La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles de Relizane
Publié dans El Watan le 21 - 04 - 2019

Des agriculteurs dénoncent la spoliation de leurs terres
«Nous sommes là pour alerter les autorités locales sur les dépassements d'un oligarque qui nous a volé une bonne partie de notre terre pour s'offrir un accès à sa ferme», ont souligné des paysans du douar Medadeha, dans la commune d'Oued Djemmaâ, à quelque 20 km à l'est de Relizane. «Nous avions peur de lui, mais depuis le soulèvement populaire contre la hogra, nous nous sommes débarrassés de ce sentiment et sommes décidés à récupérer notre tronçon», ont-ils crié, en affirmant que cet éleveur s'est accaparé de plus de 14 hectares de leur terre. «Nous avons tous les documents qui confirment nos déclarations et l'expert foncier nous a aussi défini nos bornages», ont souligné les fellahs, en appelant les instances concernées et Mme le wali à venir à leur rescousse. «Nous souhaitons l'intervention des autorités avant que la situation ne dégénère», ont-ils conclu.
Conflit à l'APW
Apparemment, le vent du changement a soufflé dans les parages du siège de l'APW de Relizane. En effet, des élus de cette assemblée se sont soulevés, ce week-end, contre leur président, le qualifiant de tous les maux. Ainsi, ils ont cadenassé l'entrée principale de la salle des délibérations et ont pavoisé la façade par des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Non à la corruption», «Non à l'abus du pouvoir» et «Le FCE out !».
Les détracteurs ne se sont pas arrêtés là, puisque 17 parmi eux ont, dans un communiqué rendu public, signifié leur démission de ladite assemblée.
«Nous ne pouvons plus travailler avec cette direction qui a relégué les doléances et les préoccupations des élus au second plan en privilégiant les intérêts des membres du FCE», a souligné un des protestataires, en ajoutant que «la déliquescence qui ronge cette assemblée s'est vite répercutée sur la cadence du développement local qui connaît une manifeste décélération, malgré les grands atouts et les grandes potentialités que recèle la wilaya». Du côté du clan de la direction, l'on affirme que la séance était consacrée à une délibération sur le cas de gel d'un élu faisant l'objet d'une poursuite judiciaire.
A vrai dire, le déchirement de cette entité en ces circonstances ne pourra qu'envenimer les rapports entre ses membres et par ricochet reporter les aspirations d'une population déjà fragilisée par le manque de moyens élémentaires d'une vie digne.
Saisie de 49 kg de kif
Les éléments du groupement de la gendarmerie de Relizane, alertés par une information dénonçant le transit d'une quantité de drogue par le territoire de la wilaya, ont réussi, suite à un maillage des accès de l'autoroute Est-Ouest, l'immobilisation de la voiture signalée et une autre qui lui servait d'éclaireur. La fouille d'un Renault Master a permis aux gendarmes de mettre la main sur deux cartons soigneusement dissimulés dans une cargaison de produits pharmaceutiques où étaient rangées 100 plaquettes de kif traité, soit 49 kg, lit-on sur le communiqué rendu public par la cellule de communication de l'institution, qui précisera que les quatre mis en cause ont été présentés au parquet et écroués.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.