Les nouveaux membres de la CRTF installés hier    Covid-19: des sociétés d'assurance font un don à la PCH    Projet de musée dédié au costume traditionnel    Tebboune adresse une instruction aux membres du gouvernement et aux responsables des corps de sécurité    Le manque de médecins gynécologues, justifié par leur choix du secteur privé    ANP: installation du commandant de l'Ecole d'application de la reconnaissance    Décès de Abdelmadjid Merdaci: le Président Tebboune présente ses condoléances    Rezig préside une réunion sur la promotion des exportations de services    Le développement des zones d'ombre passe par la promotion de leurs habitants    Le comité de village de Tighilt-Mahmoud perpétue les valeurs de "Tajmaat"    Décès du sociologue et historien Abdelmadjid Merdaci    Le Président opère un mouvement partiel dans le corps diplomatique    Des intellectuels appellent à la libération des détenus politiques et d'opinion    OPEP+: le JMMC confiant dans les perspectives d'évolution du marché pétrolier    Khaled Drareni emprisonné : la liberté d'expression condamnée à Alger.    Abderrahmane Hammad prend ses fonctions à la tête du Comité olympique et sportif algérien    Le dernier délai fixé au 5 octobre    Neghiz plaide la cause de Mebarakou    Recours introduit pour la sanction de Mellal    Régime sec    Les souscripteurs de l'AADL dans l'expectative    13,4 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire et de protection, selon l'ONU    Fin des épreuves aujourd'hui    13 décès et 232 nouveaux cas en 24 heures    76 harragas interceptés en 24 heures    75 permis de chasse délivrés    Le Bébête Show, version élections US    Le chef des ex-Farc confesse «haïr» son organisation pour les atrocités commises    Révision constitutionnelle: L'Initiative des forces nationales de réforme appelle à une "large" participation au débat et au vote    La renaissance de Mohammed Dib, le Simorgh    Le 11 septembre oublié ?    Des critères de diversité pour la catégorie «meilleur film» aux Oscars    Crise syrienne : Trump reconnaît avoir envisagé d'«éliminer» Al Assad    Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait saisissent les autorités    La France regrette que le gouvernement ne soit toujours pas formé    CORONA, l'ennemi sans nom    La fille des Aurès    Les non-dits    Mahrez a repris les entraînements    Vers l'abolition du règlement de Dublin sur les demandes d'asile    La traditionnelle nouba de la rentrée de Lila Borsali passe au virtuel    La Protection civile dresse son bilan: Plus de 7 millions d'estivants et 7 noyades depuis le 15 août    Détournement, dilapidation de deniers publics...: 8 ans de prison pour Ould-Abbès et 4 pour Barkat    USM Bel-Abbès: Les supporters réclament une société nationale    Paix et subterfuges    Au boulot, citoyens !    Le Président Tebboune honore un engagement fondamental    Le procès en appel de Mahieddine Tahkout reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Locaux inexploités de l'opgi et de l'aadl : priorité aux jeunes chômeurs
Publié dans El Watan le 15 - 12 - 2012

C'est le branle-bas de combat dans les 48 wilayas du pays. Le chef du gouvernement, Abdelmalek Sellal, a ordonné récemment le ministre de l'Habitat, Abdelmajid Tebboune, à l'effet d'instruire tous les directeurs de l'OPGI et de l'AADL pour procéder au recensement de leurs locaux commerciaux dans le but de les attribuer prochainement aux jeunes commerçants chômeurs, avons-nous appris d'une correspondance officielle adressée aux 48 walis.
«Suite aux instructions de Monsieur le Premier ministre relatives aux locaux commerciaux appartenant aux OPGI et ceux réalisés dans le cadre du programme des 55 000 logements en location-vente de l'AADL et soucieux de la prise en charge effective des jeunes commerçants, il a été décidé de leur affecter tous les locaux en mévente et non exploités», est-il écrit dans ce document officiel dont El Watan détient une copie. L'attribution qui se fera sous forme de location est soumise à l'avis d'une commission locale mise en place dans chaque wilaya. «A cet effet, je vous demande la création d'une commission de wilaya, sous l'autorité et la supervision du wali, chargée de l'opération d'attribution de ces locaux selon des conditions et des critères qu'elle doit fixer.
Les locaux commerciaux seront attribués à un ou plusieurs jeunes sur la base d'une décision d'attribution signée par le wali et qui sera transmise à l'OPGI concerné lequel établira un contrat de location à signer avec le bénéficiaire. Le contrat doit déterminer un loyer mensuel», explique la même source.
Facilité de paiement de loyer
Mieux encore, des facilités de paiement de loyer sont accordées aux jeunes bénéficiaires. Ainsi, selon cette instruction du Premier ministre, le règlement du loyer se fera avec un différé d'une année et sera réglé à partir de la deuxième année de l'exploitation du local. Mais les futurs jeunes acquéreurs sont soumis à des conditions mentionnées dans un cahier des charges. Il en est ainsi, entre autres, de l'identification de la nature de l'activité, l'interdiction de vendre le local ou se désister au profit du tiers, l'interdiction de la sous-location puisque le bail reste la propriété de l'OPGI.
Possibilité d'aquisition des locaux
Ceux qui respectent ces conditions durant au moins une année auront la possibilité d'acquérir la propriété des locaux tel qu'indiqué dans ce document : «La commission de wilaya peut proposer la cession de ces locaux dans le cadre de la réglementation en vigueur au profit des bénéficiaires ayant exercé leur activité d'une manière continue durant au moins une année et ayant respecté les obligations contenues dans le contrat de location et dans le cahier des charges.» Les mêmes instructions ont été transmises au directeur général de l'AADL où il lui a été demandé de procéder immédiatement à la mise en location directe des 2949 locaux non encore cédés sur la base d'un cahier des charges qui préserve le caractère commercial et l'environnement du site. L'évaluation financière sera fixée sur la base du coup d'investissement.
Les critères d'attribution seront également fixés par la même commission de wilaya. Pour le suivi de cette opération, le ministre de l'Habitat a exigé aux walis des rapports hebdomadaires détaillés pour faire ressortir son état d'avancement.
Baptisés les locaux du Président, l'opération «100 locaux pour chaque commune», faut-il le rappeler, n'avait pas connu l'engouement attendu. Après leur réalisation, ils ont été abandonnés pour défaut d'acquéreurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.