ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un projet de 140 logements LPA en hibernation à Skikda : «Sept années d'attente, barakat !»
Publié dans El Watan le 27 - 10 - 2020

Il ne nous reste qu'à espérer une attention de la part du nouveau wali, à qui nous demandons de nous apporter son aide pour que cesse enfin le long cauchemar que nous vivons voilà déjà plus de 7 années».
C'est en ces termes que les membres de l'association des 140/200 logements promotionnels de Msiouène, dans la ville de Skikda, ont tenu à préluder leurs déclarations au sujet d'un projet qui ne voit pas encore le jour. Inscrit en 2011, le projet initial devait compter 200 unités de la formule LPA (logement promotionnel aidé), avant d'être revu à la baisse pour n'englober que 140 logements.
Les chantiers ne démarreront qu'en 2014 et vivront d'interminables retards. «Le projet comprend 14 blocs de 10 logements chacun, et jusqu'à ce jour, aucun bloc n'est achevé. Pire encore, il y a quatre blocs qui, physiquement, n'existent pas encore. Pour les autres, le meilleur bloc n'est qu'à 3 étages sur cinq.
A ce rythme, on risque d'attendre encore d'autres années. Nous n'en pouvons plus. On a déjà patienté sept longues années. Barakat !», jugent les membres de l'association.
Ces derniers ont rappelé que suite à leurs multiples doléances auprès des responsables concernés, l'ancien wali avait instruit les services de la direction du logement en juin 2020 leur demandant de réunir les souscripteurs et le promoteur en vue de trouver une solution finale. «On a effectivement tenu cette réunion le 6 juin 2020 et le fils du promoteur a déclaré que les logements seront achevés avant le 31 décembre 2021. Mais c'était une déclaration verbale, et à ce jour, nous n'avons pas encore été destinataires du PV de cette rencontre.
Autre chose, après cette réunion, on n'a relevé aucun avancement encourageant au niveau du chantier, chose qui n'est pas pour nous rassurer», expliquent les mêmes sources qui ne cachent pas leurs craintes. «On s'est acquitté des premières tranches et on continue à louer au prix fort chez des particuliers alors qu'on devait plutôt habiter chez nous. Il ne nous reste qu'à espérer rencontrer le nouveau wali pour qu'on puisse lui expliquer la situation que nous endurons», ont-ils conclu.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.