3EME JOUR DE GREVE DU PERSONNEL NAVIGANT : À Air Algérie, c'est le pourrissement    Ferhat Ait Ali charge les opérateurs de l'électroménager    RECUPERATION DES FONDS TRANSFERES VERS L'ETRANGER : Un dispositif sous tutelle du ministère de la Justice    OUVERTURE D'UN CONSULAT IVOIRIEN AU SAHARA OCCIDENTAL : L'Algérie dénonce une violation du droit international    LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL DES OISEAUX PROTEGES : Vers l'installation d'une commission mixte à Oran    ORAN : Saisie de plus de 58 tonnes de tabac à chiquer    Constantine dispose de plus de 2 607 km de fibre optique    Ennahda, «l'homme malade» de la politique tunisienne    L'an II de la révolution algérienne .Les mots du Hirak    Le procès de l'ancien DGSN, Abdelghani Hamel, reporté au 11 mars    Quand un opérateur est ballotté entre le CNI et le ministère    Un an d'assiduité au hirak    Fin de fonctions pour le directeur général du budget    Poutine limoge l'un de ses conseillers emblématiques    La communauté indigène visée par un autre assassinat    Mandat d'arrêt contre 700 personnes pro-Gulen    Les Sang et Or n'y arrivent plus    L'année du sacre du Chabab ?    Belhocini file en tête avec 10 buts    "C'est frustrant d'avoir perdu deux points face au PAC"    Le Targui    À tout jamais…    Hausse des frais du visa aux consulats algériens    Viandes rouges : des concertations pour fixer des prix "raisonnables"    Lancement prochain d'une opération de pêche préventive    Près de 1 900 morts, mais l'OMS se veut rassurante    Vu à Aïn Bénian (Alger)    ACTUCULT    Exposition géante sur la guerre d'Algérie dans l'Oise    Mouni Benkhodja expose le "Corpo" et ses tourments    L'engagement de Mouloud Feraoun durant la guerre en débat    Graeme Allwright : l'âme des «protest singers» en France    Le Hirak en citation directe !    LFP/Sanctions : Cinq entraîneurs suspendus    Le Président Tebboune reçoit le Directeur du département Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie centrale au FMI    Maghreb : Pourquoi il faut avoir peur du conflit libyen    Blida: 15.400 logements en construction à Meftah    El-Bayadh - Projets en retard : des responsables mis en demeure    Amnesty Algérie: Le Hirak, une mobilisation «exceptionnelle»    Procès de Kaddour Chouicha à Oran: Verdict le 3 mars    Le ministre de la Communication: Pas de soutien financier à la presse écrite en difficulté    Tiaret: Des distributeurs automatiques hors service    L'échec du professionnalisme dans le football: L'ASM Oran, un cas d'école    En réaction à la «répression policière»: Les enseignants du primaire appellent à une action nationale    Tlemcen: Une caravane pas comme les autres dans les écoles    Un charnier découvert dans la Ghouta orientale    Tebboune relence le débat sur lamémoire    "Je ne suis pas mort"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 21 - 04 - 2019

Disparition de trois collégiennes et d'une lycéenne à Mila
Quatre filles ont mystérieusement disparu, jeudi, à Mila. Il s'agit d'une lycéenne, Boukrina Nihad, 16 ans, et de trois collégiennes : Bouhamhem Ikhlas, Boublia Hina et Boulkasba Chahinez. Les quatre filles ne sont pas rentrées chez elles jeudi à midi, soit après la vacation scolaire de la matinée. Boukrina Nihad est originaire de la commune de Hamala, au nord de la wilaya. Elle est élève au lycée Tahar Bousmina de la même commune. Les trois autres filles habitent la ville de Mila et sont scolarisées au CEM Emir Abdelkader de la ville. Leurs familles ont déposé des plaintes au niveau du commissariat central de la police à Mila et à la brigade de gendarmerie de la commune de Hamala. Des appels à l'aide ont été également lancés sur Facebook. Un parent de l'une d'elles a qualifié clairement cette disparition d'«enlèvement». Signalons qu'une source très sûre a indiqué, vendredi, à El Watan, que la lycéenne Boukarina Nihad a été aperçue dans la ville d'Oum El Bouaghi.
