Man United - Cavani : "J'ai développé une grande affection pour le club"    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quartier Douar BenZiane : Quand les habitants se prennent en charge
Publié dans El Watan le 07 - 06 - 2020

Les habitants du lieudit Douar Benziane, dans la commune de Bordj El Kiffan, particulièrement les jeunes, ont lancé des travaux de réalisation d'un jardin public.
Cette initiative, qui répond à un besoin exprimé par la population de la localité, a rassemblé autour d'elle des dizaines de jeunes bénévoles, qui se sont engagés à finaliser le projet, qui plus est à leurs frais. D'après un membre du collectif chargé de l'exécution des travaux, «l'avancement dans la réalisation travaux de ce jardin, qui s'étend sur une superficie avoisinant les 500 m2, est tributaire de la disponibilité du financement qui se fait au fur et à mesure», confie un jeune bénévole.
En dépit du manque de moyens, les jeunes de cette localité ont réussi à réaliser la plus grande partie des travaux. «La première phase consistait à délimiter les contours des carrés du jardin par la construction de haies en briques, ainsi que la réalisation de la démarcation qui sépare le jardin du CEM Imam Chafii par un mur de soutènement en pneus remplis de terre», indique-t-il.
Selon notre interlocuteur, les travaux suivent un plan préétabli par un architecte. «Nous suivons un schéma bien déterminé, cela nous évite toute improvisation», soutient-il. Outre les travaux d'aménagement, ces jeunes bénévoles ont installé d'ores et déjà quelques bancs publics et ont commencé à planter des arbustes et à semer du gazon. «Nous n'avons pas attendu la fin des travaux d'aménagement pour entreprendre le volet végétation.
En parallèle, nous avons entamé la phase qui consiste à semer des plantes et à installer des bancs. Cela nous évitera de prendre du retard, d'une part, et, d'autre part, permettra aux habitants du quartier de fréquenter des portions du jardin», ajoute-t-il.
Signalons que ces jeunes n'ont perçu aucune aide de la part des autorités locales. «Sachant que notre cadre de vie est le dernier souci des responsables locaux, nous n'avons à ce titre demandé aucune aide», dit-il. Outre les travaux d'aménagement du jardin, ces jeunes bénévoles ont lancé, il y a peu de temps, une vaste opération de nettoyage de leur quartier. «Nous avons dans le cadre de cette opération ramassé tous les détritus et les déchets solides qui envahissaient les moindres recoins du quartier. Nous avons installé des bacs à ordures et refait la peinture des murs et des trottoirs qui se trouvent au niveau de la rue principale. Nous avons également débroussaillé les bas côtés de la route qui étaient envahis par les herbes folles», souligne notre interlocuteur.
Tout au long de l'allée principale qui prend naissance à partir d'un affluent de Oued El Hamiz, jusqu'au lieudit Harraga, les murs de soutènement qui bordent le chemin de wilaya 119 ont été repeints et des écriteaux portant des citations et des conseils d'hygiène ont été apposés sur le muret. «Il faut maintenir un état d'hygiène permanent, quitte à faire rappeler aux habitants leur devoir par ces écriteaux qui incitent à respecter et à préserver leur cadre de vie», conclut-il.
Ces jeunes, qui n'ont reçu aucune aide ni assistance de la part des autorités locales, ont montré grâce à leur union et à leur esprit de bénévolat qu'ils peuvent surmonter toutes les difficultés, notamment celles ayant trait au manque de moyens et d'assistance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.