Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Installation d'un nouveau recteur à la tête de l'université
SOUK AHRAS
Publié dans El Watan le 30 - 08 - 2021

Après une vacance qui a duré des mois, un nouveau recteur, en l'occurrence Boufaida Mahmoud, a été affecté à l'université de Souk Ahras en remplacement de Bendjedou Amel, rectrice par intérim placée antérieurement à la tête de cette structure depuis le départ de Gouasmia Abdelkrim. Ce dernier a été appelé à d'autres fonctions.
La cérémonie d'investiture tenue, mercredi dernier au pôle universitaire a été présidée par M. Latrache, le président du Conseil régional des universités de l'Est (CRUE), en présence du wali de Souk Ahras et des représentants des différentes facultés de l'université.
Lequel président a déclaré lors de l'allocution d'ouverture que le pays est actuellement doté dans presque toutes les wilayas de telles structures pédagogiques capables d'assurer un rôle prépondérant dans l'essor de l'économie et l'épanouissement de la nation. «L'apport multidimensionnel de l'université et son impact sur la société sont une évidence et son implication ne peut qu'être conçue comme une plus-value et un support fiable pour la wilaya et pour le pays, par ricochet.
Souk Ahras avec ses spécificités et ses richesses naturelles, mais aussi avec ses contraintes et ses défis notamment en cette période de crise sanitaire a su braver la conjoncture et assurer et la formation pédagogique et la stabilité tant souhaitée», a-t-il indiqué avant d'insister sur l'inévitable travail d'équipe, qui doit prévaloir au sein du staff dirigeant qu'il a assimilé à une intelligence collective indispensable, croit-il, à la bonne gestion et à la réalisation des performances. Invité à prendre la parole, le wali de Souk Ahras expliquera l'importance que revêt cette institution par rapport au développement local.
Il mettra en exergue les capacités de la wilaya en matière d'investissement et citera à titre illustratif une zone d'extension économique d'une superficie de 22 hectares destinée à l'investissement productif. Une façon à lui d'inviter l'université à jouer pleinement son rôle de milieu créateur d'investisseurs économiques et de richesses. Il a tenu, par la même occasion, à exprimer des signes de reconnaissance à l'adresse de la communauté universitaire qui a fait preuve de bonne gestion et de prise en charge efficace des étudiants, des enseignants et tous les autres corps qui forment ladite communauté. Les autorités locales, a-t-il assuré, sont quotidiennement à l'écoute de l'université et ne ménageront aucun moyen pour contribuer à son développement.
Il sera conforté dans ses propos par la rectrice partante. «Nous devons reconnaître que tous nos projets et toutes nos réalisations sont redevables à l'assistance et à l'accompagnement permanent du secrétaire général de la wilaya de Souk Ahras», a-t-elle indiqué. De son côté, le nouveau recteur dira, en fin de rencontre, que l'université a besoin plus que jamais d'une gestion participative où toutes les propositions, toutes les initiatives et tous les choix doivent composer des sources d'inspiration pour que soit donné le meilleur. La gestion de l'université doit impliquer tous ses partenaires et s'impliquer, elle-même, dans des actes économiques, sociaux et sociétaux pour lui donner la place, qui lui est recommandée et qui lui est due.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.