Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Souibaah et Aiboud également forfaits à Relizane    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les urgences médico-chirurgicales en débat
24e congrès de l'UMA à Mila
Publié dans El Watan le 23 - 05 - 2009

Une abondance de communications a été présentée, jeudi dernier, à l'occasion du 24e congrès de l'Union médicale algérienne qui a choisi pour thème central « Les urgences médicochirurgicales ».
Dans son allocution d'ouverture, Le Dr Saïd Khaled, président de l'Union médicale algérienne (UMA), a souligné que « ces assises scientifiques, à l'instar des précédentes éditions, rentrent dans le cadre de la formation médicale continue car, et en dépit des avancées fulgurantes de la médecine, cette dernière demeure impuissante devant certaines maladies terribles, devenues des problèmes de santé publique. Et d'ajouter : « La haute tension artérielle (HTA) affecte plus d'un tiers de la population algérienne ayant plus de 40 ans ». La lourde et alarmante pathologie que constitue l'artériopathie s'inscrit dans la même veine. C'est justement cette terrifiante pathologie qui constituera le champ d'action du docteur Hakim Hitache, un interniste libéral : « L'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), qui est déclenchée par le tabac et le diabète, est un puissant marqueur de toutes les maladies coronariennes et cérébrales qui tue 80% de sujets au monde et que plus de 70% des praticiens ignorent ».
L'intervenant illustrera par des exemples concrets l'AOMI symptomatique, son diagnostic et son traitement. « L'artériosclérose est la première cause de la mortalité au monde, bien avant le cancer et sa prise en charge passe inéluctablement par un dépistage facile, donc un examen clinique », a-t-il martelé. Le Pr. Benabbas du CHU de Constantine fera, à son tour, un exposé très technique sur « Le diabète et prédiction des RCV (retentissements cardiovasculaires), lesquels sont les facteurs initiateurs de l'artériosclérose. » Il dira, à cet effet, qu' « il y a 200 millions de diabétiques dans le monde ». Le Dr Touhami Khelifi (pneumologue libéral) dissertera, quant à lui, sur l' « Asthme : diagnostic, suivi et recommandations ».
Les professeurs Djemli, Hassani, et Abdelaziz Segueni des CHU de Béni Messous et Constantine sont à créditer d'excellentes et non moins instructives communications touchant respectivement aux problématiques des occlusions, aux pancréatites aigues et à la prise en charge de la cystite aigue de la femme. Plusieurs autres thèmes d'une importance capitale ont été exposés aux congressistes et débattus avec ferveur et intérêt. Nous retenons, entre autres, les thématiques liées à « La prise en charge d'une douleur abdominale aigue aux urgences », « Les tumeurs cutanées de la face », « Les urgences en Algérie : quelles prestations ? », « Comportements à tenir devant un nodule mammaire, devant une douleur abdominale aigue et devant une sciatique hyperalgique », et « Les infections sexuellement transmissibles (IST) en parasitologie. Deux amphithéâtres ont été prévus pour le déroulement simultané des communications qui dépassent la trentaine, en plus des thèmes affichés, à savoir »Le caryotype : technique et intérêt, « Epidémie des leishmanioses en Algérie », « Le syndrome de Pierre Robin », « Les helminthiases intestinales » et « Les urgences en cancérologie ». Le 24ème congrès de l'UMA a vu affluer quelque 800 participants, ainsi que d'illustres spécialistes et professionnels de la santé issus des CHU de Constantine, Sétif, Béni Messous, Blida, Batna et Annaba.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.