La DGSN commémore le 58e anniversaire de l'indépendance par un riche programme    Industriel public: recul de 6,7% de la production durant le 1er trimestre 2020    ALGER : 7909 logements AADL livrés le 5 juillet    Lancement d'une nouvelle version du site web officiel du MDN    Coronavirus : 441 nouveaux cas,311 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    CORONAVIRUS ALGERIE : Benbouzid se prononce sur le ‘'reconfinement''    Décès du général-Major Hassen Alaïmia    BANQUE D'ALGERIE : Emission de nouveaux billets et pièces de monnaie    441 nouveaux cas confirmés et 6 décès en Algérie    AFFLUENCE RECORD D'ESTIVANTS A ORAN : La plage de Kristel prise d'assaut    FETE DE L'INDEPENDANCE ET DE LA JEUNESSE : Le président Tebboune décrète une nouvelle grâce présidentielle    La Suisse bannit les importations agricoles en provenance du Sahara occidental occupé    Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d'El-Alia    Un procès à huis clos !    Quels moyens pour respecter le protocole sanitaire ?    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    Trudeau hésite à aller à Washington pour un sommet sur le nouvel Aléna    Des milliers de personnes reconfinées en Australie    Incertitudes sur le rituel du sacrifice du mouton    Sachez-que    Poussée populaire et promesse d'une nouvelle Algérie    Laskri compte piloter une liste    Arrivée du cortège funèbre des restes de 24 chefs de la Résistance populaire au cimetière d'El-Alia    Les martyrs de la Mitidja : les oubliés de l'Histoire    La «longue liste» des auteurs retenus dévoilée    Des dizaines de morts dans des combats en Syrie    Le témoignage glaçant d'un employé turc du consulat saoudien    L'ONU cherche toujours un émissaire pour la Libye    L'Algérie et la France doivent affronter le problème de la Mémoire qui hypothèque les relations bilatérales    Un activiste devant la justice    "Oran doit s'attendre à un 4e pic de contamination"    26 décès et 1 500 personnes infectées    Benrahma inscrit un triplé contre Wigan    "Je ne spéculerai pas sur l'avenir de Messi"    Voici le contenu de la mise au point    Développement de Talents : La FIFA retient 13 écoles algériennes    Banque Mondiale : L'Algérie passe à la catégorie pays à revenu intermédiaire inférieur    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    A quoi sert un musée ?    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHU de annaba : Deux chefs de service suspendus par arrêté interministériel
Publié dans El Watan le 19 - 03 - 2015

Depuis hier, l'intérim du service ORL est assuré par le Pr Kharoubi Smaïn, alors que le service d'orthopédie traumatologie est désormais dirigé par le Pr Menadi Abdelghani. «Ils ont commis des infractions et des fautes professionnelles dans leurs services. Pis, ils ont refusé de se conformer à la réglementation et aux instructions de leur hiérarchie», explique un inspecteur du ministère de l'Enseignement supérieur.
Cette sanction, une première dans les annales de la santé à Annaba, est motivée, toujours selon la même source, par les multiples plaintes émanant des médecins résidents en formation dans ces deux services.
Préalablement, les deux professeurs ont été convoqués par l'inspection générale de la pédagogie au ministère de l'Enseignement supérieur pour s'expliquer sur les dépassements dont se sont plaints leurs résidents. D'autant plus que ce sont des récidivistes, du moins pour le chef du service ORL, dont 14 de ses médecins résidents avaient fui, il y a deux ans, son service de l'hôpital Dorban pour poursuivre leurs études dans d'autres services ORL à Alger, Sétif et Batna. Force est de relever le soulagement exprimé par les jeunes praticiens en formation dans ces services, après avoir douté de l'intransigeance de leur tutelle face au comportement de ces deux professeurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.