TRIBUNAL DE BOUMERDES : Le procès d'Abdelghani Hamel reporté au 2 juin    ASL AIRLINES FRANCE : Programmation de 5 vols vers Paris à partir d'Alger    DURANT LES DEUX JOURS DE L'AID EL FITR : Rezig confirme : ‘'la permanence respectée à 99,44%''    APOCE : Le prix du masque ne doit pas dépasser 15 DA    BOUMERDES : Distribution de 100 000 masques médicaux    Journée de l'Afrique-Sahara occidental: le Zimbabwe appelle à la fin de l'occupation sur le continent africain    Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis    Le ministre des Finances présente le PLFC 2020 devant l'APN    Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    Covid19: 194 nouveaux cas, 171 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    Sonatrach bousculée en Europe    Le FLN et le RND tiennent leur conclave ce week-end    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Encore un scandale !    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    Le patron de l'AIE se dit optimiste    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Covid-19: L'OMS suspend les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine "par sécurité"    Tlemcen: Plus de 280 pochettes de sang collectées    Le ministre de la Santé: Le déconfinement, une mesure «indispensable»    Belgaid: Trois individus arrêtés et près de 2 kg de kif saisis    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Vers un appui technique du département du Trésor américain    Une reprise graduelle et prudente    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    Le décret exécutif publié au JO    AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zaâlane évoque «la réglementation»
Projet bloqué de Cevital à Béjaïa
Publié dans El Watan le 02 - 07 - 2018

L'opinion publique n'est pas informée sur le devenir de ce projet très attendu par les milliers de personnes qui ont manifesté à plusieurs reprises dans la rue.
Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a été interpellé une nouvelle fois à Béjaïa – où il était hier en visite de travail – par la presse sur l'interdiction de déchargement du matériel destiné au projet de l'usine de trituration de graines oléagineuses de Cevital.
Le ministre a répondu que «le port de Béjaïa est un domaine public portuaire qui obéit à une certaine réglementation». Sans nommer le projet d'Issad Rebrab, patron de Cevital, il a ajouté qu'«à partir du moment où les projets répondent aux exigences, aux critères énoncés par la réglementation, l'avis est forcément favorable.
Mais dans le cas contraire, où ce projet n'est pas conforme à cette réglementation, le dossier est rejeté automatiquement et ceci ne concerne pas un projet particulier». Le ministre s'est montré plus disposé, contrairement à sa dernière visite dans la wilaya en octobre 2017, à répondre à la question, sans toutefois informer l'opinion publique sur le devenir de ce projet très attendu par les milliers de personnes qui ont manifesté à plusieurs reprises dans la rue.
On se souvient que lors de sa dernière visite, le même ministre avait esquivé la question, laissant croire seulement que le dossier le dépassait, ce qui est toujours vrai aujourd'hui. «J'en ai pris note, le dossier est sur le bureau du Premier ministre. Il faut attendre», avait répondu alors Abdelghani Zaâlane aux questions des députés qui l'avaient interpellé.
Le même jour, pendant que le ministre feint d'ignorer un conflit impliquant l'une des structures dépendant de son secteur, à savoir la direction de l'entreprise portuaire de Béjaïa qui bloque le projet de Cevital depuis 462 jours, l'ambassadeur du Bénin à Alger s'est intéressé au groupe agroalimentaire en effectuant une visite au complexe de Cevital à Béjaïa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.