Real : Rivaldo donne un conseil à Isco    Milan AC : Comment Bennacer a neutralisé Barella lors du derby face à l'Inter (Vidéo)    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    Rassemblements et meeting: Les précisions de l'ANIE    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Non respect des gestes barrières et hausse des cas de Covid-19: Le wali ordonne l'intensification des contrôles    24 blessés dans sept accidents de la route en 72 h    BATAILLE ET ILLUSIONS    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    Comparution de l'ex-wali zoukh    Talaie El Hourriyet appelle ses militants à faire "prévaloir l'intérêt du pays"    Baisse prévisionnelle des réserves de change à moins de 47 mds/USD    L'Opep+ décidée à prendre les mesures pour stabiliser le marché    Vers la reconduction de l'enseignement à distance    214 nouveaux cas dépistés en Algérie    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    PLF: la commission des finances réclame davantage de mesures pour sauver les entreprises    Procès en appel d'Ali Haddad : les plaidoiries de la défense se poursuivent    OPEP+: Attar insiste sur le respect des engagements pour rééquilibrer le marché    Energie: le taux national d'électrification a atteint plus de 98% à fin 2019    Le projet de l'amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)    NAAMA : Découverte d'une bombe datant de l'époque coloniale    VIANDES BLANCHES : Prise de mesures pour un approvisionnement stable du marché    RENCONTRE SUR LE PROJET D'AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : La fédération nationale de la société civile sensibilise les citoyens    LAGHOUAT : 03 morts et 06 blessés dans un accident à Aflou    DISTRIBUTION DE LOGEMENTS A MASCARA : Opération d'envergure à l'occasion du 1er novembre    Les réserves de change passeront sous la barre des 50 milliards de dollars    Référendum constitutionnel : Talaie El Hourriyet décide de participer et appelle ses militants à faire prévaloir l'intérêt du pays    Fédération subaquatique (FASSAS): deux candidats pour le poste de président et 11 pour le bureau    Deux policiers enlevés par des membres d'un parti    Violences intercommunautaires dans le fief d'un candidat    Le MC Saïda toujours interdit de recrutement    La CAF propose différentes options pour les 3e et 4e journées    La rue réclame la réforme de la monarchie en Thaïlande    "Nous n'allons pas reconfiner à nouveau"    A servi et peut servir encore!    Tala Amara n'a pas oublié son fils    "Héliopolis" de Djaâfar Gacem en compétition    Plaidoyer pour une Algérie en phase avec la marche du monde    Aux enchères de Christies, 10 millions de dollars pour un recueil de Shakespeare    Les associations religieuses appelées à contribuer à la consolidation du patriotisme    Fonds de commerce «invalide» !    «Monsieur propre»    Tiaret: Un thé à la «Place Rouge»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rassemblement de protestation des robes noires : Ils réclament le départ du ministre de la Justice
Publié dans El Watan le 26 - 09 - 2020

Les robes noires ne décolèrent pas. Ils ont observé hier un rassemblement dans l'enceinte de la cour d'Alger où ils ont exprimé leur colère contre, entre autre, le ministre de la Justice : «Non à une justice aux ordres», «Zeghmati, dégage», «Barakat barakt de cette injustice !», sont autant de slogans scandés par les avocats.
Ils étaient nombreux à prendre part à cette manifestation organisée dans la matinée en guise de protestation et de solidarité avec leur collègue le bâtonnier du barreau d'Alger, Abdelmadjid Sellini. Les avocats en colèrepromettent de hausser le ton, de maintenir la pression et de multiplier les actions sur le terrain jusqu' à ce que justice soit faite. Ils en veulent au ministre de la justice qui, disent-ils, n'a aucun respect pour les professionnels de ce secteur et pour l'appareil judiciaire. Pour les protestataires, l'incident de ce jeudi à Alger touche non seulement le bâtonnier Sellini, mais aussi toute la famille de la défense. « Lorsqu'on porte atteinte à l'honneur de la défense représentée en la personne de l'avocat, la situation est grave, l'on touche le fond. Ce sont les libertés qui sont en danger », affirment les avocats qui rappellent aux autorités qu'il ne peut y avoir de justice sans une défense fort dans tous ses aspects. « S'il y a une volonté de tout museler, que nos dirigeants nous le dise ouvertement et sans détours », lancent les avocats qui seront à partir d'aujourd'hui en grève. Ils comptent organiser des sit-in de protestation. Ils devront également boycotter toutes les audiences qui se dérouleront à la cour d'Alger et les instances judiciaires qui y relèvent, et ce pendant une semaine, à partir de demain et jusqu'au vendredi 4 octobre. Ces actions confirmées et appuyées par l'ensemble des robes noires ont été décidées par le Conseil de l'ordre les avocats d'Alger en réaction à « l'humiliation subie par Abdelmadjid Sellini, dans le procès en appel de Mourad Oulmi et pour exprimer leur rejet de ce genre de comportement ».
Demain, il est prévu l'organisation d'un rassemblement de protestation à partir de 9h30 devant la Cour d'Alger. Les avocats refusent de poursuivre les plaidoiries « dans de telle condition et de cette façon inédite, vu l'état de santé du bâtonnier, après le report des plaidoiries concernant cette affaire ».
Il a été décidé aussi d'adresser une lettre pour dénoncer les atteintes dangereuses au droit de la défense, et particulièrement contre les « actions du président de la première chambre pénale de la Cour d'Alger vis-à-vis du bâtonnier d'Alger. » Le bâtonnier d'Alger a eu a plusieurs reprises à critiquer le fonctionnement de la justice et s'est aussi plaint des « atteintes » aux droits de la défense dans certains procès.
Sellini a été évacué en urgence, jeudi dernier, vers l'hôpital, après un malaise qu'il a eu suiteune altercation verbale avec le juge en charge du procès en appel de l'affaire de montage automobile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.