Le spectre de la sécheresse s'éloigne    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le président Ahmad Ahmad suspendu 5 ans par la FIFA    Les laboratoires privés pointés du doigt    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Le Conseil de la nation entame le débat du PLF 2021    AADL: Lancement à la fin du mois en cours des travaux de réalisation de 140.000 logements    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    Le président mauritanien reçoit le MAE sahraoui, émissaire de Brahim Ghali    FLN: l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, seule solution pour le règlement du conflit    USMA: Benaraïbi Bouziane nouvel entraîneur    Mandat d'arrêt international émis contre Abdou Semmar    Merkel soutient l'autodétermination des Sahraouis    Algérie-Turquie: 5 milliards de dollars d'échanges commerciaux    Covid-19: Krikou inspecte l'application du protocole sanitaire à l'Ecole des jeunes sourds-muets de Rouiba    SEISME DE SKIKDA : Mise en place d'une cellule de crise    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Accident de la circulation : plus de 2.400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu cinq ans par la FIFA    Cinq joueurs ménagés    Youcef Belaïli compte s'«illustrer davantage»    Les opérateurs fixés sur les taux d'intégration    L'armée menace la capitale du Tigré d'un assaut    Plus de 400 enfants arrêtés par les forces d'occupation en 2020    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    La justice otage du virus    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    106 kg de viande et abats saisis    Colère après la mort d'un jeune dans un commissariat    Milan AC : Nouveau match solide de Bennacer lors du succès face à Naples    Les clubs de la Ligue 2 dans l'expectative    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    El Guerguerat : La Mauritanie émet des réserves sur le 2e mur érigé par le Maroc    Grippe aviaire : les Pays-Bas abattent 190 000 poulets    Le MCO dans la ligne de mire    Les marcheurs du 5 octobre devant la cour d'appel    Le silence assourdissant des partis du pouvoir    Les précisions de Linde Gas Algérie    Coupure d'internet : La longue souffrance à Aïn taya    Le verdict attendu le 30 novembre    Les travaux de réhabilitation encore retardés    Décès de la journaliste britannique Jan Morris    Pour "une société et une économie plus durables"    El Tarf: Des pluies salvatrices pour l'agriculture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouargla: nouvelle tentative d'immolation
Actualité : les autres articles
Publié dans El Watan le 23 - 12 - 2011

Un jeune chômeur dans les vingtaines d'âge a tenté de mettre fin à ces jours jeudi 22 décembre en s'immolant par le feu sur la terrasse du bureau de main d'œuvre de Sidi Abdelkader.
Il s'agit d'un jeune désespéré qui n'a pas trouvé son nom parmi les listes des demandeurs d'emploi concernés par les tests professionnels affichées dernièrement par l'ANEM. Dans une scène hystérique qui aurait pu tourner au drame et après plus d'une heure de négociations laborieuses suite à l'intervention de la protection civile et les services de sécurité de la wilaya, la catastrophe a pu être évitée et la fin tragique de ses prédécesseurs a été empêchée de justesse.
Selon des témoins et des jeunes en colère «cette situation ne finira jamais de se renouveler avec l'anarchie au niveau de l'ANEM de Ouargla, la mauvaise des demande d'emploi et les conditions inimaginables requises pour trouver son nom sur les affichages ». Les sans-emploi dénoncent le manque de transparence ainsi que la discrimination qui jette plus d'opacité sur ce dossier ».
Les chômeurs sont quotidiennement devant les bureaux de l'ANEM à partir de 6h du matin, ils espèrent le lancement des offres d'emploi promises par cette institution qui s'est engagé à fournir 375 postes d'emploi dans diverses filières et spécialités avant la fin de l'année. Ces offres sont proposées par 23 entreprises nationales, multinationales et privées du bassin pétrolier de Hassi Messaoud mais aussi quelques sociétés implantées au niveau de Ouargla, Rouissat.
A signaler qu'en plus de Ouargla, Touggourt a connu son lot de contestation durant la semaine écoulée ce quia poussé les propres travailleurs de l'ANEM à fermer les bureaux de la représentation locale et réclamer l'intervention des autorités locales afin de remédier aux conditions de travail qu'ils jugent inhumaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.