La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé : Les intoxications d'origine médicamenteuse occupent le premier rang
Publié dans El Watan le 12 - 03 - 2007


Plus d'une centaine de praticiens pluridisciplinaires nationaux et français prennent part à cette nouvelle édition dont les thèmes retenus cette année portent sur les urgences toxicologiques et le suivi thérapeutique. Lors de l'ouverture des travaux, Le professeur Rezk Kallakh Hassiba, présidente du comité d'organisation de ces journées, n'a pas manqué de rappeler que les intoxications aiguës constituent un véritable problème de santé publique. Face au nombre sans cesse croissant d'intoxications tant accidentelles, chez les enfants, et volontaires chez les adultes (tentative de suicide), il a été utile de rassembler les professionnels- urgentistes, réanimateurs et toxicologues autour de cette problématique afin d'optimiser une véritable prise en charge des patients pour un diagnostic, un pronostic et, enfin, un traitement. Cette démarche, selon la présidente, doit être multidisciplinaire et nécessite obligatoirement une parfaite coordination et une bonne communication entre les cliniciens, les biologistes et les pharmaciens. Sur ce plan, elle a évoqué la place privilégiée du pharmacien, compte tenu de ses connaissances dans les disciplines concernées, en particulier celles de la biochimie métabolique, la chimie analytique et la toxicologie. Elle prône à cette occasion un dialogue et une coopération entre les différents intervenants dans ce domaine afin d'assurer une utilisation optimale du laboratoire et surtout l'interprétation des résultats liés à la toxicologie et aux substances impliquées. A cet effet, pour illustrer le contenu de cette thématique, le professeur a indiqué que chaque année l'unité des urgences toxicologiques d'Oran reçoit plus de 500 demandes pour des identifications et des dosages des produits toxiques utilisés par les personnes qui ont été admises aux urgences du CHUO. Selon les résultats, la nature des intoxications est volontaire, dans les 64% des cas, et accidentelle dans les 17%. Les intoxications aiguës concernent beaucoup plus la gent féminine (6%) ainsi que les adultes jeunes (32%). D'autre part, les intoxications d'origine médicamenteuse occupent le premier rang. Le programme de cette rencontre prévoit une douzaine de communications sur le thème traitant du suivi thérapeutique pharmacologique, tandis que pour ce qui est de l'urgence hospitalière, 14 conférences lui sont consacrées.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.