USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taux de croissance : La Banque mondiale abaisse ses prévisions
Publié dans El Watan le 06 - 06 - 2019

Dans un nouveau rapport rendu public hier, la Banque mondiale (BM) a abaissé ses prévisions de croissance pour l'Algérie. La Banque mondiale prévoit une croissance de 1,9% pour l'année en cours, soit marquant une baisse de 0,4 point par rapport à ses prévisions de janvier dernier.
La tendance baissière continuera pour les deux prochaines années aussi, indique le rapport de l'institution de Bretton Woods. C'est à une croissance «morose» qu'on doit s'attendre en 2020, et ce, à cause des répercussions des opérations d'assainissement des finances publiques devant peser sur l'activité hors hydrocarbures.
«La croissance en Algérie devrait être morose, à 1,7 % en 2020, l'assainissement des finances publiques pesant sur l'activité non pétrolière», indique le rapport de l'institution de Bretton Woods consacré aux perspectives économiques mondiales. Pour rappel, l'édition de janvier du rapport prévoyait une croissance de 1,8% en 2020 et 2021, aujourd'hui cette projection est abaissée de -0,1 point pour 2020 et de -0,4 points pour l'année 2021.
La baisse de la production d'hydrocarbures est en grande partie responsable du recul du taux de croissance dans les pays exportateurs de pétrole, explique la BM. En avril dernier, la même institution avait appelé à engager en urgence de sérieuses réformes en notant que le principal défi pour l'économie algérienne est de «renforcer sa résilience à la volatilité des prix des hydrocarbures, à la fois en atténuant l'impact de cette volatilité sur le budget et en diversifiant les sources de croissance».
La BM constatait que «même si les pouvoirs publics s'emploient à diversifier l'économie et donner une plus grande place au secteur privé, notamment en attirant des investisseurs étrangers, peu d'améliorations sont prévues à court et moyen termes, ce qui devrait limiter l'ampleur de la création d'emplois».
La note d'avril disait aussi que compte tenu des niveaux bas des prix du pétrole, «on s'attend à une aggravation des déficits budgétaire et courant ; lesquels devraient atteindre respectivement 8,5 et 8,1% du PIB». L'urgence des réformes est plus qu'une nécessité pour sauver une économie à la dérive.
«Pour atténuer les effets potentiellement négatifs des réformes sur les populations vulnérables, il faudra renforcer les capacités statistiques du pays afin d'actualiser les études sur les conditions de vie et de mener une évaluation exhaustive de l'impact des réformes sur la pauvreté et le bien-être. Tout retournement des tendances mondiales du prix des hydrocarbures compliquera la réduction prévue du double déficit», avertissait le bulletin de la BM.
Notons que le dernier rapport de l'institution de Bretton Woods, traitant des perspectives économiques mondiales, prévoit un tassement de la croissance de l'économie mondiale en passant d'une prévision de 3,9% à 2,6% au cours de l'année 2019 et qui connaîtra un léger mieux en 2020 en atteignant 2,7%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.