Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    Foot-Coronavirus: Zetchi prend part à une réunion FIFA-UNAF-WAFU    DGF: quelque 3000 incendies ont dévasté plus de 21.000 h en 2019    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Message sur Twitter du MAE espagnole supprimant le drapeau sahraoui: le Polisario proteste officiellement    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Covid-19: l'affaire de l'organisation d'une soirée à Oran devant le juge d'instruction    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    Covid19: 140 nouveaux cas, 148 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Théâtre d'Oran: "Qitar Eddounia", nouvelle production pour enfants    Programmes télévisés français: le PLJ soutient la décision de l'Algérie de rappeler son ambassadeur en France    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    l'Algérie poursuivra l'utilisation du protocole thérapeutique à base de chloroquine    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Mascara: 6 malades guéris du Covid-19 quittent l'hôpital    Une fillette tombe du 3ème étage d'un immeuble    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les habitants de la cité Makhat protestent    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pandémie de coronavirus : L'ONU et le pape appellent à un cessez-le-feu mondial
Publié dans El Watan le 30 - 03 - 2020

Par milliers, le terrible décompte des morts du nouveau coronavirus continue de s'alourdir. La pandémie avait fait hier vers 10h au moins 31 412 morts dans le monde. Plus de 667 090 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 183 pays.
L'Italie est le pays le plus touché en nombre de morts avec 10 023 décès pour 92 472 cas. Faute de vaccin ou de traitement éprouvé, plus de trois milliards de personnes sur tous les continents sont toujours confinées. Après l'Italie, les pays les plus touchés sont l'Espagne avec 6528 morts pour 78 747 cas (Madrid a annoncé hier un nouveau record de plus de 800 morts en 24 heures), la Chine continentale avec 3295 morts (81 394 cas), l'Iran avec 2.640 morts (38.309 cas), et la France avec 2314 morts (37 575 cas).
En nombre de cas, les Etats-Unis sont par contre le pays le plus touché, avec 124 686 contaminations officiellement recensées, dont 2191 décès et 2612 guéris. Malgré cela, le président américain Donald Trump a renoncé à placer New York en quarantaine. L'Etat de New York et sa métropole emblématique concentrent près de la moitié des quelque 120 000 cas de Covid-19 dans le pays. Le nombre des morts y a franchi la barre des 2000 samedi, un doublement en quatre jours.
La maladie avance aussi à grande vitesse en Afrique. Le bilan des décès dus à la pandémie de Covid-19 sur le continent africain a atteint 117 alors que les cas confirmés étaient de 3 924 samedi, a révélé le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC africain). Dans l'espoir de stopper le mouvement, le Bureau de l'assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) a décidé de créer un fonds continental anti-Covid-19 qui sera utilisé dans la lutte contre l'épidémie du nouveau coronavirus en Afrique. A l'occasion, le Bureau a exprimé son inquiétude quant aux éventuelles pénuries de médicaments et de vaccins alors que des usines ferment ou que des pays conservent des stocks pour leur propre consommation.
A cet égard, le Bureau a souligné l'importance vitale de coordonner les efforts pour augmenter la production mondiale et améliorer la disponibilité des produits et équipements médicaux. Le Bureau a exhorté le G20 à fournir immédiatement aux pays africains des équipements médicaux, des kits de tests des équipements de protection pour lutter contre la pandémie de Covid-19.
«Instrumentalisation de la solidarité»
Devant l'étendue des ravages causés par la pandémie, le pape François s'est associé, hier, à l'appel lancé par l'ONU en faveur d'un cessez-le-feu immédiat et mondial afin de préserver les civils les plus vulnérables dans les pays en conflit. «Chers frères et sœurs, le secrétaire général de l'ONU a lancé ces jours-ci un appel en faveur d'un cessez-le-feu global et immédiat partout dans le monde en raison de la crise actuelle due au Covid-19, qui ne connaît pas de frontières», a déclaré le pape à l'issue de sa prière dominicale de l'Angélus. « Je m'associe à tous ceux qui ont accueilli cet appel et j'invite tous à le suivre en cessant toute forme d'hostilité, en favorisant la création de couloirs pour l'aide humanitaire, l'ouverture à la diplomatie et l'attention envers ceux qui se trouvent dans une situation de grande vulnérabilité», a ajouté le pape François, qui s'exprimait par vidéo depuis la bibliothèque du palais apostolique et non depuis le balcon surplombant la place Saint-Pierre.
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait lancé lundi un appel à «un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde» afin de préserver les civils face à la «furie» du Covid-19. «La furie avec laquelle s'abat le virus montre bien que se faire la guerre est une folie», a-t-il souligné lors d'une brève allocution au siège de l'ONU, sans citer de pays en particulier.
Au plan diplomatique, la France a accusé, hier, la Russie et la Chine d'instrumentaliser leurs opérations de solidarité. La Chine et la Russie ne doivent pas «instrumentaliser» l'aide qu'elles apportent à d'autres dans la crise sanitaire du Covid-19, a déclaré une ministre française, déplorant des «mises en scène» à des fins de «propagande». «La solidarité, ça ne s'instrumentalise pas», a lancé la secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Amélie de Montchalin dans l'émission «Questions politiques» de la radio France Inter, du journal Le Monde et de France Télévisions. «C'est parfois plus simple de faire de la propagande, des belles images et parfois d'instrumentaliser ce qui se passe , a-t-elle relevé. «Je vous parle de la Chine, de la Russie qui mettent en scène des choses», a-t-elle souligné.
La Chine – qui semble avoir jugulé l'épidémie sur son territoire – comme la Russie sont soupçonnées de vouloir mettre à profit l'aide qu'elles apportent, notamment à des pays européens, pour vanter leur modèle de puissance.
Pékin a envoyé neuf experts chinois du coronavirus et plusieurs tonnes d'aide sanitaire le 12 mars à Rome. En envoyant des virologues en Italie et en critiquant l'UE, la Russie use également de son «soft power» quitte à faire, selon ses détracteurs, de la désinformation. Moscou et Pékin on souvent insinué que l'Europe avait abandonné l'Italie et l'Espagne à leur triste sort.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.