Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation sur le compostage du marc de café
Publié dans El Watan le 19 - 06 - 2018

Lancé au mois d'avril dernier, le projet de revalorisation du marc de café, appuyé par l'agence belge Enabel qui finance des projets de développement à travers le monde, progresse et attire plusieurs partenaires.
La journée de formation sur le compostage de ce produit, qui s'est déroulée mardi dernier à l'INRAA, l'Institut national de la recherche agronomique d'Algérie, de Oued Ghir, a été marquée par la présence d'universitaires ainsi que des représentants d'organismes étatiques, comme ceux du Parc national de Gouraya (PNG) et de la Chambre de l'agriculture, qui ont manifesté un intérêt pour ce projet.
Cette formation, dans ses deux volets théorique et pratique, a traité du principe du compostage et de ses méthodes. Elle a été assurée par l'ingénieur et chercheur à l'INRAA, M. Aït Meziane.
En dépit de la signature de la convention liée à ce programme avec le ministère de l'Environnement, la direction locale du même secteur ne s'est pas manifestée pour des raisons qu'on ignore. Idem pour les services des forêts. Toutefois, cette initiative peut compter sur l'apport salutaire de l'INRAA, qui a fourni, en plus de l'expertise de ses ingénieurs, un espace pour l'installation des équipements destinés à la transformation (compostage) du marc de café et où une quantité de terreau a été réalisée avec succès. L'invitation des responsables des dispositifs d'aide à la création des petites entreprises, comme la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC), est susceptible d'encourager les jeunes à investir dans ce créneau.
Ce projet, validé par le ministère de l'Environnement et qui attend la ratification d'une convention avec la direction générale de l'INRAA, l'organisme qui est censé le piloter, est unique en Algérie.
Sur le terrain, les animateurs et bénévoles de l'association Nemla pour la protection de la nature ont entamé une campagne de sensibilisation auprès des gérants des cafétérias depuis plusieurs semaines.
«Nous avons sollicité les tenants des cafeterias afin qu'ils nous fournissent le marc de café qui termine habituellement dans les poubelles et nous avons constaté qu'il y a, de leur part, un bon écho, ils coopèrent en acceptant d'installer des bacs dans leur commerce» nous dit Rachid Hassissen, vice-président de l'association.
Ces derniers ont été sensibilisés sur l'importance et l'utilité du projet en attendant l'établissement par l'association d'une carte des locaux pour étendre la collecte.
Pour rappel, ce projet consiste à collecter le marc de café avant de le recycler en compost. Le terreau issu de ce compostage est utilisé comme fertilisant pour les sols agricoles.
C'est également un répulsif naturel et biologique, repoussant les parasites, les limaces, les fourmis et les félins des potages.
En plus de «redonner une seconde vie au marc de café», le programme participera à réduire les quantités de marc jetées dans la nature.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.