent, provoquant à chaque fois un bain de sang dans la population civile", a-t-il ajouté.
Il a souligné que "cela fait des années qu'Israël cherche à étendre ses colonies illégales dans la région de Silwan, où plus de 200 Palestiniens et Palestiniennes ont déjà été déplacés de force et chassés de leurs maisons".
Lire aussi: Palestine: 380.000 Palestiniens soumis au déplacement forcé à El Qods
M. Higazi a dit que "les récentes manifestations locales et mondiales contre les expulsions forcées à Sheikh Jarrah ont envoyé à Israël un message clair visant à lui faire comprendre que les saisies de terres ne passeraient pas inaperçues". Les autorités de l'occupation "doivent renoncer immédiatement à leurs projets d'expulsions forcées dans le quartier de Batn al Hawa, à Silwan, et dans toute autre partie des territoires palestiniens occupés".
Il a soutenu que ces expulsions forcées interviennent en violation flagrante de l'interdiction des transferts forcés aux termes du droit international humanitaire, et constituent des crimes de guerre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.