Le SG du ministère de l'Industrie et des Mines démis de ses fonctions
Le secrétaire général du ministère de l'Industrie et des Mines, Kheireddine Medjoubi, a été démis de ses fonctions, jeudi, avons-nous appris de sources sûres. Il a été sommé de partir en congé spécial avant d'être remplacé par Ziani Belkacem, le PDG de l'Agence nationale pour la transformation et la distribution de l'or (Agenor). Cette décision été prise par la nouvelle ministre de l'industrie, Djamila Tamazirt, qui a succédé, le 1er avril dernier, à Youcef Yousfi, pour des raisons liées à la mauvaise gestion des dossiers d'investissements étrangers. Cette action a été bien accueillie par le monde de l'industrie nationale, notamment les sidérurgistes du complexe Sider El Hadjar, qui reprochent à ce haut cadre la situation dans laquelle se trouve actuellement leur usine, malgré les efforts soutenus du groupe Imetal. «Nous exhortons Mme la ministre à procéder à l'assainissement de son ministère, notamment le département marchand, dont un cadre a la mainmise sur le management de notre usine. Le staff dirigeant de Sider El Hadjar n'est pas en reste, puisque l'entreprise fait actuellement l'objet de sept enquêtes par la brigade économique de la Gendarmerie nationale ayant trait à des marchés passés de gré à gré», affirment des cadres de Sider El Hadjar. Rappelons que le ministère de l'Industrie nationale a connu une dégradation, à telle enseigne que l'ancien ministre, Youcef Yousfi, s'enorgueillit en annonçant la confection d'un jeans algérien.
10 morts et 38 blessés dans des accidents de la route en 48 heures
Dix personnes ont perdu la vie et 38 autres ont été blessées dans 12 accidents de la circulation survenus au cours des dernières 48 heures dans plusieurs régions du pays, indiquait, hier, un bilan de la Protection civile. La wilaya d'Oum El Bouaghi déplore le bilan le plus lourd avec le décès de 5 personnes, suite à une collision entre un véhicule léger et un camion, survenue dans la commune de Aïn Fekroune. Durant la même période, les unités de la Protection civile sont intervenues dans la wilaya d'Oran pour évacuer les corps sans vie de 2 personnes, mortes, intoxiquées par des fuites de monoxyde de carbone émanant d'un chauffe-bain, dans la commune de Bir el Djir. Les secours de la Protection civile sont, par ailleurs, intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 13 personnes, incommodées par l'inhalation du même gaz toxique, émanant d'appareils de chauffage et de chauffe-bains, dans les wilayas de Blida, d'Alger et de Tlemcen.
Les chiens errants, une menace sur la population à Constantine
Meilleur ami de l'homme, le chien devient vite une menace lorsqu'il est en errance, mais aussi une cible de la vindicte humaine, allant de la mutilation à l'empoisonnement et jusqu'à l'abattage, comme c'est le cas à Constantine, suscitant l'irritation des âmes sensibles, bénévoles et charitables, qui s'affairent à identifier, vacciner et relocaliser cette communauté canine par le biais de refuges, en attendant des lendemains meilleurs. «Ecumant» les cités à la recherche de nourriture et d'un refuge, après avoir été abandonnés par leurs maîtres, et à défaut d'être capturés et transférés dans un lieu adéquat, où ils seraient pris en charge par les services de la commune, ces canidés se meuvent, en bandes parfois, d'un quartier à un autre, constituant aussi bien une cible, qu'un vecteur potentiel de maladies, en l'absence de vaccination et de contrôle par les autorités compétentes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.