Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Eaux usées dans la vallée du M'Zab
Bientôt une station d'épuration
Publié dans El Watan le 23 - 07 - 2008

Ce projet, dont le coût est estimé à deux milliards de dinars, s'inscrit dans le cadre du grand projet intégré d'assainissement et de protection contre les crues de l'oued M'zab, a précisé Rezki Aoudjit, directeur de l'hydraulique à Ghardaïa.
Cette station de lagunage d'une capacité de 46 000 mètres cubes/jour, prévue en aval de la commune d'El Ateuf, au lieu-dit Kef El Doukhan, à une vingtaine de kilomètres de Ghardaïa, prendra en charge les eaux usées de quatre communes de la vallée, à savoir Daya Ben Dahoua, Ghardaïa, Bounoura et El Ateuf. Le choix du site de Kef El Doukhan est justifié par l'éloignement du rejet des zones habitables et par la proximité du périmètre agricole des réutilisateurs des eaux épurées, a-t-il précisé. Cette station de lagunage, qui devrait être réceptionnée en 2010, fait partie du réseau d'assainissement de toute la vallée du M'zab. Elle se présente comme une usine qui nettoie et épure les eaux usées à partir d'une succession de dispositifs où l'eau usée est progressivement débarrassée de ses substances polluantes et rejette au final l'eau propre pour son utilisation dans l'agriculture, a indiqué le responsable de l'hydraulique. Lancé en avril 2004, le projet intégré d'assainissement et de protection contre le crues de l'oued M'zab, s'inscrit dans le programme de relance économique. Il comporte quatre volets dont le premier consiste en la réalisation de digues de régulation des eaux des crues en amont, de nature à créer des réserves aquifères de près de 46 millions de mètres cubes d'eau. Le deuxième volet concerne la réalisation sous forme ovoïdale du collecteur principale des eaux usées de toute la vallée d'une longueur de 24 km qui permettra la préservation et la protection de la nappe phréatique.
Un site environnemental dégradé
Le troisième volet se résume au calibrage de l'oued par la construction d'un ensemble d'ouvrages d'art et de protection des berges afin de permettre l'écoulement et la fluidité de l'eau pluviale propre dans le lit de l'oued. Le dernier volet de ce projet consiste en la construction de bassins de décantation et de lagunage naturel qui traiteront les eaux usées rejetées afin d'être réutilisées à des fins agricoles. Ce projet, prévu à l'horizon 2030, vise, selon les responsables de l'hydraulique de Ghardaïa, à limiter les débits des crues de l'oued M'zab, à améliorer le cadre de vie des citoyens par la prise en charge du réseau d'assainissement de toute la vallée et à mettre un terme à la dégradation environnementale qu'a subie ces dernières années le M'zab, classé site touristique. Par ailleurs, deux stations de lagunage, pour un montant de huit cents millions de dinars ont été inscrites pour les localités de Berriane et Guerrerra, a annoncé le directeur de l'hydraulique. Une station d'épuration d'une capacité de 16 000 m3/jour, d'un montant d'un milliard de dinars sera lancée prochainement à El Menaâ, en aval du lac El Sebkha, a-t-on ajouté. Elle traitera les eaux usées de deux communes (Hassi El Garra et El Menaâ), soit une population de 80 000 habitants, avant de les épurer biologiquement des matières organiques et de les réutiliser pour l'agriculture dans la région, indique-t-on à la DHW.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.