Incertitudes    Après des propos jugés attentatoires aux chouhada: Ouyahia se défend et accuse    «Coup de force» contre Bouhadja: Les députés RCD reviennent à la charge    Grève à Air Algérie: Les mécaniciens insistent et la direction menace    Aménagement du jardin du Ravin Blanc « El Cantera »: Des millions de dinars en fumée... A qui la faute ?    Mise en service d'une nouvelle ligne électrique    Un appel ayant visé à provoquer la «fitna»    Relizane: Une usine Ford à Sidi Khettab    Equipe nationale: Début de stage dans une ambiance détendue    GC Mascara: Des conflits qui mettent le Ghali en danger    IRB Oued Taria: Le club de football disparaît    Des comprimés psychotropes saisis, 4 individus arrêtés    Djelfa: Trois morts et trois blessés dans un accident de la route    Skikda: Un mort et un blessé grave dans une collision    L'armistice vu par un indigène    Pour booster la coopération algéro-grecque: Une commission interministérielle mixte et un forum des hommes d'affaires, en 2019    Concernant le volet postal : Signature de 3 conventions entre le secteur des Télécommunications et celui de l'Habitat    "Il n'y a pas que Cevital qui est ciblée"    La nouvelle aérogare de l'aéroport d'Oran sera réceptionné en mars 2019    Copa Libertadores : Boca résiste à River (2-2) dans une Bombonera en fusion    LFP : Medouar reconnaît avoir commis des erreurs    Attal buteur, Mahrez passeur, Feghouli de nouveau titulaire    Abdelkader Bouazghi depuis Bordj-Bou-Arreridj : " La réconciliation nationale a été un cadre de forte mobilisation pour mener à bien le programme ...    Sécurité et lutte antiterroriste: L'Algérie et l'UE, des "partenaires naturels"    Conférence internationale sur la Libye à Palerme : Ouyahia représentera le Président Bouteflika    La tutelle rassure    Nuit d'horreur à Constantine !    1 casemate pour terroristes et 3 bombes artisanales détruites    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    Droit, Ethique, Morale….    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    Un restaurant pour abriter un congrès !    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    Essor d'une police des livres    Béatification à Oran des moines tués durant la décennie noire: Une cérémonie sous le signe de «la communion avec tous les Algériens»    Le président Abbas affirme que la victoire de la Palestine est «inévitable»    «La date est prévue le 15 janvier 2019»    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Akbou : vibrant hommage à la chanteuse Cherifa
Bejaia : les autres articles
Publié dans El Watan le 30 - 06 - 2013

Sa notoriété ayant dépassé les frontières du pays, la spécialiste des achouiq s'est produite à l'étranger, notamment à l'Olympia en 1993 et au Zénith de Paris en 2006. Une juste consécration pour une femme qui a beaucoup souffert.
L'animateur Riad Hadri a organisé le 21 juin dernier à la salle des fêtes Ghizlane d'Akbou, en collaboration avec l'association Illulen et l'APC locale, un vibrant hommage à la grande chanteuse kabyle Cherifa, absente de cette manifestation culturelle pour des raisons de santé. Les chanteurs Loualia Boussaâd, Louiza, Abbes N'Ath R'zine, Kamal N'Ali, les humoristes du groupe Lewhama et la troupe d'Idebalen N'Ath M'likech, entre autres artistes, ont tenu à marquer leur présence en guise de reconnaissance à la vieille dame de la chanson traditionnelle kabyle.
«Na Cherifa a le mérite d'avoir chanté à un moment où il n'était pas évident, surtout pour une jeune fille, de faire carrière dans la chanson. Celle que je considère comme ma mère fait partie aussi des pionnières qui ont bercé avec ses mélodies les auditeurs de la Radio Chaine II», affirmera Na Louiza avant d'entonner en chœur avec l'assistance un refrain de Sniwa Ifendjalene. Loualia Boussaâd aurait aimé avoir l'honorable dame parmi les invités et, la sachant souffrante, ne manquera pas de lui souhaiter un prompt rétablissement. «C'est une source intarissable d'inspiration pour les jeunes générations. J'ai eu l'insigne honneur de travailler à ses côtés et j'avoue que nous avons encore besoin d'une cantatrice de sa trempe», dira-t-il en substance.
Après la projection vidéo des chansons les plus connues de Na Cherifa, le duo Louiza-Kamal N'Ali entonna, en playback, son tube Sidi Oudriss»avant que la cornemuse des Idebalen retentisse à son tour au grand bonheur des présents. «Na Cherifa m'a avoué avoir composé Bka ala khir ay Akvou en prenant le train d'Alger en 1942. Son répertoire est riche de 800 chansons enregistrées. A Akbou, nous l'aimons toujours et nous ne l'oublierons jamais», fera remarquer l'animateur Riad tout en souhaitant à la diva de la chanson kabyle traditionnelle longue vie.
Ourida Bouchemlal, le vrai nom de l'artiste, est née en 1926 à Ilmayen (BBA). Parmi ses succès les plus connus du public nous citerons Bka ala khir ay Akvou (1942), Aya zerzour (1956), Azwaw (1972) et Sniwa ifendjalene (1990). Orpheline de son père et élevée par ses oncles après le remariage de sa mère, la jeune Ouardia dut quitter, à 18 ans, le cocon familial pour rejoindre Akbou puis Alger en ayant en tête l'inébranlable projet de chanter. Puisées dans le patrimoine musical kabyle, ses compositions reçurent un large succès auprès du public. Comme l'art ne faisait pas vivre en ces temps-là, Na Cherifa s'est vue obligée de faire des petits boulots pour subsister. Sa notoriété ayant dépassé les frontières du pays, la spécialiste des achouiq s'est produite à l'étranger, notamment à l'Olympia en 1993 et au Zénith de Paris en 2006. Une juste consécration pour une femme qui a beaucoup souffert.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.