Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Un confinement partiel dans cinq communes à M'sila    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Le marché pétrolier retombe dans le doute    Sapta sommée de livrer le pont métallique Haouch-Messaoudi avant septembre prochain    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Les 4 samedis    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    2 morts et un blessé grave suite à une électrocution    Des villageois de Haïzer interpellent le wali    Hakim Belahcel prend le pouvoir    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    L'exemple français    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Alger insiste sur la fin des ingérences en Libye    8 décès et 434 nouveaux cas en 24 heures    La France risque de perdre le marché algérien    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Sétif: Décès d'une infirmière du Covid-19    Une mère écrouée à Oran: Elle avait attaché sa fille de 7 ans avec une chaîne    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles de l'Ouest
Publié dans El Watan le 22 - 06 - 2019

Un ressortissant palestinien tué par son compatriote à Sidi Bel Abbès
Un jeune étudiant palestinien a été mortellement poignardé dans la nuit de mardi à mercredi à l'intérieur de la résidence universitaire Attar Belabes, à Sidi Bel Abbès, a-t-on appris de source sécuritaire.
Âgée de 20 ans, la victime, étudiant en science et technologie à l'université Djilali Liabès, a succombé à ses blessures à l'hôpital. L'auteur présumé de ce meurtre n'est autre que son camarade de chambre, selon les premiers éléments de l'enquête.
Il s'agit d'un ressortissant palestinien âgé de 19 ans, inscrit en première année de droit, qui aurait asséné à son compatriote un coup mortel à l'abdomen au moyen d'un objet tranchant.
Un différend opposant les deux étudiants au sujet de la publication d'une photo sur Instagram serait à l'origine de ce drame, précise notre source.
Le présumé meurtrier, immédiatement appréhendé par les éléments de la police judicaire, devait être déféré, hier en fin de journée, devant le parquet de Sidi Bel Abbès. M. A.
Opération citoyenne de reboisement à Chlef
Les habitants de l'agglomération de Lala Aouda, dans la commune de Chlef, ont lancé, samedi dernier, une vaste opération de reboisement par leurs propres moyens. Ils ont ainsi mis à profit leur jour de repos pour reboiser les rues et les lieux publics de la cité avec enthousiasme et entraide mutuelle. L'initiative a, comme il fallait s'y attendre, été accueillie avec joie par la population locale. Elle permettra sans doute de lutter contre la déforestation et la pollution de l'air, d'améliorer le paysage urbain et de protéger les piétons contre les rayons de soleil. Il faut dire toutefois qu'il reste beaucoup à faire dans ce domaine, tant au niveau de cette localité que dans les autres quartiers périphériques. D'où la nécessité donc d'étendre cette action de volontariat aux cités en question, qui se transforment en une véritable fournaise durant l'été.
Le centre-ville de Chlef n'est pas en reste, puisqu'il a besoin, lui aussi, d'un effort supplémentaire en matière de plantation d'arbres sur l'ensemble du réseau routier. Il est urgent aussi de renforcer et de reconstituer la ceinture verte érigée au sud de la ville de Chlef dans les années 1970 afin de réduire les effets du changement climatique sur la population et l'environnement dans une région connue pour son climat chaud en été. A. Y.
Deux découvertes macabres à Oran
Deux découvertes macabres ont été faites mardi dernier à Oran, selon un communiqué de la Protection civile. Un homme de 26 ans environ a été découvert pendu à l'aide d'un câble électrique dans une maison à haï Fellaoucène, dans la commune de Benfréha. La dépouille a été déposée à la morgue de l'hôpital d'El Mohgoun pour les besoins de l'autopsie. Le même jour, un homme âgé de 35 ans a été retrouvé sans vie sur la route nationale n° 2, à hauteur de la commune de Misserghin, ajoute la même source. Son cadavre ne présentait aucune trace de violence ou de décomposition. La dépouille a été déposée à la morgue de l'hôpital 1er Novembre et une enquête a été ouverte. N. H.
Une bande de malfaiteurs arrêtée à Béchar
Les éléments de la sûreté de wilaya ont réussi, mardi dernier, à mettre hors d'état de nuire une bande de malfaiteurs (dont le nombre n'a pas été précisé) spécialisée dans les cambriolages.
C'est suite à une plainte déposée par l'une des victimes, qui a reçu la visite par effraction dans son domicile de ces malfrats qui se sont emparés d'un lot de bijoux de valeur, que les éléments de la police judiciaire, en coordination avec leurs services des autres arrondissements, ont mené leurs investigations qui ont porté leurs fruits, annonce un communiqué de l'instance de sécurité. Les auteurs du cambriolage ont été rapidement identifiés et arrêtés en moins de 24 heures grâce à cette coordination, précise le communiqué. Deux domiciles ont été perquisitionnés et les policiers ont pu récupérer tous les bijoux volés qui sont évalués à un milliard de cts, ainsi que les outils ayant servi aux cambriolages.
La bande de malfaiteurs a été présentée devant le procureur de la République. M. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.