Présidentielle de 12 décembre : taux de participation global de 39,33 %    Abdelmadjid Tebboune élu Président de la République    Présidentielle: Abdelmadjid Tebboune élu président de la République avec 58,15 % des voix    Présidentielle du 12 décembre : 20 individus arrêtés à Relizane pour entrave à l'opération de vote    Des vents forts vendredi sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Brèves    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    Un boycott inédit en perspective    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Bangkok en haut du classement    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Marche contre la tenue des élections    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun
Publié dans El Watan le 13 - 11 - 2019

L'ours brun existait autrefois en Kabylie. Une découverte émouvante qui a eu lieu ces derniers jours confirme l'existence de cet animal dans cette région montagneuse.
Des fouilles archéologiques et spéléologiques ont été lancées depuis le début de cet automne. La première mission d'exploration a été entamée le 18 septembre dernier par une équipe composée d'archéologues, géologues et paléontologues, appuyés par les gestionnaires du Parc national du Djurdjura.
Ainsi, cette expédition d'essence purement scientifique a été l'apanage d'une équipe dirigée par un professeur en archéologie venu d'Alger, en l'occurrence Mme Chaïd-Saoudi Yasmina, accompagnée par Farida Aït Hammou, professeure-chercheure en géologie, une autre chercheuse spécialisée en paléontologie, une géologue archéologue, une équipe de spéléologie du Club d'Alger (SCA) commandée par M. Amine Bouchama et ses compagnons, Lounes Méziane (guide de montagne), et l'équipe de gestionnaires du Parc national de Djurdjura. Après une fouille minutieuses ayant duré deux mois, des ossements d'un ours brun ont été découverts dans les massif du Djurdjura. «Des ossements pesant environ 15 kg ont été découverts à une vingtaine de mètres au fond de la grotte dénommée "grotte de l'ours" perchée à 1650 m d'altitude», déclare Ahmed Alileche, responsable de la communication au Parc national du Djurdjura (PND).
Et d'ajouter : «Les restes de cet ours brun de l'Atlas sont composés d'un crâne, mâchoires avec dentition bien conservée, fémur, tibia, côtes et autres petits osselets. Ces ossements ont été sauvegardés au fin fond de la grotte grâce aux conditions microclimatiques favorables qui y règnent.»
Ce conservateur principal au PND souligne à l'occasion que cette grotte n'est pas loin du lieudit Alma N'Ath Erguène où une piste a été ouverte de force par les citoyens de ce village.
Ledit conservateur appelle également à la préservation de cette réserve mondiale qui n'a pas encore livré tous ces secrets. «Voilà pourquoi le Djurdjura doit être épargné par ces mitages et fragmentations ouvrant la voie à toutes formes de dégradations, d'autant plus que cette montagne à caractère subalpin est menacée par le réchauffement climatique», lance-t-il.
Cette découverte de l'ours brun dans cette zone confirme également la disparition de cette espèce des montagnes de Djurdjura comme cela été le cas pour d'autres animaux. «Aux yeux de beaucoup de chercheurs, c'est un laboratoire à ciel ouvert. D'ailleurs, depuis le début des années 1850, le Djurdjura constituait un lieu de prédilection pour les scientifiques et les adeptes des découvertes scientifiques.
Des explorations botaniques et géologiques se sont succédé pour ressortir le trésor naturel caché du Djurdjura», fait remarquer M. Alileche appelant à préserver sa majestueuse chaîne qui s'étale sur une longueur de 50 km et une largeur moyenne de 10 km.
Cette réserve mondiale «constitue une mine de curiosités qu'il faudra savoir explorer minutieusement et préserver dans le cadre du développement durable», considère ce conservateur principal au Parc national du Djurdjura.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.