Face aux défis, quelle riposte ?    Prévue aujourd'hui à Ouled Fayet : Perturbation de l'alimentation en électricité    Le monde en bref...    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    ASO Chlef : Laknaoui pour renforcer le staff technique    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    US Biskra : La dégringolade semble inexorable    Paroles d'un porte-parole    Lotissement Benmerabet (Bordj El Kiffan) : 39 familles réclament leur relogement    Jardins publics et stades de proximité toujours fermés : Le quotidien pesant des habitants du centre-ville    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Hadjer Ben Boubakeur. Chercheuse en musicologie : «C'était risqué pour le régime algérien de contrecarrer la musique hirakiste»    Chelsea : le message d'adieu de Lampard    Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique    Real : Benzema a de réelles envies de retour à l'OL    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    «Salaire dérisoire» et «prime Covid-19 non perçue»: Protestation des communaux devant le siège de l'APC    Le consensus impossible?    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Tizi-Ouzou: Un mort et trois blessés dans une explosion de gaz    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    Le président du CNES: Pour un contrôle effectif des politiques publiques    Dans un appel téléphonique à Tebboune: Macron propose de reprendre le travail sur les dossiers en commun    Ce que propose l'UGTA    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    Les explications du ministre Attar    Aït Ali promet un nouveau cadre juridique    Le refus de repentance de la France envers l'Algérie est "inquiétant"    29 centres de vaccination anti-Covid-19    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    L'EN U17 qualifiée    Le nouveau directeur de l'éducation installé    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Un juge face à ses pairs    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    La justice se déjuge    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Tribune - Un rapport, une méthode    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le général-major à la retraite Kamel Abderrahmane dépose plainte contre l'ancien chef de la Garde républicaine
Publié dans El Watan le 12 - 08 - 2020

Compte tenu des déclarations du prévenu, ex-directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, devant le tribunal, publiées par El Watan en date du 5 août 2020 faisant état de graves accusations à mon encontre, je tiens par la présente précision à affirmer que les propos de l'ex-DGSN sont de pures inventions et que la vérité sortira lors d'un procès que j'ai l'intention d'entreprendre contre lui.
D'autre part, il y a lieu de rappeler que cette affaire «Zendjabil» a déjà été jugée en 2001 et l'instigateur condamné à 3 ans de prison ferme. Il avait reconnu à travers une lettre manuscrite, qu'il m'a adressée à partir du lieu de son emprisonnement, avoir agi sans aucune preuve, tout en s'excusant du tort qu'il pouvait avoir causé à ma personne et ma famille.
L'occasion m'est donnée encore une fois pour interpeller le président de la République, en tant que premier magistrat du pays, et lui demander de faire la lumière et toute la lumière sur cette scabreuse cabale dirigée contre ma personne et surtout démasquer les véritables instigateurs. Lors de son audition devant le tribunal, Abdelghani Hamel a porté de graves accusations à mon encontre en déclarant que tous ses problèmes venaient du fait qu'il avait adressé un rapport à ses supérieurs relatant les relations qui auraient existé entre moi et Zendjabil.
Ayant toujours eu en mémoire un des discours du Président, où il déclarait que toute personne ayant été injustement condamnée ou diffamée, justice lui sera rendue et sera réhabilitée, j'ai l'espoir qu'il ouvre une enquête pour élucider cette affaire. Après avoir servi mon pays du mieux que je pouvais, y compris au prix de mon intégrité physique, je ne peux rester de marbre devant une telle campagne de diffamation qui porte atteinte à la stabilité et la quiétude de ma famille.
Le général-major à la retraite
Kamel Abderrahmane


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.