Instruction pour élargir la carte d'exploration de la baryte aux wilayas de l'extrême sud    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    JM/Haltérophilie: Faris Touairi en bronze à l'arracher, avec une prise à 161 kg    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM/Escrime: médaille d'or pour Saoussen Dlindah Boudiaf    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    La Cour constitutionnelle célèbre le 60e anniversaire de l'indépendance    Mise en garde contre l'escalade marocaine au Sahara occidental occupé    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Makri avance sa proposition    Le sens et les messages d'un défilé    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Les déchets ménagers inquiètent    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



2e édition du festival international du film d'Amman : Le film algérien La main de Meriem en compétition officielle
Publié dans El Watan le 25 - 08 - 2021

Une sélection de 51 films issus de 26 pays figure dans la programmation de cette nouvelle édition du Festival international du film De Amman.
De même qu'une quarantaine de réalisateurs, émanant de plusieurs pays étrangers, participeront à ce rendez-vous cinématographique. Il est attendu la projection de quatre longs métrages en avant-première mondiale et huit autres en avant-première arabe. La deuxième édition du festival international du film d'Amman recense uniquement des productions ayant été réalisées entre 2020 et 2021.
On retrouve quatre sections compétitives, dont trois sections dédiées aux longs métrages de fiction, aux documentaires et aux courts métrages, balayant la région arabe. Quand à la compétition internationale, elle propose des films issus du monde entier.
Ainsi, l'Algérie est présente au Festival international du film de Amman à travers le film La main de Meriem, réalisé par Yahia Mouahem. Le film en question a été produit par le Centre algérien pour le développement du cinéma, avec le soutien du ministère de la Culture et des Arts, représenté par le Fonds national pour le développement de l'art, de la technologie et de l'industrie cinématographique et la promotion des arts et des lettres.
Si le scénario a été confié à Youssef Baalouj, la fondation Maysan Broad supervise, quant à elle, la production exécutif. Le synopsis de La main de Meriem met en avant-plan plusieurs jeunes youtubeurs et podcasteurs assez connus. Parmi ces derniers, figurent Farouk Boudjemline, plus connu sous le pseudo de Rifka, Mohamed Aberkane, alias Stanley, Nahla, Lydia Chabout, Amine Teffaha, de son vrai nom Amine Gueroudja et Raouf Belkacemi. Des potes de l'université de Bab Ezzouar à Alger décident d'effectuer un voyage dans le Sud algérien, plus précisément à Tamanrasset. Ces étudiants, au tempérament bien trempé, sont confrontés à de drôles de situations.
Plusieurs portraits sont alors à l'honneur : «Meriem, une universitaire ordinaire qui est choisie dans un et mystérieuse façon de préserver l'héritage de la reine targuie Tinhanan de la disparition à cause de la cupidité de Youssef, un homme d'affaires qui s'avère plus tard être un célèbre chercheur en archéologie qui a été maudit lors de sa première tentative de voler des pièces rares de bijoux Tinhanan…», lit-on dans le communiqué du CADC.
Il est à noter que le film algérien La main de Meriem participe aux deux plates formes marketing, Amman Days for Filmmakers, et concourir pour le prix du développement et de la post- production support. Treize projets pour chacune des catégories de développement et de post-production ont été sélectionnés parmi les 45 candidatures soumises au deuxième tour des Amman Filmmakers Days.
Dans leur communiqué, les organisateurs indiquent que si un film donné est primé, il bénéficiera d'une place sur les tribunes de post-production aux Maker Days du Malmo Film Festival arabe.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.