Une sœur de Hamid Ferhi s'en remet à Tebboune    25 000 participants au forum virtuel    Moins d'immigrants algériens au Canada en 2020    Les habitants d'Aït Yahia Moussa dans l'inquiétude    Vu à Idlib (Syrie)    Pas aussi évident pour le grand RDV de Palexpo    Le pari fou du géant allemand Volkswagen    L'épreuve    L'infrangible lien…    "Je ne veux pas être un adjoint"    Menace sur les forêts jijeliennes    4 décès et 106 nouveaux cas positifs en trois jours    Un numéro spécial de 154 pages dédié au Covid-19    "L'électro est le langage de la résistance"    "Ma misère affective était à l'origine de mon combat contre les injustices"    Leurs prix inférieurs à ceux des moins de trois ans    Tebboune dénonce les attaques "désespérées" des lobbies contre l'Armée nationale    Ce que risquent les contrevenants    Les décès et les contaminations en baisse    Le siège de l'Etat major baptisé du nom de Gaïd Salah    Ahmed Laraba s'explique    PLFC 2020: la hausse des prix des carburants réduira leur gaspillage    Le comité scientifique, seul "habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement"    Conseil de la nation: la préservation du caractère social de l'Etat dans le PLFC 2020 saluée    Conseil de la Nation: adoption à l'unanimité du texte de loi de finances complémentaire 2020    La famille Nezzar poursuivie pour évasion fiscale !    Chemseddine autorisé à revenir sur Ennahar TV    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Deux terroristes neutralisés en mai dernier    DOCUMENTAIRE DIFFUSEE PAR FRANCE 5 SUR LE HIRAK : Le RND dénonce une campagne tendancieuse    LE PRESIDENT TEBBOUNE EN VISITE AU MDN : Le siège de l'état-major baptisé au nom de feu Gaid Salah    MOSTAGANEM : Le non-port du masque, une infraction pouvant être érigée en délit    LUTTE CONTRE LE COVID19 : La wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





12es RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE BEJAIA
Une quarantaine de films au programme
Publié dans Liberté le 04 - 09 - 2014

Les 12e Rencontres cinématographiques de Béjaïa se tiendront du 7 au 13 septembre et proposeront la projection d'une quarantaine d'œuvres cinématographiques, entre documentaires, courts et longs métrages, selon le programme dévoilé mardi à Alger par les organisateurs. Portée sur le court métrage et le documentaire, cette édition ne compte que cinq longs métrages de fiction, dont El-Wahrani (L'Oranais) de Lyès Salem, qui sera projeté en ouverture de la manifestation le lendemain de son avant-première nationale à Alger. Loubia Hamra, de Narimane Mari, C'est dans la boîte de Djamel Beloucif, Je ne suis pas mort, du Tunisien Mehdi Ben Attia, et Poussière d'empire, du Vietnamien Lam Lé, constituent le reste des longs métrages proposés au public de la cinémathèque de Béjaïa. Deux séances seront réservées aux courts métrages, avec la projection des dernières œuvres algériennes, dont Passage à niveau d'Anis Djaâd, Iminig de Menad Embarek et Les jours d'avant de Karim Moussaoui, plusieurs fois primé. Combodia 2099, du cinéaste franco-cambodgien Davy Chou, Précipices, de la Tunisienne Nadia Touijer, seront également projetés au public. La catégorie documentaire, la plus étoffée de ces rencontres avec 18 œuvres au programme, verra la projection de films comme Ramallah de la réalisatrice française Flavie Pintel, Mohamed sauvé des eaux de la Libanaise Safaa Fathy, ainsi que les documentaires algériens El-oued el-oued (Abdennour Zahzah) et H'na Berra (Bahia Bencheikh El-Fegoun et Meriem Achour). Les organisateurs ont également prévu des débats après chaque projection ainsi qu'un "café-ciné" pour permettre aux cinéphiles de Béjaïa de rencontrer les réalisateurs participants. Comme chaque année, les Rencontres cinématographiques de Béjaïa organisent un atelier d'écriture de scénario de court métrage qui "s'ouvrira cette année sur les jeunes cinéastes maghrébins", selon les organisateurs. Créé en 2003 par l'association Project' Heurts, cet événement a pour objectif d'offrir à la ville un rendez-vous cinématographique annuel ainsi qu'un espace de débat autour du cinéma. En dehors des Rencontres, l'association organise également un ciné-club régulier impliquant un grand nombre de lycéens, ainsi que des ateliers d'"éducation à l'image" pour apprendre à des collégiens à faire des films avec des téléphones portables. Initialement prévues au mois de juin, les Rencontres cinématographiques de Béjaïa ont été reportées au mois de septembre, suite au saccage de la Maison de la culture abritant le siège de l'association en avril dernier, dans le sillage de la campagne électorale de l'élection présidentielle.
APS
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.