Présidentielle : les candidats promettent l'ouverture de l'économie et la relance du développement dans le Sud    GAID SALAH AFFIRME : ‘'Les ennemis d'hier ne digèrent pas l'indépendance de l'Algérie''    POUR PRESERVER LA STABILITE DE L'ALGERIE : Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne    A PARTIR DU 1er JANVIER 2020 : Les Algériens paieront 15000 DA pour un visa Schengen    TENTATIVE DE RALLIEMENT AUX GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Arrestation de 6 individus à Mostaganem, Relizane et Tamanrasset    Mascara : Rejet «catégorique» des élections    CAN-2020 : l'Algérie débutera face à la Zambie    Le 40e vendredi en images    LES CREANCES S'ELEVENT A 97 MILLIARDS DE CENTIMES : La Sonelgaz menace à Tiaret    APC DE BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : Les élus contre le retour du secrétaire général    MAOUSSA (MASCARA) : Où sont passés les services chargés du suivi ?    Tottenham: Mourinho veut Ibrahimovic !    Real Madrid: ça discute prolongation pour Benzema    Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    41e Festival international du cinéma du Caire : deux films algériens en compétition    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Séisme de trois degrés dans la wilaya de Guelma    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    La Palestine refuse toute médiation américaine    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Rencontre Bensalah - Bedoui    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émouvant clip de Soolking sur YouTube : C'est notre ultime message : «La liberté»
Publié dans El Watan le 17 - 03 - 2019

Le nouveau titre de Soolking (Dalida, Guerilla) bat un nouveau record d'audience sur YouTube depuis sa mise en ligne le jeudi 14 mars. En l'espace de 24 heures, le clip, Liberté, enregistrait, hier après-midi, s'il vous plaît, 5 384 814 de vues. Liberté, produit par Katakuree, est un featuring (collaboration) avec Ouled El Bahdja. D'ailleurs, il est construit sur le rythme de Casa d'El Mouradia.
La fameuse chanson radicale à l'endroit du pouvoir algérien en place, et ce, en dénonçant les différends mandats présidentiels gérontologiques, jurant avec une jeunesse qui n'est pas dupe.
Et loin d'accepter marché et marchandage. Soolking plante le décor. Eclairé par la lueur d'un feu de braise ardent, il grille une cigarette, nuitamment, entre deux volutes, avec flegme, il consigne un texte au courant d'une plume, à l'ancienne, à destination des décideurs… à la place des jeunes, revendiquant la liberté sans ambages, d'une manière policée, civique et civilisée.
«En bas, ils crient/entends-tu leur voix»
«Il paraît que le pouvoir s'achète/ liberté, c'est tout ce qui nous reste/ si le scénario se répète/ On sera acteurs de la terre/ si faux, vos discours sont si faux/ oui, si faux, qu'on a fini par s'y faire/ Mais c'est fini/ le verre est plein/ en-bas, ils crient/entends-tu leur voix/la voix de ces familles, pleine de chagrin/ la voix qui prie pour un meilleur destin/ excuse-moi d'exister/ excuse mes sentiments/ et si je dis que je suis heureux avec toi, je mens/ rends-moi ma liberté /je te le demande gentiment/ La liberté, la liberté, la liberté, c'est d'abord dans nos cœurs/ La liberté, la liberté, la liberté/nous ça nous fait pas peur/ on cru qu'on était mort/ ils ont dit bon débarras/ils ont cru qu'on avait peur de ce passé noir/ il n'y a plus personne que des photos, des mensonges/ que des pensées qui nous rongent/ c'est bon emmenez-moi là-bas/ oui, là où il n'y a plus personne/là-bas, il n'y a que le peuple/ Che Guevara, Maâtoub, emmenez-vous là-bas/ j'écris ça un soir, pour nouveau matin/ oui, j'écris pour y croire/ l'avenir est incertain/ oui, j'écris car nous sommes/ nous sommes main dans la main/ moi, j'écris car nous sommes la génération dorée/ La liberté, la liberté, la liberté, c'est d'abord dans nos cœurs…»
Des messages du Maroc, Mali, Tchad, Burkina Faso, Tunisie…
Et aux Ouled El Bahdja de soutenir Soolking : «Libérez li rahi otage, libérez el marhouma (Libérez celle qui est otage, la défunte)/ kayen khalal fel kadaa (il y a une erreur en la justice)/nous sommes l'obstacle au pouvoir/ et cette flamme ne s'éteindra pas…» Soolking reprendra de plus belle : «Libérez ceux qui sont en otages/ nous, c'est tout ce qu'on a/ on n'a que la liberta (liberté en espagnol)/ ceci, est notre message/ notre ultima verba/ Soolking et Ouled El Bahdja/ La liberté, la liberté, la liberté, c'est d'abord dans nos cœurs/la liberté, la liberté, la liberté, nous ça nous fait pas peur.»
Le clip se termine par un rire narquois et sardonique. Les réactions sur YouTube, sous le titre Liberté, montrent l'ampleur d'un mouvement (hirak) dépassant les frontières de l'Algérie : «Je suis malien. On est avec le peuple algérien», «Tchadien vivant en Algérie…
Je suis fier de vous ! Vive la liberté et vive l'Algérie.» «Pur Français et très fier de cette chanson.» «Le Burkina Faso, pays des hommes intègres est avec vous les Algériens.» «J'ai trop aimé la chanson, elle m'a fait pleurer go go les frères rabi maakoum un cœur du Maroc.» «La liberté s'arrache, elle ne se donne pas.
Il n'y' a que les Algériens qui savent ce que veut dire être fiers, fiers de nous.» «On vous jure devant Dieu qu'on vous aime. De la Syrie libre à l'Algérie libre.» «La liberté pour tout le peuple maghrébin. De la Tunisie.» «On va rester des frères jusqu'à la mort.» «Nous sommes des Maghrébins (Marocains, Algériens et Tunisiens), on est tous les mêmes fiers de vous.» «Wallah, ça me fait pleurer. Liberté pour l'Algérie.
Un Tunisien.» Il y avait une chanson pour les «old school» (ancienne école). Celle des Who, Free me : «Me libérez-moi/N'entends-tu pas ce que je dis/ De toute façon ou de n'importe qu'elle manière.» Bref, Liberté de Soolking, c'est Redemption Song (of freedom) de Bob Marley.

Soolking feat. Ouled El Bahdja
Liberté (clip officiel). Prod by Katakuree
https://www.youtube.com/watch?v=CTAH-AqYm48
Titre disponible ici : https://soolking.lnk.to/Liberte


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.