L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    PNJ: une démarche fondamentale pour la promotion de la jeunesse et des sports    Rassemblement de protestation des robes noires : Ils réclament le départ du ministre de la Justice    La révision constitutionnelle a consacré la démocratie participative et le rôle de la société civile dans la prise de décision    Premier League : Chelsea arrache un point face à WBA    Coronavirus: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Arsenal va revenir à la charge pour Aouar    Covid-19: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Le verdict final dans l'affaire Sovac connu mercredi    Le parlement a perdu toute crédibilité    MASCARA : Mise en place d'un terminal de paiement électronique    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    TIZI-OUZOU : Démantèlement d'un réseau de voleurs de véhicules    Plus de 97 mns DA de marchandises saisies depuis janvier à l'aéroport d'Alger    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Constitution: les droits et libertés consacrés par une vingtaine de nouvelles dispositions    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Le FFS en rangs dispersés    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani autorisé à entrer en Algérie    La fille des Aurès    Les non-dits    Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Marche pacifique et arrestations à Tichy    Des sites archéologiques à l'abandon    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Oran: 10 harraga interceptés    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    Importation: Pas de retour aux licences    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    M6, La petite chaîne qui «mente» !    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran abrite les Rencontres internationales du cinéma
Publié dans El Watan le 19 - 12 - 2018

Un nouvel événement vient enrichir le paysage culturel oranais. Il s'agit des Rencontres internationales du cinéma (RIC), qui se déroulent, depuis dimanche dernier, au siège de l'association Graine de paix.
Ce projet, nous explique-t-on, «tend à générer un espace de débats, d'échanges et de réflexion dirigé vers la société civile dans sa plus grande diversité, à travers le prisme de la représentation cinématographique sous forme de documentaires, de fictions et de films d'animation».
Portées par les associations Graine de paix et Nouveau regard (Nadra Djadida), ces rencontres sont une bonne aubaine pour tous ceux, à Oran, qui sont passionnés de 7e art et qui regrettent le manque de ciné-clubs dans leur ville.
Si ces rencontres sont conçues tout à fait pareillement à n'importe quel festival dédié au cinéma (avec les moyens du bord, précisons-le), il est à souligner que les films projetés sont non compétitifs.
Au total, ce sont 15 films, nationaux et internationaux, courts et longs métrages, sans oublier une rétrospective du cinéma algérien, qui sont au programme, à la grande joie des cinéphiles.
Par ailleurs, toujours dans le cadre des RIC, il est prévu, aujourd'hui à partir de 15h30, une table ronde intitulée «Le cinéma comme vecteur d'impact social», au siège de l'association le Petit Lecteur.
Elle sera animée par Habiba Djahnine, cinéaste et militante féministe algérienne et Julio Santucho, président du 1er Festival cinématographique des droits humains en Amérique du Sud.
La rencontre, qui sera modérée par Redouane Benchikh, veut traiter cette problématique : comment et dans quelle mesure le cinéma peut-il avoir un impact sur les habitudes sociales, a fortiori dans une société où l'art audiovisuel connaît une croissance sans précédent, dans un monde d'information constante et sans frontières.
Aussi, l'objectif de la table ronde est de susciter un échange entre la société civile et deux personnalités du cinéma engagé, une Algérienne et un Argentin, tout en visant «à communiquer une expérience de deux pays qui se rencontrent peu et à générer le débat sur des sujets croisés».
Pour revenir aux projections, elles se déroulent journellement au siège de l'association Graine de paix (Saint-Eugène) et sont suivies de débats. Lundi dernier, par exemple, Naïla et les insurgés, film-documentaire palestinien, a été suivi d'une discussion passionnée entre les spectateurs, qui a duré jusqu'à 21h.
Pour la journée d'hier, trois projections devaient avoir lieu : Lmuja, film algérien de Omar Belkacemi (2015), suivi du court métrage français Mizara, de Pauline Laurent, et enfin News from Laayoun, un moyen métrage sahraoui de Djuro Gabran.
Disons enfin que ces rencontres donnent du baume au cœur à tout cinéphile oranais et prouvent qu'avec peu de moyens de belles choses peuvent être faites, loin du folklore auquel nous ont habitués les manifestations cinématographiques officielles…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.