Le groupe parlementaire du FLN met la pression    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Terres agricoles : Retrait de 50 000 hectares à Ali Haddad    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Ce que votre façon de marcher dit de vous    Real : Zidane saute sur l'occasion pour Mbappé    Tribunal militaire de Blida : Saïd Bouteflika, les généraux Mediène et Tartag et Louisa Hanoune restent en prison    L'OPEP pourrait prolonger son accord en juin prochain : Le pétrole atteint près de 73 dollars le baril    Un sandwich au pain de la galette    Vers l'impasse    Pour récupérer plus de 3 milliards de DA de créances: La SEOR accorde un échéancier aux «mauvais payeurs»    Conservation des forêts: 50 chasseurs en stage pour l'obtention du permis de chasse    L'HUMILITE SOURCE DE CREDIBILITE    Les pénalités de retard    Bensalah à l'occasion de la Journée nationale de l'étudiant : "La réussite de la transition exige d'immenses efforts de tous"    Afin de mettre fin à la crise : "La tenue de l'élection présidentielle est primordiale" affirme Gaïd Salah    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    La vision de Xi sur les civilisations inspire de l'espoir pour l'avenir de l'humanité    Les craintes d'un conflit toujours vives    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    12 jihadistes présumés tués dans des opérations de police    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    Chine La banque centrale met en garde contre les incertitudes économiques mondiales générées par les frictions commerciales    Chettih fait les éloges de Cherrad    Ibbou battue en finale par Molinaro    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Qui aura le dernier mot de la saison 2018-2019 ?    Ghoulam et Ounas retenus dans la liste élargie    Les joueurs en grève avant le match de la «survie» face au MCA    Un fléau politique    On prépare "l'électricité" estivale    Le mouvement populaire se mêle de tout    L'appel des trois suscite toujours des réactions    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    La nouvelle scène Chaâbi continue d'animer Alger    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles de Relizane
Publié dans El Watan le 21 - 04 - 2019

Des agriculteurs dénoncent la spoliation de leurs terres
«Nous sommes là pour alerter les autorités locales sur les dépassements d'un oligarque qui nous a volé une bonne partie de notre terre pour s'offrir un accès à sa ferme», ont souligné des paysans du douar Medadeha, dans la commune d'Oued Djemmaâ, à quelque 20 km à l'est de Relizane. «Nous avions peur de lui, mais depuis le soulèvement populaire contre la hogra, nous nous sommes débarrassés de ce sentiment et sommes décidés à récupérer notre tronçon», ont-ils crié, en affirmant que cet éleveur s'est accaparé de plus de 14 hectares de leur terre. «Nous avons tous les documents qui confirment nos déclarations et l'expert foncier nous a aussi défini nos bornages», ont souligné les fellahs, en appelant les instances concernées et Mme le wali à venir à leur rescousse. «Nous souhaitons l'intervention des autorités avant que la situation ne dégénère», ont-ils conclu.
Conflit à l'APW
Apparemment, le vent du changement a soufflé dans les parages du siège de l'APW de Relizane. En effet, des élus de cette assemblée se sont soulevés, ce week-end, contre leur président, le qualifiant de tous les maux. Ainsi, ils ont cadenassé l'entrée principale de la salle des délibérations et ont pavoisé la façade par des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Non à la corruption», «Non à l'abus du pouvoir» et «Le FCE out !».
Les détracteurs ne se sont pas arrêtés là, puisque 17 parmi eux ont, dans un communiqué rendu public, signifié leur démission de ladite assemblée.
«Nous ne pouvons plus travailler avec cette direction qui a relégué les doléances et les préoccupations des élus au second plan en privilégiant les intérêts des membres du FCE», a souligné un des protestataires, en ajoutant que «la déliquescence qui ronge cette assemblée s'est vite répercutée sur la cadence du développement local qui connaît une manifeste décélération, malgré les grands atouts et les grandes potentialités que recèle la wilaya». Du côté du clan de la direction, l'on affirme que la séance était consacrée à une délibération sur le cas de gel d'un élu faisant l'objet d'une poursuite judiciaire.
A vrai dire, le déchirement de cette entité en ces circonstances ne pourra qu'envenimer les rapports entre ses membres et par ricochet reporter les aspirations d'une population déjà fragilisée par le manque de moyens élémentaires d'une vie digne.
Saisie de 49 kg de kif
Les éléments du groupement de la gendarmerie de Relizane, alertés par une information dénonçant le transit d'une quantité de drogue par le territoire de la wilaya, ont réussi, suite à un maillage des accès de l'autoroute Est-Ouest, l'immobilisation de la voiture signalée et une autre qui lui servait d'éclaireur. La fouille d'un Renault Master a permis aux gendarmes de mettre la main sur deux cartons soigneusement dissimulés dans une cargaison de produits pharmaceutiques où étaient rangées 100 plaquettes de kif traité, soit 49 kg, lit-on sur le communiqué rendu public par la cellule de communication de l'institution, qui précisera que les quatre mis en cause ont été présentés au parquet et écroués.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.